Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Cleveland Browns Dallas Cowboys Résumés

Cowboys – Browns (38-49) : Odell Beckham Jr. brise l’incroyable remontée de Dallas

Les Cowboys ont failli refaire le coup d’Atlanta, mais OBJ a dit non.

Dallas Cowboys (1-3) – Cleveland Browns (3-1) : 38-49

Les Browns ont failli faire une Falcons. Largement en tête à l’entame du quatrième quart-temps, les visiteurs ont encaissé un 24-0 qui a complètement relancé le match. C’est alors qu’Odell Beckham Jr. (5 REC, 81 YDS, 2 TD, 73 YDS au sol, 1 TD) a plombé les chances de comeback de Dallas en sortant un touchdown lumineux pour donner de l’air aux siens.

Grâce en grande partie à un énorme jeu au sol (40 courses pour 307 YDS), Cleveland a fini par s’imposer pour la troisième fois d’affilée 38-49. Une victoire qui permet aux Browns d’afficher un bilan de 3-1, une première depuis 2001.

Il ne fallait pas arriver en retard…

Contrairement à beaucoup de franchises, les Cowboys peuvent compter sur une partie de leurs supporters pour les matchs à domicile. Et ces derniers ne s’ennuient pas en début de match. Sur leur premier drive, les Browns ne font pas dans le détail. Grosse course de Nick Chubb (6 courses, 43 YDS), trick play avec Jarvis Landry (5 REC, 48 YDS, 1/1 à la passe, 37 YDS, 1 TD) qui envoie Odell Beckham Jr. sur orbite, touchdown Cleveland (0-7). Heureusement pour les fans texans, Dallas réagit dans la foulée, également avec un big play. Dak Prescott (41/58, 502 YDS, 4 TD, 1 INT), en feu sur les deux derniers matchs, trouve le rookie CeeDee Lamb (5 REC, 79 YDS, 2 TD) pour un touchdown de 43 yards (7-7).

Les Cowboys enchaînent derrière en mettant un gros rythme en attaque. Prescott distribue sans s’arrêter, en particulier pour Lamb et Amari Cooper (12 REC, 134 YDS, 1 TD). Et c’est ce dernier qui va donner l’avantage à Dallas grâce à un touchdown de 20 yards sur une réception dans un trou de souris, tout ça sur une quatrième tentative (14-7). À 10/11 à la passe pour 174 yards et deux touchdowns, Dak Prescott réalise un début de match presque parfait.

Les Cowboys plombés par les turnovers

Les hommes de Mike McCarthy semblent avoir le match en main, mais le deuxième quart-temps est un long calvaire pour Dallas. D’abord, la défense est incapable de ralentir l’attaque de Cleveland malgré la sortie sur blessure de Chubb. Baker Mayfield (19/30, 165 YDS, 2 TD) et ses coéquipiers réalisent un drive de neuf jeux et 75 yards, avec un nouveau touchdown de Beckham Jr. pour remettre les deux équipes à égalité (14-14).

Ensuite, les Cowboys retombent dans leurs travers du début de saison avec deux turnovers. Dak Prescott perd le ballon sur un sack de Myles Garrett, Ezekiel Elliott (12 courses, 54 YDS) relâche également le cuir, et la sanction est à chaque fois immédiate. Les remplaçants de Chubb – à savoir Kareem Hunt (11 courses, 71 YDS, 2 TD) et D’Ernest Johnson (13 courses, 95 YDS) – font du très bon boulot, Hunt inscrivant notamment un touchdown après celui du tight end Austin Hooper (5 REC, 34 YDS, 1 TD). Ça fait 14-28 pour les Browns, qui ajoutent même un field goal avant la pause (14-31).

Odell Beckham Jr., briseur de rêves

Si les Cowboys ont réalisé une remontée improbable contre Atlanta en deuxième semaine, cette fois-ci ça semble hautement improbable, car ils s’enfoncent face à une équipe de Cleveland appliquée. Dans le troisième quart-temps, le jeu de course des Browns continue de faire très mal et Kareem Hunt creuse l’écart avec un touchdown de 14 yards (14-38). En face, l’attaque des Cowboys est au point mort, Prescott étant confronté à la pression adverse.

Avec 27 points d’écart et seulement un quart-temps à jouer, tout le monde pense que le match est terminé. Tout le monde, sauf les Cowboys. Tony Pollard (3 courses, 16 YDS, 1 TD, 1 REC, 16 YDS) réduit le score (22-41), un touchdown de Dalton Schultz (4 REC, 72 YDS, 1 TD) redonne espoir (30-41), et on rentre carrément dans une autre dimension quand Dallas revient à seulement trois petits points des Browns. Après un nouveau stop, l’attaque texane réalise un troisième drive express consécutif, avec Prescott à la baguette. 80 yards remontés en un peu plus de deux minutes, deuxième touchdown de CeeDee Lamb, la folie s’empare de l’AT&T Stadium (38-41).

Tout le momentum est du côté de Dallas. Les Cowboys se mettent à rêver, mais Odell Beckham Jr. a d’autres projets en tête. Sur le premier jeu du drive suivant, il perce la défense texane pour un touchdown de 50 yards… à la course. Ça fait 38-49 pour Cleveland suite à une conversion à deux points, rendue possible après un extra point bloqué. Quand on vous dit que cette fin de match est folle. Au final, Dallas ne parviendra pas à s’en remettre. Prescott se fait intercepter derrière et Cleveland gère son avance.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
6 Déc à 20:00ATL2.2pariez1.6NO
6 Déc à 20:00CHI1.57pariez2.25DET
6 Déc à 20:00HOU2.4pariez1.5IND
6 Déc à 20:00MIA1.15pariez4.75CIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR