Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Detroit Lions Green Bay Packers Résumés

Packers – Lions (42-21) : Aaron Jones a mangé du Lions

Le running back en a fait voir de toutes les couleurs à la défense de Détroit.

Packers (2-0) – Lions (0-2) : 42-21

A l’image de la première rencontre de la saison, Green Bay a mis du temps à rentrer dans son match. Rapidement mené, les Packers ont mis un quart-temps pour sortir de leur torpeur. Puis le show des « Aaron » a commencé. Intenable, Aaron Jones a compilé 236 yards et scoré à trois reprises. À la passe et surtout à la course, les Lions n’ont jamais réussi à stopper leur adversaire, encaissant notamment 31 points consécutifs.

Privé de 6 titulaires, dont leur receveur numéro un Kenny Golladay, Détroit a subi le match, incapable de réagir une fois les Packers lancés. Matthew Stafford (20/33, 244 yards, 2 TD, 1 INT) a subi la pression tout au long de la rencontre, concédant 4 sacks.

Les Lions démarrent en trombe puis s’enlisent

Comme la saison dernière, les Lions ont démarré fort contre le rival. Sur le premier drive de la rencontre, après avoir méticuleusement remonté tout le terrain, Kerryon Johnson (8 portés, 32 yards, 1 TD) a ouvert le score au sol. Second drive, rebelote. Cette fois ci Stafford trouve Marvin Jones.

A l’inverse, l’attaque des Packers a commencé doucement, avant d’accélérer en début de second quart-temps. Après un drive bien rythmé, Aaron Rodgers (18/30, 240 yards, 2 TD) envoie Aaron Jones dans la end zone sur une passe de 7 yards. (10-14).

De l’autre du côté du ballon aussi, Green Bay a pris son temps pour entrer dans son match. Mais l’approche de la mi-temps a réveillé l’escouade dirigée par Mike Pettine. Plus concentré, les verts mettent enfin la pression sur l’attaque de Détroit. Un sack de Zadarius Smith sur la goal line des Lions et Rodgers peut récupérer le cuir avec 1 minute à l’horloge. Du pain béni pour le double MVP, qui en profite pour donner l’avantage aux siens. Robert Tonyan est à la réception. Mi temps 17-14.

Les Packers lâchent les chevaux et perforent au sol

Dès le retour des vestiaires, les Packers reprennent leur marche en avant. Aaron Jones inscrit son second touchdown de la soirée après une course de 75 yards.

Puis c’est la défense qui montre les muscles avec une interception retournée pour touchdown par Chandon Sullivan. 31-14, le trou est fait.

Les Lions ont du mal, mais ne lâchent pas pour autant, stoppant une hémorragie de 31 points encaissés. Stafford trouve Marvin Hall pour la réduction du score. Pas de quoi affecter le moral des Packers qui reprennent leur marche en avant par l’inévitable Aaron Jones qui marque son 3e touchdown de la soirée sur la possession suivante. Matt LaFleur s’offre même le luxe de faire tourner en envoyant les remplaçants sur le terrain pour le dernier drive.

L’attaque poussive des Packers 2019 est un lointain souvenir. Avec 85 points marqués en deux matches, la NFL est prévenue, Rodgers et sa bande sont là. Du côté de Détroit, Matt Patricia va devoir se poser les bonnes questions. Les absences ne peuvent pas tout expliquer.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR