Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Kansas City Chiefs Las Vegas Raiders Résumés

Chiefs – Raiders (32-40) : Las Vegas s’offre les champions

Une mi-temps d’attaque, une mi-temps de défense, et au bout les Raiders qui créent la surprise.

Kansas City Chiefs (4-1) – Oakland Raiders (3-2) : 32-40

C’est une vraie surprise. Les champions en titre, invaincus jusqu’ici, se sont fait surprendre par des Raiders qui n’ont rien lâché et qui ont su imposer tour à tour leur attaque puis leur défense. Derek Carr a prouvé qu’il pouvait rivaliser dans une duel style western, et la défense a su contenir le jeu aérien de Kansas City pour prendre l’avantage aux moments décisifs. Las Vegas a imposé sa manière. Son jeu.

Mis régulièrement sous pression, Patrick Mahomes a souffert. Il a dû faire étalage de tout son talent face à une défense difficile. Mobilité, lecture de l’action, le quarterback a été challengé par la pression sur la ligne et une bonne couverture. Loin de son efficacité habituelle, il a été obligé d’arracher tous les yards gagnés. A la fin cela n’a pas suffit.

Duel à l’aube

Même si Las Vegas entame la partie sur de bonnes bases, réussissant un stop défensif et un field goal de 38 yards pour ouvrir le score, les Raiders ne retiennent pas longtemps la marrée rouge. Les pirates vont devoir suivre le rythme imposé par leur adversaire s’ils veulent avoir une chance. Kansas City a eu besoin d’une série pour se chauffer, mais les armes offensives se mettent rapidement en valeur. Travis Kelce (8 rec, 108 yards, 1 TD) est alerté sur deux grosses réceptions, et Patrick Mahomes (22/43, 340 yards, 2 TD, 1 INT, 21 yards et 1 TD au sol) conclu un drive éclair de 88 yards par une échappée au sol de 3 yards. Puis une grosse erreur de Derek Carr (22/31, 347 yards, 3 TD, 1 INT) rend la balle à l’attaque. Kansas City rajoute 7 points en une minute sur une course renversée de Tyreek Hill (WR, ). Les Chiefs sont lancés, on pense que les Raiders vont subir.

14-3 à l’ouverture du second quart. Une période qui voit les équipes se rendre coup pour coup et enchaîner les actions d’éclats. La rencontre vire au shootout, et Derek Carr ne tremble pas. A la remorque, Las Vegas s’accroche, ne se laisse pas distancer, et réussit même à reprendre l’avantage un moment. D’un ajustement audible sur la ligne, Carr s’ouvre le backfield et ajuste Nelson Agholor (WR, 67 yards, 1 TD) pour un touchdown de 59 yards. Sammy Watkins (WR, 24 yards, 1 TD) répond sur un jeu improvisé de 8 yards. Une course de 43 yards de Devontae Booker (RB, 62 yards) ouvre la voix pour sept nouveaux points sur une réception de Darren Waller (WR, 5 rec, 48 yards, 1 TD). Avant que Carr n’envoit une bombe de 72 yards sur Heny Ruggs (WR, 118 yards, 1 TD) pour reprendre la tête. Le rythme offensif est affolant, les gros jeux s’enchainent sur le terrain. Kansas City accroche l’égalité 24-24 à la mi-temps en réussissant un field goal avant le coup de sifflet. A la pause, Carr rend une fiche de 11/13, 246 yards, 3 touchdonws et un rating de 126,3, il a complètement rebondit de son interception du début de match. Les Chiefs ont le talent, les Raiders sont opportunistes, les défenses souffrent, le spectacle promis est au rendez-vous.

Les pirates au crépuscule

Au retour des vestiaires, les attaques continuent de reprendre leur souffle. Le rythme du match est complètement inversé, après le déluge du second quart, le troisième n’offre aucun changement. Une résurgence des escouades défensives amène quatre séries infructueuses. Le jeu des deux clubs ouvertement orienté vers les airs est bien contenu par les couvertures adverses. Au point que Kansas City n’enregistre que 22 yards.

A l’ouverture de la dernière période, les Raiders brisent le status quo. L’attaque repart de l’avant, et la défense tient les Chiefs à des punts en séries. Sur les bases de leur jeu West Coast, les pirates forcent, grattent, jusqu’à la terre promise. Josh Jacobs (RB, 77 yards, 2 TD) fore son chemin jusqu’à la peinture et redonne l’avantage à son club dans le dernier virage. Puis Hunter Renfrow (WR) perce sur 42 yards pour mettre Las Vegas en position pour un coup de pied de 43 yards. Le coup de poignard vient sur une interception de Jeff Heath (S, 2 TKL) qui retourne le cuir sur les 2 yards pour offrir le touchdown du KO à Josh Jacobs. Un dernier score de Tracis Kelce ne fera que réduire l’écart. 32-40, les Raiders s’offrent une victoire face au champion invaincu. En appliquant leur propre recette et en imposant leur jeu.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 19:00ATL1.65pariez2.05DET
25 Oct à 19:00CIN2.35pariez1.5CLE
25 Oct à 19:00HOU2.4pariez1.48GB
25 Oct à 19:00NO1.25pariez3.4CAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR