Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Houston Texans Jacksonville Jaguars Résumés

Texans – Jaguars (30-14) : une première accrochée pour Houston

Les Texans ont dû s’employer pour s’offrir leur premier succès en 2020.

Houston Texans (1-4) – Jacksonville Jaguars (1-4) : 30-14

Les Texans ont enfin débloqué leur compteur mais que ce fut compliqué. Plus réalistes, ils ont surtout tiré profit des maladresses de Jacksonville en attaque (2 field goals manqués, 2 fumbles) qui n’a pas su capitaliser sur ses moments forts. Dommage, car les hommes de Doug Marrone ont rendu une copie plus présentable et aurait peut-être mérité un meilleur résultat.

En difficulté pendant une grande partie de la rencontre, Deshaun Watson ( 25/35 , 359 yards, 3 touchdowns, 2 interceptions) s’est ressaisi au bon moment pour guider les siens vers les touchdowns décisif de Will Fuller (4 réceptions, 58 yards, 1 touchdown) et Brandin Cooks (8 réceptions, 161 yards, 1 touchdown) dans le dernier quart-temps. Incapable de récupérer des ballons depuis quatre matchs, la défense s’est aussi réveillée en enregistrant ses deux premières prises dans cette catégorie avec deux fumbles recouverts. Houston poursuit ainsi sa série victorieuse face à son rival de division avec une cinquième victoire consécutive. Surtout, elle donne une base de travail à Romeo Crennel, entraineur par intérim depuis lundi, pour tenter de retrouver les sommets de l’AFC Nord.

Des débuts poussifs

Comme sur les 12 dernières rencontres, Jacksonville cale dès sa série inaugurale. Ce sera la même chose pour leurs hôtes texans. Dans un duel que personne ne veut perdre, la partie met quatre séries à se décanter, les deux équipes avançant essentiellement au moyen de passes courtes et jeux de course. Au terme d’un drive long (7 minutes 31) et poussif (17 actions), Houston ouvre la marque, mais doit se contenter d’un simple field goal de 36 yards de Ka’imi Fairbairn en début de 2e quart-temps. Un coup de pied qui a eu le don sonner la fin de la sieste. Tour à tour, Jacksonville -par l’intermédiaire de Keelan Cole Sr. (2 réceptions, 25 yards, 1 touchdown)- et Houston – via Darren Fells (2 réceptions, 57 yards, 1 touchdown)- trouve le chemin de la end-zone par la voie aérienne. Si Le touchdown de 44 yards du tight end est la plus longue action offensive réalisée par les Texans cette saison, celui du receveur floridien est magnifique de technique, avec le bout des orteils qui traine pour valider la réception.

La dernière minute de ce premier acte vire dans l’irréel. Par deux fois Stephen Hauschka a la possibilité de remettre les deux formations à égalité. Et par deux fois, le kicker rate sa cible (24 et 49 yards). Une seconde possibilité offerte grâce à l’interception de Sidney Jones à 34 secondes de la mi-temps. Houston a eu chaud mais regagne les vestiaires avec une courte avance de 3 points (10-7) malgré une meilleure impression dégagée par leurs rivaux de division.

Le reveil Texan’

La pause a coupé le bel élan entrevu. Poussive et sans rythme, l’attaque texane patine et éprouve les plus grandes difficultés à gagner du terrain. Elle doit se contenter d’un nouveau field goal pour accroitre son avance. Deshaun Watson n’est clairement pas dans un bon soir et concède sa seconde interception de la soirée. Heureusement, son erreur est rapidement rattrapée par sa défense. Ou plutôt la maladresse adverse. Sur un jeu feinté dans la zone rouge, James Robinson (13 portées, 48 yards + 5 réceptions, 22 yards) en position de quarterback, laisse échapper le ballon que J.J Watt récupère. Le premier ballon gratté par l’escouade cette année. Désireux de se racheter, Watson prend la série suivante à bras-le-corps et guide ses troupes avec vigueur vers la end-zone. 90 yards en 8 actions, 5 passes consécutives pour terminer et Will Fuller conclut victorieusement en deux temps (20-7).

Les locaux pensaient avoir fait le plus dur, c’était sans compter sur la capacité de réaction de l’homme à la moustache. Tout aussi expéditif, les Jaguars recollent immédiatement, Gardner Minshew (31/49, 301 yards, 2 touchdowns ) trouvant Collin Johnson sur 4e tentative pour son premier touchdown professionnel. Ce sera le dernier sursaut. Sacké par Jacob Martin, le quarterback floridien perd le ballon. Et comme un symbole dans une soirée où rien n’est allé dans leur sens, il a filé inexorablement vers des mains texanes après un cafouillage. En position idéale, Houston n’a pas laissé passer l’occasion. Quatre actions plus tard, Watson s’est connecté avec Brandin Cooks pour le touchdown de la gagne (30-14). Jacksonville a tenté le tout pour le tout dans une ultime série mais a été contraint d’abandonner la possession dans la moitié de terrain adverse sur une 4e tentative ratée. Houston n’a plus eu qu’à manger au sol les 98 secondes restantes pour s’offrir son premier succès.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
29 Nov à 20:00ATL2.25pariez1.57
29 Nov à 20:00BUF1.4pariez2.75LAC
29 Nov à 20:00CIN3pariez1.35NYG
29 Nov à 20:00IND1.5pariez2.4TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu