Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Baltimore Ravens Cleveland Browns Résumés

Ravens – Browns (38-6) : démonstration à tous les étages

Les favoris n’ont pas tremblé et ont su profiter de toutes les erreurs de leur adversaire.

Baltimore Ravens (1-0) – Cleveland Browns (0-1) : 38-6

Les Ravens n’ont pas eu à beaucoup forcer leur talent pour triompher. Face à eux les Browns ont cafouillé leur football, offrant trois pertes de balles, incapables de jouer sur leurs qualités, et surtout commettant constamment des erreurs qui les ont condamnées.

Lamar Jackson s’est montré impressionnant, calme, précis, déterminé, faisant jouer ses partenaires. Il utilisé sa mobilité pour échapper à la pression, mais n’a pas joué les running back, il s’est concentré sur son jeu de passe avec succès. La défense violette a profité des approximations de l’adversaire, essayant de bloquer les meilleurs joueurs de Cleveland. Une fois la course et le score sous contrôle des corneilles, Baker Mayfield n’a jamais trouvé la solution pour revenir.

Baltimore profite des erreurs de Cleveland

Les Ravens n’ont pas attendu longtemps pour dérouler leur football, et ont d’entrée récité toutes leurs gammes pour démontrer l’étendue de leurs capacités. Dès la première série Marlon Humphrey (CB) intercepte Baker Mayfield (QB, 21/39, 189 yards, 1 TD, 1 INT) sur une passe déviée par Calais Campbell (DE, 1 TKL, 3 PD). Occasion immédiatement transformée en points sur une passe acrobatique de Lamar Jackson (QB, 20/25, 275 yards, 3 TD) pour Mark Andrews (TE, 5 rec, 58 yards, 2 TD). Baltimore enfonce le clou dans la foulée en récupérant un fumble sur une feinte de punt des Bruns. Trois points supplémentaires glanés. Cleveland, malgré ses erreurs, essaie de rester disciplinée et s’appuie sur son duo de coureurs. Grâce aux échappées de Nick Chub (RB, 10 courses, 60 yards) et Kareem Hunt (RB, 13 courses, 72 yards), les Browns réagissent, remontent le terrain, et Mayfield réduit le score sur une passe à David Njoku (TE, 3 rec, 50 yards, 1 TD), mais la transformation est manquée. 10-6 à la fin du premier quart alors que les corneilles sont de nouveau menaçantes.

Cleveland essaie de réagir mais continue ses approximations. Le second quart s’ouvre sur une grosse action défensive, un fumble de Patrick Ricard (FB) dans la zone rouge est recouvert par Myles Garrett (DE, 1 TKL). Mais de multiples pénalités, une passe presque interceptée, un sack de Patrick Queen (LB) et les Browns se retrouvent en 3e&41… Baltimore n’en demande pas tant, et prend le large. Lamar Jackson n’en fait pas trop, ne force rien, et s’appuie sur ses coéquipiers qui gagnent leurs duels. Un beau drive équilibré sur 95 yards, et J.K. Dobbins (RB, 7 courses, 22 yards, 2 TD) est au bout pour ajouter 7 points sur une course de 3 yards. De son côté la défense violette se concentre à bloquer la course et défie Mayfield de battre la couverture. Stratégie gagnante puiqu’Odell Beckham (WR, 3 rec, 22 yards) relâche une troisième tentative et que field goal qui suit est raté. Les Browns sont au fond du trou, les erreurs les tuent. Baltimore en profite à nouveau et juste avant la mi-temps utilise les quelques secondes qui restent pour enterrer le match. Jackson, impressionnant d’efficacité, trouve Andrews une seconde fois dans la peinture alors que le sifflet retenti. 24-6 à la mi-temps.

Ca déroule tout doucement

Au retour des vestiaires, les choses se répètent. Cleveland n’avance pas, et un Lamar Jackson brillant de sobriété alourdit le compte sur une passe de 19 yards à Willie Snead (WR, 4 rec, 64 yards, 1 TD). Le quart se conclue sur un nouveau fumble, cette fois de Nick Chubb, recouvert par les violets. 31-6 au tableau d’affichage, le match est définitivement hors d’atteinte. La démonstration se conclue avec un second touchdown de Dobbins. 38-6 score final. Les Ravens ont déroulé des deux côtés de la balle, les Browns ont montré que les automatismes ne sont pas encore mis en place. La hiérarchie est respectée, Baltimore a rempli le contrat et passé un bonne rouste à un rival de division qui avait des prétentions. La proclamation des Ravens a été entendue.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR