Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Las Vegas Raiders New Orleans Saints Résumés

Raiders – Saints (34-24) : Very Bad Trip pour Drew Brees à Las Vegas

Difficile de gagner un match avec 130 yards de pénalités

Las Vegas Raiders (2-0) – New Orleans Saints (1-1) : 34-24

Derek Carr demandait du respect en début de saison. Il est en train de le gagner. Grâce à une performance plus que solide du quarterback durant trois quarts temps (28/38, 282 yards, 3 TD) et à l’indiscipline hallucinante des visiteurs (10 pénalités pour 129 yards), les Raiders ouvrent leur ère à l’Allegiant Stadium avec une victoire convaincante contre un cador de la NFC.

Drew Brees (26/38, 312 yards, 1 TD, 1 int) a une nouvelle fois semblé en-dessous de son niveau habituel, et sans Michael Thomas, c’est toute l’attaque qui a toussé. Le numéro 9 ne livre pas un match affreux, mais sa timidité sur le jeu en profondeur et quelques imprécisions inhabituelles ont montré qu’il commence à faire son âge.

New Orleans avait plutôt bien commencé à menant 10-0 puis 17-7. Mais les jeunes Raiders ont mis le pied au plancher, pour marquer des points sur six de leurs sept dernières possessions. De quoi marquer 31 points sur les deux derniers quart-temps et demi, tout en n’en encaissant que 7.

Les Saints frappent les premiers

Et pourtant tout avait mal commencé pour les locaux. Ce sont les Saints qui portent la première estocade avec un field goal de William Lutz après un premier drive de 11 jeux et 62 yards (0-3). Les deux premières séries des noirs et argent ont un résultat identique : sack puis punt. L’attaque est complètement muette et leur inefficacité offensive permet aux Saints de prendre le large.

Sur leur deuxième série, les Louisianais trouvent leur rythme de croisière avec un drive qui remonte 78 yards en un peu moins de 4 minutes portés les gros gains du duo Alvin Kamara/Tre’Quan Smith particulièrement tranchant ce soir. Après une course de 21 yards pour Kamara (13 courses, 79 yards, 2TD ; 9 réceptions, 95 yards) puis une réception de 29 yards pour Smith (5 réceptions, 84 yards), les Saints sont à 4 yards de la end zone et c’est finalement Kamara qui franchit la ligne pour donner deux possessions d’avance aux Saints (0-10)

C’est sur leur troisième série que tout se débloque pour Las Vegas. Les Raiders profitent de la connexion Carr-Waller pour mettre en place un drive de 11 jeux, 6 minutes 30 et 63 yards conclu par un touchdown à la réception du fullback Alec Ingold, complètement oublié par la défense des Saints. Las Vegas est enfin rentré dans son match et se rapproche au score (7-10).

Le soulagement est de courte durée pour Las Vegas. Drew Brees complète 5 passes de suite pour 68 yards et les Saints sont à 6 yards de la endzone des Raiders. 3 tentatives plus tard, Brees trouve son tight end Jared Cook pour redonner de l’air aux Saints. (7-17)

Et Derek Carr se mit en route

De l’autre côté, Derek Carr, presque parfait sur ce second quart temps, a mis la machine en route et trouve Zay Jones pour un touchdown de 15 yards après un gros drive de 10 jeux. Réponse immédiate des locaux (14-17).

Les Raiders finissent en trombe la première mi-temps. C’est cette fois-ci la défense qui s’illustre en interceptant Drew Brees sous pression qui envoie le ballon dans les mains de Nicholas Morrow (7 plaquages, 1 INT). Daniel Carlson en profite pour inscrire un field goal et renvoyer tout le monde au vestiaire à égalité (17-17).

À la mi-temps, impossible de ne pas remarquer le show Carr qui a complété des passes pour 10 joueurs différents.

New Orleans se noie sous une pluie de mouchoirs

Las Vegas reçoit le ballon à l’engagement de cette seconde période et l’hémorragie continue pour le backfield défensif des Saints, qui se fait disséquer par Derek Carr. Cette-fois, le lanceur des Raiders trouve Darren Waller (12 réceptions, 103 yards, 1 TD) pour son troisième touchdown de la soirée (24-17)

En défense comme en attaque, la franchise de la Louisiane multiplie les erreurs grossières d’indiscipline et l’escouade de Drew Brees est encore forcée au punt.  Sur le drive suivant Derek Carr confisque le ballon pendant prêt de 7 minutes avant que Jalen Richards ne laisse échapper un fumble en début de quatrième quart temps. Le match est relancé.

Mais Drew Brees manque ses cibles et l’attaque sort rapidement du terrain après un énième punt et un drive entaché de 4 pénalités, symptomatique d’un match où les arbitres en ont eu pour leur salaire.

La défense des Saints ne parvient toujours pas à stopper les Raiders. Richards (2 courses, 26 yards, 1 TD) se rattrape en marquant un touchdown de 25 yards sur une course le long de la ligne de touche. Les Saints sont à un rien du KO Technique alors qu’il reste moins de 8 minutes à jouer (31-17).

Un touchdown d’Alvin Kamara avec moins de 5 minutes à jouer vient enfin stopper les dégâts. Mais une dernière interférence de passe défensive des Saints met un terme à leurs espoirs. Josh Jacobs finit de manger l’horloge (27 courses, 88 yards) avant qu’un field goal de 54 yards de Daniel Carlson ne mette définitivement Las Vegas hors d’atteinte (34-24)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu