Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Avant match Denver Broncos New York Jets

[Preview] Semaine 4 (jeudi) : le match de la peur

Jets et Broncos s’affrontent dans un Thursday Night Football qui ne fait pas vraiment rêver.

New York Jets (0-3) – Denver Broncos (0-3)

La bonne nouvelle pour ces deux équipes, est qu’au moins l’une d’entre elle ressortira de ce Thursday Night Football avec sa première victoire de la saison (sauf en cas de match nul, forcément). La mauvaise, est que l’autre affichera un 0-4, comme l’an dernier. En effet, New York comme Denver avaient déjà commencé la saison par un 0-4 en 2019 et espéraient ne pas reproduire le même schéma cette année. Malheureusement, c’est ce qui est en train de se produire avec ces deux franchises.

Entre une mauvaise gestion de l’effectif, des drafts pas toujours bien gérées, des décisions de coaching discutables et une malchance chronique au niveau de blessures, Jets et Broncos sont dans une spirale négative qui participe au fait qu’elles sont parmi les pires équipes de la ligue cette saison. Denver va par exemple titulariser son 3e quarterback en quatre matchs seulement. Bett Rypien, lanceur non-drafté, sera en effet le meneur de cette attaque face aux Jets.

Des absents en pagaille

Le’Veon Bell, Breshad Perriman, Denzel Mims… Voilà certaines des absences avec lesquelles la franchise de New York doit composer. Difficile dans ces cas-là de faire progresser un effectif déjà très limité. Sans ces joueurs, Sam Darnold (562 yards, 3 TDs et 4 INTs) et son escouade semble inoffensifs. Le quarterback accumule les erreurs, comme ses trois interceptions la semaine dernière (dont deux retournées pour des touchdowns), et les statistiques sont alarmantes pour New York. La franchise est dernière au nombre de yards gagnés par match (263,7), de points marqués par rencontre (12,3) et de first downs gagnés (47).

En face aussi l’infirmerie est bien pleine. Et les noms sont encore plus impressionnants : Von Miller, Jurrell Casey, Courtland Sutton, Phillip Lindsay ou encore A.J. Bouye. Avant de commencer la saison, l’effectif de Denver cumulait 18 apparitions au Pro Bowl, désormais il ne reste plus que 2 apparitions (Melvin Gordon 2x). Encore plus frappants, les joueurs présents sur la liste des blessés des Broncos représentent pour 53,4 millions de dollars de la masse salariale. À titre de comparaison, Dallas qui est la deuxième équipe avec une liste des blessés la plus « chère » de la ligue n’a « que » 33,5 millions à l’infirmerie.

Des coachs en danger

Malgré tout ça, les coachs doivent trouver des solutions. Et pour eux, ce match relève aussi d’une importance toute particulière. Vivement critiqués, Adam Gase et Vic Fangio sont sur la sellette. Il faut dire que les deux hommes affichent un bilan de 7 victoires pour 12 défaites dans leur franchise respective. Une nouvelle défaite ce jeudi et l’étau se resserrerait encore un peu plus sur l’un ou l’autre. Il se dirait même qu’en cas d’échec des Jets, Gase serait remercié dès vendredi.

Dans ce duel à distance, chacun coachera donc pour faire gagner son équipe, mais aussi pour sauver sa peau.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR