Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Miami Dolphins Résumés Seattle Seahawks

Dolphins – Seahawks (23-31) : Seattle se trouve une défense à Miami

Les Seahawks ont géré un match plus accroché que prévu grâce à une défense retrouvée.

Miami Dolphins (1-3) – Seattle Seahawks (4-0) : 23-31

Complètement transpercés pendant les trois premières semaines de la saison, les Seahawks ont enfin comblé un peu les trous. S’ils ont pris 415 yards, ils ont réussi à limiter Miami à des field goals pendant quasiment tout le match. Et quand Ryan Fitzpatrick a enfin trouvé la end zone, il était trop tard.

Pour une fois, Russell Wilson n’a donc pas trop eu à faire chauffer le compteur.

Le tournant du match a symbolisé l’importance de la défense de Seattle ce dimanche. 5 minutes à jouer dans le dernier quart-temps, 9 points d’avance pour les Seahawks. Ryan Fitzpatrick (29/45, 315 yards, 2 interceptions) doit avancer vite pour un touchdown, ce que les Dolphins n’ont pas fait de la journée à ce moment-là. Sur le drive précédent, ils ont mis près de 9 minutes pour un field goal, leur cinquième. Fitz force le lancer et trouve les mains de Shaquill Griffin pour une interception. Le cornerback ponctue une très belle prestation de sa part (1 interception, 3 passes défendues).

Derrière, les Seahawks prennent la balle sur la ligne des 33 yards adverse et s’en remettent à leurs hommes forts de la journée. DK Metcalf (4 réceptions, 106 yards) écrase les défenseurs sur 32 yards, Chris Carson conclut pour son deuxième touchdown (16 courses pour 80 yards et 2 touchdowns). 31–15 pour Seattle. Le touchdown à la course de Fitzpatrick viendra trop tard, 31 – 23 score final. Un score serré à l’image d’un match où les Dolphins se sont accrochés en défense mais ont manqué de talent offensif pour renverser Seattle.

L’histoire du lièvre et de la tortue

Le premier drive du match ne laissait pas penser à une telle opposition. Dès la quatrième action, Ryan Fitzpatrick est dévié par Cody Barton qui offre la balle à Ryan Neal. Le rookie signe sa deuxième interception en deux matchs. Derrière, les Seahawks profitent de leur bonne position et Carson conclut en force (7-0) après une passe de 37 yards pour Metcalf.

Seulement derrière, les défenses prennent le pas sur les attaques en s’imposant sur les troisièmes tentatives. Le rythme du match ralentit et Miami s’accroche, en montant des drives intéressants. Gaskins fait le travail après contact (10 courses pour 40 yards), Davante Parker (10 réceptions, 110 yards) est intenable, mais le résultat est toujours le même : 3 drives de plus de 4 minutes pour 3 field goals en première mi-temps.

En face, les Seahawks, gênés par le bon schéma défensif des Dolphins, alternent les erreurs et les coups de génie. Metcalf puis Tyler Lockett lâchent des ballons. Russell Wilson (24/34, 360 yards, 2 touchdowns, 1 interception) est moins tranchant que les premières semaines et permet à Miami de garder le contact en ne convertissant pas un 4e & goal.

Reste que Seattle a de la réserve. A 10-9 à 24 secondes de la mi-temps, Wilson sort de sa boîte. Une passe de 57 yards à David Moore et une pleine de sang-froid pour le touchdown de Travis Homer. Seatte prend enfin de la marge (9-17).

Mais c’est le lièvre qui gagne

Au retour des vestiaires, Russell Wilson rate le break. Arrivé à la end zone adverse, il est intercepté sur une très belle action de Xavien Howard.

Le rythme de la première mi-temps reprend. Longs drives de Miami grâce à des passes courtes ou des courses de Fitzpatrick, fields goals, et bonne défense des Dolphins qui empêche les Seahawks d’avancer. A six minutes de la fin du match et alors que les Dolphins étaient péniblement revenus à 2 points, les Seahawks accélèrent de nouveau. Lockett se libère enfin pour deux réceptions dont une de 30 yards, et Wilson trouve David Moore sur une passe de 17 yards pour le touchdown (15-24).

Forcé d’accélérer, Fitzpatrick montre ses limites et condamne son équipe. Les Dolphins ont cependant signé une performance intéressante face à des prétendants au titre.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
26 Nov à 19:30DET2.2pariez1.6HOU
26 Nov à 23:30DAL1.53pariez2.33
27 Nov à 3:20PIT1.4pariez2.75BAL
29 Nov à 20:00ATL2.25pariez1.57

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR