Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Résumés

Browns – Bengals (35-30) : Baker Mayfield et Odell Beckham enfin réveillés

L’attaque de Cleveland a enfin offert du jeu et enchaîné les touchdowns face à une défense faible. Une soirée plus tranquille que le score ne l’indique.

Cleveland Browns (1-1) – Cincinnati Bengals (0-2) : 35-30

Deux touchdowns pour entamer le match. Une première mi-temps réussie. Un touchdown important pour tuer le match dans le dernier quart. Cette fois, les vedettes de l’attaque des Browns ont été à la hauteur. Toujours devant dans ce match, Cleveland s’est appuyé sur un jeu au sol dominateur pour avancer, ainsi que sur Baker Mayfield (16/23, 219 yards, 2 TDs, 1 int) et Odell Beckham (4 rec, 74 yards, 1 TD) pour planter quelques banderilles décisives.

Malgré la défaite, Joe Burrow s’en tire avec les honneurs. Obligé de lancer 61 fois le ballon, le numéro un de la dernière Draft a complété 37 passes pour 316 yards et 3 touchdowns, sans la moindre interception. Pas mal pour un lanceur qui a du subir 3 sacks et 7 quarterbacks hits.

Menés de 12 points à la fin du troisième quart (28-16), les Bengals ont failli inverser la tendance en intercepant Mayfield au début de la dernière période. Burrow a ensuite mené un drive de 83 yards jusqu’à trouver Mike Thomas pour le touchdown et revenir à cinq longueurs (28-23) avec 5mn55 à jouer.

Mais Cleveland n’a pas craqué, avec une réponse immédiate et surtout très rapide. En deux minutes et six courses exactement, Nick Chubb (22 courses, 124 yards, 2 TDs) et Kareem Hunt (10 courses, 86 yards, 1 TD – 2 rec, 15 yards, 1 TD) ont transpercé la défense pour aller marcher le touchdown du 35-23 avec 3mn55 au chrono.

Burrow n’a rien lâché, avec une nouvelle remontée du terrain express dans un match abandonné par les défenses. Sans la moindre aide du sol, le quarterback n’a fait que lancer pour remonter le terrain. Il a été récompensé par un touchdown pour Tyler Boyd (7 rec, 72 yards, 1 TD) qui a de nouveau réduit l’écart (35-30). Mais cette fois, c’est le temps et la réussite qui ont manqué. L’onside kick de Cincinnati est recouvert par les Browns, qui n’ont plus qu’à poser le genou au sol.

Une première mi-temps en forme de réveil

Si les coureurs de Cleveland ont dominé la fin de match, c’est bien Mayfield qui a brillé en début de partie. Le lanceur a rendu une fiche de 11/14 pour 167 yards et 2 touchdowns sur les deux premiers quarts. Ses deux premières passes du match trouvent la cible pour 9 puis 26 yards, avant que Chubb ne termine la série par un touchdown (7-3). Après un punt adverse, tout va plus vite. Deux courses de Chubb puis une passe de 43 yards pour Beckham suffisent pour aller chercher la end zone (14-3).

Joe Burrow répond alors avec la première passe de touchdown de sa carrière, sur 23 yards pour C.J. Uzomah (14-10). Mais après un échange de punt, ce sont les Browns qui trouvent une troisième fois la end zone, cette fois sur une connexion Mayfield-Hunt (21-10). Avec trois touchdowns en quatre séries, Cleveland a donc enfin trouvé du rythme sur cette première mi-temps.

Avec deux touchdowns en quatre séries, la deuxième partie de la rencontre a été un peu moins spectaculaire, mais la victoire est au bout.

Au final, ce match apporte quelques satisfactions à tout le monde. Cleveland s’offre enfin un peu d’espoir. Joe Burrow continue de montrer des raisons d’y croire. Un point commun pour les deux équipes ? Les défenses ont du boulot.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu