Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Avant match

[Preview] Semaine 3 : une finale de conf’ avant l’heure et un duel fratricide

Ravens et Chiefs devraient nous livrer un Monday Night Football d’anthologie pendant que les frères Watt s’affrontent pour la première fois en NFL.

Alors que l’on sait désormais qui de la barbe ou de la moustache est la plus forte, place désormais au reste de la NFL. Forcément, cette semaine tout le monde ne parle que de cet affrontement entre Baltimore et Kansas City en espérant qu’il tienne toutes ses promesses. Mais avant cela, il y aura d’autres matchs intéressants. Comme ce Pittsburgh-Houston qui mettra aux prises toute une fratrie, ou encore Green Bay-New Orleans qui promet d’être explosif.

Pour savoir où et quoi regarder, on vous fait un petit tour d’horizon. Un match de playoffs avant l’heure, trois frères sur le même terrain, une attaque en folie, des entraîneurs en danger et, une fois n’est pas coutume, aucun duel de division : voici le programme de la semaine 3.

Le match à ne pas manquer :

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h20
Baltimore Ravens (2-0) – Kansas City Chiefs (2-0)

On aurait presque envie d’être déjà à lundi tant cette affiche est alléchante. C’est simple, nous avons probablement affaire aux deux meilleures équipes de la NFL actuellement. La première est sur 14 victoires consécutives en saison régulière et n’a plus perdu depuis le 29 septembre 2019. La seconde arrive à Baltimore la bague au doigt puisqu’elle est championne en titre. Un duel symbolisé par les deux MVPs qui seront sur la pelouse lundi soir. Un de chaque côté. Lamar Jackson (479 yards, 4 TDs, 0 INT + 99 yards au sol) pour les Ravens, MVP en 2019, et Patrick Mahomes (513 yards, 5 TDs et 0 INT + 54 yards au sol), MVP en 2018, mais aussi MVP du Super Bowl. Pour la première fois de l’histoire de la NFL, ce match mettra aux prises deux MVPs de moins de 26 ans. Et c’est deux-là sont partis pour durer. On est peut-être en train d’assister à la version moderne du duel Tom BradyPeyton Manning.

Depuis qu’il est titulaire en NFL, Lamar Jackson a gagné 21 matchs pour seulement 3 défaites, mais sur ces trois échecs, deux d’entre eux étaient face aux Chiefs de Mahomes. Le premier en 2018 lors d’une défaite en prolongations (24-27, semaine 14), le second l’an dernier (28-33, semaine 3). À chaque fois le match était dans le Missouri. Cette fois ce sera à Baltimore, même si pour le premier Monday Night Football à domicile des Ravens depuis 2017 il n’y aura pas de public à cause des mesures restrictives dues au coronavirus. Menées par leur quarterback, les deux attaques seront donc explosives lundi soir. Chacune d’elle dans leur style propre : plus en puissance pour les Ravens et plus aérienne pour les Chiefs. Côté défense, avantage aux locaux qui possèdent toujours l’une des meilleures escouades défensives de la ligue. Dès la semaine 3, ces mastodontes de l’AFC se retrouvent donc face à face avant peut-être de se recroiser en plein hiver. Pourquoi pas sur une finale de conférence ?

Le duel : Watt vs. Watt (vs. Watt)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Pittsburgh Steelers (2-0) – Houston Texans (0-2)

L’an dernier, à l’occasion d’un match entre les Steelers (déjà!) et les Bills, Tremaine, Terrell et Trey Edmunds, trois frères se sont retrouvés sur le même terrain pour s’affronter (1 à Pittsburgh et 2 pour Buffalo). C’était une première depuis 1930. On se disait alors qu’il faudrait probablement attendre plusieurs décennies pour assister à ça de nouveau. Et bien c’était faux puisque cette situation va se reproduire ce dimanche pour ce match entre les Steelers et les Texans. Les trois frères Watt, J.J. à Houston, T.J. et Derek côté Pittsburgh, vont se retrouver face à face. Et cette fois, le pedigree des joueurs est un cran au-dessus par rapport aux Edmunds. Au moins pour deux d’entre eux.

J.J. Watt a été élu meilleur défenseur de NFL à trois reprises (2012, 2014 et 2015), alors que T.J. Watt est déjà l’un des principaux candidats pour remporter ce titre cette année. Surtout, ils sont deux des joueurs les plus excitants à voir jouer de ce côté du terrain. Ils sont de ceux qui attirent le regard à chaque action. Cette année, ils en sont déjà respectivement à 2 et 2,5 sacks en deux matchs. Dans leur sillage, leurs équipes auront besoin de cette victoire. Les locaux ne doivent pas se laisser distancer dans l’AFC Nord et pourrait même, en cas de victoire, mettre la pression sur les Ravens qui jouent le lendemain. Les Texans quant à eux possèdent le début de calendrier le plus dur de toute la ligue et sont toujours à la recherche de leur premier succès pour lancer leur saison. Nul doute en tout cas que les frères Watt veulent à tout prix s’imposer… ne serait-ce que pour chambrer son/ses frères.

La stat : 505

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
New Orleans Saints (1-1) – Green Bay Packers (2-0)

Voilà le nombre de yards que l’attaque des Packers gagne par match depuis le début de la saison. À titre de comparaison, la première équipe derrière est à 30 yards de moins en moyenne (Dallas avec 475 yards/match). Des avancées sur le terrain qui en plus se terminent en points puisque Green Bay est aussi la franchise qui marque le plus de points avec pas moins de 42,5 unités inscrites par rencontre. Avec ces statistiques, on peut facilement dire qu’Aaron Rodgers est à la tête de la meilleure attaque de la ligue depuis le début de la saison. Après Minnesota et Detroit, Green Bay joue cette semaine son premier match hors de sa division. Et même si les Saints ont inquiété face aux Raiders lundi dernier, cela reste un bon test pour les hommes de Matt LaFleur.

Le problème, c’est que pour l’instant, on ne sait jamais quelle équipe de New Orleans va se présenter, notamment en défense. Est-ce celle qui a tenu l’attaque des Buccaneers en respect et qui n’encaisse que 342 yards/match (8e de la ligue) ? Ou bien celle qui autorise 34 points aux Raiders en laissant Darren Waller dépasser les 100 yards (12 réceptions, 105 yards et 1 TD) ? Si les Saints veulent avoir une chance, il va falloir maîtriser les deux Aaron (Rodgers et Jones), parce que de l’autre côté du terrain, sans Michael Thomas, l’attaque de New Orleans a du mal à trouver des solutions. Le quarterback des Packers espère lui continuer sur sa lancée avec toute son attaque. Une victoire en Louisiane leur permettrait de passer à 3-0 et d’envoyer un vrai message à toute la NFC.

Le joueur : Russell Wilson

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (2-0) – Dallas Cowboys (1-1)

Est-ce enfin l’année pour Russell Wilson ? On le dit déjà depuis quelques saisons, mais il semblerait que le quarterback ait atteint la plénitude de ses moyens. Surtout, Pete Carroll n’hésite plus à le faire lancer et ça marche. En deux matchs, Wilson n’a que 11 passes incomplètes à son actif pour 9 TDs. Et on ne parlera même pas de sa seule interception qui est un ballon que Greg Olsen aurait dû attraper facilement. Le quarterback est en feu en ce moment et il mène déjà la danse dans les pronostiques pour le titre de MVP. Il faut dire que son niveau de jeu impressionne tout le monde. Il n’y a qu’à voir ses 5 TDs lancées la semaine dernières (à 5 receveurs différents) face à l’une des meilleurs backfields défensifs de la ligue.

Une situation qui pourrait faire des étincelles, car en face son homologue à Dallas n’est pas en reste. Lui aussi joue à un niveau de MVP pour l’instant. Dak Prescott a surtout été à l’origine de ce qui sera forcément l’un des plus beaux retours de la saison. Une victoire 40-39 face à Atlanta qui doit beaucoup à son lanceur. On ne serait donc pas étonné de voir ces deux équipes se rendre coups pour coups dimanche. C’est simple, nous avons face à face, la deuxième meilleure attaque en termes de yards gagnés (Dallas, 475 par match) contre la deuxième meilleure attaque en termes de points marqués (Seattle, 36,5 par rencontre). Si avec ça on n’a pas un match d’attaque, c’est à ne plus rien y comprendre.

L’entraîneur : Jon Gruden

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (1-1) – Oakland Raiders (2-0)

Il fait partie de ces entraîneurs avec le vent en poupe. Pour sa troisième saison à tête de la franchise, Jon Gruden s’attire les louanges depuis deux matchs. Il faut dire que les Raiders étaient attendus cette année avec ce déménagement à Las Vegas. Force est de constater que tout se passe bien pour l’instant. L’intersaison a été gérée de manière intelligente et quand on accumule les bons choix dans les bureaux, ça se voit sur le terrain. Une victoire d’abord face aux Panthers pour se mettre en route et un succès convainquant lors du Monday Night Football contre New Orleans. Dans une division dominée par les Chiefs, Las Vegas doit s’accrocher si la franchise veut attraper le train des playoffs en marche. Ce dimanche, ils se déplacent dans le Massachusetts pour une opposition compliquée face aux Patriots.

En deux matchs, Jon Gruden n’a jamais battu Bill Belichick. Leur dernière rencontre remonte à 2005 quand les Buccanneers s’étaient inclinés 28-0 à New England. Mais l’affrontement le plus fameux entre les deux hommes remontent à près de 20 ans déjà (2002). Les Patriots avaient lancé leur dynastie grâce à une victoire en playoffs face aux Raiders rentrée dans l’histoire. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et de la neige est tombée à Foxborough. Tom Brady n’est plus là et c’est le présent qui intéressent les deux hommes. Mais on est sûr que Gruden ne dirait pas non à une petite revanche. Surtout que cela pourrait mettre un peu la pression aux Chiefs qui jouent eux le lendemain face aux Ravens.

Les coachs en danger

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (0-2) – Chicago Bears (2-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Indianapolis Colts (1-1) – New York Jets (0-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (2-0) – Detroit Lions (0-2)

Si certains reçoivent beaucoup de crédits pour le début de saison de leur équipe, quelques entraîneurs sont, eux, déjà dans la tourmente, après deux matchs seulement. Ils sont trois à être dans l’œil du cyclone et, à moins d’un retournement rapide de la situation, ils pourraient quitter leur poste prématurément. Le plus en danger est à New York. Adam Gase n’est plus en odeur de sainteté du côté des Jets, notamment chez les supporters. Il faut dire que la franchise n’avance pas. Depuis l’an dernier, on n’observe aucune progression significative de l’équipe en général et du quarterback, Sam Darnold, en particulier. Embêtant quand on est censé être un coach qui parle à l’oreille des quarterbacks. On savait que New York ne gagnerait pas beaucoup de matchs cette saison, mais il y a urgence chez les Jets pour montrer le moindre signe de vie. Manque de chance, ce devra être fait face à l’une des meilleures défenses du pays actuellement (208 yards autorisés par match, 1e en NFL) dans le cadre de ce déplacement chez les Colts.

Dans une moindre mesure, mais dans une situation tout aussi inconfortable, Dan Quinn à Atlanta et Matt Patricia à Detroit se sentent menacés. Malheureusement pour eux les statistiques ne trompent pas. Alors que les deux hommes sont considérés comme des entraîneurs défensifs, ils sont respectivement à la tête de la 32e et 30e défense de la ligue. Les Falcons encaissent 39 points par match pendant que les Lions font à peine mieux avec 34,5. On se doute bien que ces deux franchises ne feront pas les playoffs cette année, mais s’ils veulent sauver leur peau, Quinn et Patricia doivent resserrer les lignes. Ce week-end, ce sera plus facile pour le technicien d’Atlanta qui affronte Chicago que pour celui de Detroit qui se déplace dans l’Arizona.

Enfin démarrer la saison ?

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Philadelphia Eagles (0-2) – Cincinnati Bengals (0-2)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (0-2) – Tennessee Titans (2-0)

Chaque année, des franchises commencent la saison avec un bilan de 0-2 avant de finir en playoffs. Si les Eagles et les Vikings veulent être de ceux-là, il va falloir se réveiller. Pour Philadelphia, les nombreuses blessures ont compliqué le début de saison et expliquent en grande partie la situation. Sauf que désormais, le calendrier devient démentiel avec notamment des déplacements à San Francisco et Pittsburgh ainsi que les réceptions de Baltimore et Dallas avant la semaine de repos. En clair, si les coéquipiers de Carson Wentz ne gagnent pas ce week-end face aux Bengals, ils pourraient quasiment dire adieu à leurs espoirs de post-saison. Face aux Bengals, il faudra forcément appuyer sur le sol. Cincinnati était dernier dans ce domaine en 2019 (149 yards autorisés par rencontre) et semble être encore pire cette année avec 155 unités autorisées à la course face aux Chargers et 215 jeudi dernier contre les Browns. Miles Sanders sera la clé.

Pour les Vikings en revanche, les raisons sont plus floues pour expliquer ce début de saison quasiment catastrophique. D’un côté, le départ de Stefon Diggs semble avoir laissé Kirk Cousins perdu sur le terrain. De l’autre, la défense, autrefois point fort de la franchise, est devenue une passoire avec 35,5 points encaissés par match (31e de la ligue) et 438 yards autorisés par rencontre (29e en NFL). Il faut dire que l’escouade est (trop) souvent sur le terrain. Les Vikings sont derniers dans la catégorie de la possession de balle en attaque. À l’inverse des Eagles, Minnesota ne partira pas favori dans son match à domicile puisqu’ils vont rencontrer des Titans invaincus cette saison. Une rencontre compliquée, mais qui peut donner de la confiance si la franchise en ressort avec la victoire.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (0-2) – San Francisco 49ers (1-1)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (1-1) – Washington Football Team (1-1)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (2-0) – Los Angeles Rams (2-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (1-1) – Carolina Panthers (0-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (0-2) – Tampa Buccaneers (1-1)

Dans les autres matchs du week-end, New York et Carolina vont devoir découvrir la vie sans leur coureur titulaire. Saquon Barkley et Christian McCaffrey seront en effet absent pour la réception des 49ers côté Giants et le déplacement à Los Angeles pour les Panthers pour y affronter les Chargers. Un match qui nous donnera d’ailleurs l’occasion de revoir Justin Herbert à l’œuvre puisque la titularisation du rookie a été officialisée par Anthony Lynn. De leur côté, les Browns et les Buccaneers sont dans la même situation. Après une première semaine moyenne, voire très moyenne, ils ont su rebondir le week-end d’après.

Les voilà donc avec un bilan à l’équilibre et l’envie de valider leur victoire de la semaine dernière. Pour l’une comme pour l’autre, leur match de dimanche est à leur portée. Les Browns reçoivent Washington pendant que Tampa Bay se déplacera dans le Colorado pour affronter une autre équipe décimée par les blessures, notamment au poste de quarterback : Denver. Enfin, sans faire trop de bruit, Bills et Rams pourraient nous offrir une des oppositions les plus serrées de cette semaine. Difficile de pronostiquer ce match entre deux formations très en forme en ce début de saison et qui semblent d’un niveau très proche. En tout cas, c’est une rencontre qui vaudra le coup d’œil.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Pittsburgh Steelers (2-0) – Houston Texans (0-2)
Philadelphia Eagles (0-2) – Cincinnati Bengals (0-2)
New York Giants (0-2) – San Francisco 49ers (1-1)
New England Patriots (1-1) – Oakland Raiders (2-0)
Minnesota Vikings (0-2) – Tennessee Titans (2-0)
Cleveland Browns (1-1) – Washington Football Team (1-1)
Buffalo Bills (2-0) – Los Angeles Rams (2-0)
Atlanta Falcons (0-2) – Chicago Bears (2-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (1-1) – Carolina Panthers (0-2)
Indianapolis Colts (1-1) – New York Jets (0-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (2-0) – Dallas Cowboys (1-1)
Denver Broncos (0-2) – Tampa Buccaneers (1-1)
Arizona Cardinals (2-0) – Detroit Lions (0-2)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
New Orleans Saints (1-1) – Green Bay Packers (2-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h20
Baltimore Ravens (2-0) – Kansas City Chiefs (2-0)

Parier en ligne sur la NFL avec
30 Oct à 2:20Carolina Panthers1.62pariez2.1Atlanta Falcons
1 Nov à 20:00Baltimore Ravens1.45pariez2.5Pittsburgh Steelers
1 Nov à 20:00Buffalo Bills1.45pariez2.5New England Patriots
1 Nov à 20:00Cincinnati Bengals2.85pariez1.35Tennessee Titans
1 Nov à 20:00Cleveland Browns1.57pariez2.2Las Vegas Raiders
1 Nov à 20:00Detroit Lions2.2pariez1.57Indianapolis Colts
1 Nov à 20:00Green Bay Packers1.3pariez3.1Minnesota Vikings
1 Nov à 20:00Kansas City Chiefs1.02pariez9New York Jets
1 Nov à 20:00Miami Dolphins2.55pariez1.43Los Angeles Rams
1 Nov à 23:05Denver Broncos2.35pariez1.5Los Angeles Chargers
1 Nov à 23:25Chicago Bears2.55pariez1.43New Orleans Saints
1 Nov à 23:25Seattle Seahawks1.52pariez2.3San Francisco 49ers
3 Nov à 3:15New York Giants4.5pariez1.15Tampa Bay Buccaneers
6 Nov à 3:20San Francisco 49ers1.75pariez1.9Green Bay Packers
8 Nov à 20:00Atlanta Falcons1.48pariez2.4Denver Broncos
8 Nov à 20:00Buffalo Bills1.98pariez1.7Seattle Seahawks
8 Nov à 20:00Indianapolis Colts2.5pariez1.45Baltimore Ravens
8 Nov à 20:00Jacksonville Jaguars2.5pariez1.45Houston Texans
8 Nov à 20:00Kansas City Chiefs1.16pariez4.25Carolina Panthers
8 Nov à 20:00Minnesota Vikings1.72pariez1.95Detroit Lions
8 Nov à 20:00Tennessee Titans1.32pariez3Chicago Bears
8 Nov à 20:00Washington Football Team1.48pariez2.4New York Giants
8 Nov à 23:05Los Angeles Chargers1.65pariez2.05Las Vegas Raiders
8 Nov à 23:25Arizona Cardinals1.35pariez2.85Miami Dolphins
9 Nov à 3:20Tampa Bay Buccaneers1.38pariez2.7New Orleans Saints
10 Nov à 3:15New York Jets3.6pariez1.23New England Patriots
Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR