Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Minnesota Vikings Résumés Seattle Seahawks

Seahawks – Vikings (27-26) : Russell Wilson et DK Metcalf supers-héros !

Victoire sur le buzzer pour Russell Wilson et les siens !

Seattle Seahawks (5-0) – Minnesota Vikings (1-4) : 27-26

Fin de match haletante à Seattle !

Menés 26 à 21, après avoir pourtant réalisé une folle remontée dans le 3e quart, les Seahawks n’avaient qu’un peu plus d’une minute au compteur pour essayer de l’emporter. Après une jolie course solo et une 4&10 convertie, Russell Wilson (20/32, 217 yards, 3TD, 1INT) continue de distiller les ballons à ses coéquipiers jusqu’à une nouvelle 4e tentative à 10 yards de l’en-but. Balle de match.

Le numéro 3 de Seattle trouve alors DK Metcalf (6rec, 93 yards, 2TD) dans la end zone pour le touchdown ! 94 yards remontés en 1 minute et quelques secondes. Phénoménal.

Pourtant, on avait bien cru que les Vikings avaient le match en main lorsqu’ils mènaient 26 à 21 à un peu plus d’une minute de la fin, surtout après avoir inscrit 23 points de suite pour reprendre les commandes d’un match qu’ils avaient parfaitement débuté… Cruel.

La recette du chef Cook

Comment limiter l’attaque des Seahawks, si explosive depuis le début de saison ? Et bien les Vikings ont un temps trouvé la solution dans ce match.

D’abord, c’est en attaque que Minnesota a trouvé la réponse. En première mi-temps, ils ont gavé Dalvin Cook (17 courses, 65 yards, 1TD) de ballons (16) pour leur plus grande réussite. Le coureur a confirmé sa forme du moment et son statut de numéro 1 de la ligue en multipliant les bonnes courses et plaquages cassés. C’est lui qui marque le premier touchdown (0-7) de son équipe sur une course de 8 yards et qui permet aux siens par deux fois de s’approcher suffisamment proche pour ajouter deux field goals (0-13), dont l’un après une série de 17 jeux et 10 minutes de possession.

Un drive qui illustre parfaitement la stratégie des Vikings : priver de ballon Russell Wilson, et ça marche, puisque les locaux ne mettent la main sur le cuir que 9 minutes.

Mais la défense des Vikings n’est pas en reste dans ce premier acte. Elle montre un tout autre visage que ces dernières semaines en limitant Seattle à 66 yards à la fin de la mi-temps. Les visiteurs s’en sortent notamment grâce à une grosse pression sur le quarterback adverse (4 sacks) mais aussi en dominant des receveurs de Seattle transparents. Minnesota joue bien le coup en laissant en permanence ses deux safeties en profondeur, limitant ainsi les big plays et la verticalité si chère aux Seahawks.

A la mi-temps, Seattle est donc mené 0 à 13 sans la moindre contestation possible : 217 à 66 yards pour les Vikings, 41 actions contre 18, 15 premières tentatives contre 5…

La folle remontée de Seattle

Après un échange de punt pour débuter le second acte, le match bascule en faveur des locaux. C’est d’abord Will Dissly qui relance les siens (7-13) sur une passe de Russell Wilson, entamant ainsi 3 folles minutes. Puis la défense de Seattle provoque coup sur coup deux turnovers : l’un sur un fumble forcé par Damontre Moore, l’autre sur une superbe interception athlétique de KJ Wright.

A chaque fois la sanction est immédiate du côté de l’attaque des Seahawks, avec un touchdown sur réception de DK Metcalf puis une course de 29 yards de Chris Carson (8 courses, 52 yards, 1TD) pour permettre aux siens de prendre une possession d’avance (21-13).

Les Vikings reprennent les commandes mais…

Sans Dalvin Cook, touché aux adducteurs, les Vikings parviennent pourtant à stopper l’hémorragie.

Ils se ressaisissent sur la série suivante avec plus de 70 yards gagnés et une dizaine d’actions conclue par Adam Thielen (9rec, 80 yards, 2TD) (21-19, conversion à 2 points ratée). Mieux, le numéro 19 est auteur d’un doublé quelques minutes après pour permettre à son équipe de reprendre les commandes en menant 21 à 26 après un excellent drive de 97 yards.

La défense des visiteurs pense même s’offrir la balle de match en interceptant Wilson à quelques minutes de la fin. Un turnover que l’attaque utilise habilement en faisant descendre le chrono grâce à Kirk Cousins (27/39, 249 yards, 2TD, 1INT, 1 FUM) qui distribue bien et au joker au sol Alexander Mattison (20 courses, 112 yards) qui tracte son attaque. A tel point que Minnesota arrive sur les 6 yards adverses à deux minutes de la fin et une 4e tentative.

La défense de Seattle ne parvient plus à stopper les Vikings depuis plusieurs minutes et Mike Zimmer tente donc le coup pour ce qui aurait du être la conversion de la victoire. Sauf que le coureur fait preuve de peu de jugeote sur le coup et vient s’empaler dans un coéquipier.

La balle est alors rendue au magicien Russell Wilson… La suite c’est une minute de « magie » et une victoire pour Seattle au bout. Les Seahawks restent invaincus en tête de la NFC et avec ce quarterback là, pas grand chose ne semble pouvoir les atteindre. Dommage pour Minnesota qui a montré de belles choses durant ce match.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR