Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Houston Texans

Texans : choix de Draft, effectif, et maintenant ?

Bill O’Brien laisse une situation bien compliquée à ceux qui vont lui succéder.

Après six saisons et quatre matchs de règne, Bill O’Brien a été démis de ses fonctions de coach des Houston Texans.

Son bilan de 52 victoires pour 48 défaites en saison régulière, assorti de quatre participations en playoffs et autant de titres de division, est loin d’infamant.

Mais à l’aube d’une nouvelle ère, ce sont surtout ses décisions de manager qui semblent avoir mis la franchise dans une situation très compliquée.

Choix de Draft : BOB le généreux

Les Texans ont un effecti amoindri, mais peu d’opportunités de le renforcer avec des choix de Draft élévés.

2020 : pas de premier tour (envoyé aux Dolphins pour Laremy Tunsil et Kenny Stills), un choix du 2nd tour (des Cardinals), un choix du 3e tour, un choix du 4e tour (des Dolphins), un choix du cinquième tour, pas de choix du 6e tour, trois choix du 7e tour.

2021 : pas de 1er tour (envoyé aux Dolphins), pas de choix du 2nd tour (envoyé aux Dolphins), un choix du 3e tour, deux choix du 4e tour, un choix du 5e tour, deux choix du 6e tour, un choix du 7e tour.

Effectif : une attaque incomplète, une défense vieillissante

Le problème, c’est que Houston aurait bien besoin de choix de Draft bien placés. Car pendant que Miami va se gaver avec les cadeaux de Bill O’Brien, les Texans ont d’énormes trous à combler.

Deshaun Watson est quasiment le seul élément intouchable de l’effectif. Laremy Tunsil est là pour le protéger, mais le reste est en chantier. Le quarterback a déjà été sacké 16 fois en 2020, plus que n’importe qui en NFL. Il y a donc du boulot sur la ligne, mais aussi au sol, où la franchise cherche un coureur de premier ordre depuis le départ d’Arian Foster en 2014. Du côté des cibles, Brandin Cooks et Randall Cobb sont des rustines. Will Fuller plutôt un numéro deux. Le chantier est large.

En défense, J.J. Watt est toujours là, mais le niveau de l’escouade est loin de ce qu’il était il y a quatre ou cinq ans. Watt fatigue, les linebackers sont lents et se font dépasser au sol. Houston a la pire escouade contre la course de toute la ligue.

Des choix de Draft inefficaces

Si O’Brien a fini par offrir ses choix de Draft, c’est peut-être parce qu’il a conclu qu’ils n’étaient pas utiles pour lui. Houston drafte mal depuis plusieurs années. En Semaine 3, aucun rookie n’a joué le moindre snap, que ce soit en attaque ou en défense.

Le dernier Pro Bowler drafté par Houston ? Deshaun Watson en 2017. Ensuite, il faut remonter à Benardrick McKinney (2015, 1x Pro Bowler) et… Jadeveon Clowney (2014). O’Brien a surtout perdu des joueurs comme Clowney, Tyrann Mathieu ou DeAndre Hopkins, qu’il a tous échangé ou laissé filer.

Un enchaînement de mauvais choix qui laisse désormais Houston dans une situation compliquée.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
26 Nov à 23:30DAL1.65pariez2.1
29 Nov à 20:00ATL2.25pariez1.57
29 Nov à 20:00BUF1.4pariez2.75LAC
29 Nov à 20:00CIN3pariez1.35NYG

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR