Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Green Bay Packers New Orleans Saints Résumés

Saints – Packers (30-37) : Green Bay remporte une âpre bataille

Le grand Aaron Rodgers est de retour, et Green Bay en profite pour décrocher une victoire de prestige.

New Orleans Saints (1-2) – Green Bay Packers (3-0) : 30-37

Au terme d’un match serré, les Packers ont fini par l’emporter dans une rencontre où les deux équipes se sont rendus coups pour coups. Les Saints ont semblé contrôler le match et pourtant, c’est bien la franchise du Wisconsin qui sort vainqueur de l’affrontement.

Chacune privées de leur receveur numéro un, les deux équipes sont rentrées doucement dans leur match, notamment dans le domaine aérien, avant de lâcher les chevaux. Se reposant sur un Alvin Kamara de gala, auteur de 197 yards cumulés (record en carrière), le schéma des Saints était simple, exploiter la faiblesse des visiteurs sur le second rideau. Et cela a plutôt bien fonctionné.

Mais quand Aaron Rodgers sourit, c’est Green Bay qui rit. Et depuis le début de saison, le double MVP semble avoir retrouvé un peu de plaisir et d’envie sur le terrain. Au grand dam de ces adversaires. Le quarterback a distribué des caviars à ses receveurs et a notamment parfaitement géré la fin de match. New Orleans a certainement pâti d’un Superdome privé de supporters. Dans l’ambiance traditionnellement bouillante et assourdissante de leur stade, l’issue aurait peut être été différente.

Coups pour coups

La défense contre la course est le talon d’Achille principal des Packers, les Saints le savent et s’en sont servi. Dès leur deuxième série du match, les hommes de Sean Payton appuient là où ça fait mal. Alvin Kamara perce d’abord au sol, avant de conclure à la réception (7-3).

Green Bay a pris l’habitude de commencer tranquillement ces matchs en 2020. Sur ses deux premières séries, les visiteurs se sont contentés de deux field goals de Mason Crosby. Mais après un très bon stop défensif, Aaron Rodgers (21/32, 283 yards, 3 TD) enclenche la marche avant en lançant une bombe à destination d’Allen Lazard. On retrouve le duo, deux jeux plus tard pour le touchdown (7-13). On va alors assister à un vrai chassé-croisé entre les deux équipes pendant tout le match.

Kamara l’insaisissable

Mais Alvin Kamara est en très grande forme. Compilant 117 yards durant le premier acte, le running back est partout et pose énormément de soucis à la défense de Mike Pettine. Lentement mais surement, les Saints avancent. Après avoir remonté tout le terrain, Drew Brees (29/36, 288 yards, 3 TD) trouve Emmanuel Sanders pour donner l’avantage à son équipe juste avant la pause (17-13).

Les Packers entament le second acte pied au plancher. Après une nouvelle passe longue distance de Rodgers pour Lazard, les Packers scorent par l’inévitable Aaron Jones (16 courses, 69 yards, 1 TD), son cinquième touchdowns déjà cette saison (17-20). Après un field goal des Saints, ils remettent ça sur la possession suivante. Marcedes Lewis est trouvé par son quarterback et plonge dans la end-zone (20-27).

Mais une nouvelle fois, les Saints s’en remettent à Kamara. Sur une petite passe latérale, le coureur ridiculise toute la défense des Packers, résistant à six plaquages pour aller inscrire le plus beau touchdown de la soirée (27-27).

Une fin de match haletante

Les deux équipes ne se quittent pas. Malgré une possession qui ne donne rien, Green Bay retrouve rapidement le cuir grâce à Za’Darius Smith. Le pass rusher récupère un fumble qu’il a lui-même provoqué en sackant Tysom Hill. Mason Crosby convertit en 3 points supplémentaires et donne l’avantage aux siens (27-30). C’est le moment choisi par les Packers pour enrayer la progression de l’attaque des Saints. Récupérant le ballon, Rodgers mène parfaitement son drive et trouve Robert Tonyan (5 réceptions, 50 yards, 1 TD) oublié par la défense. Le break est fait (27-37).

Avec deux minutes à l’horloge, les Saints choisissent de prendre le field goal et de se remettre à une possession des visiteurs (30-37). Mais sur l’onside kick qui suit, le ballon file en dehors du terrain. Les Packers remportent un match très important, confirmant un beau début de saison et s’affirmant comme un prétendant dans la NFC.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
26 Nov à 19:30DET2.4pariez1.5HOU
26 Nov à 23:30DAL1.6pariez2.2
29 Nov à 20:00ATL2.25pariez1.57
29 Nov à 20:00BUF1.4pariez2.75LAC

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR