Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Petit dej

Le petit dej’ : les Falcons prêts à lâcher Matt Ryan ?

L’essentiel de l’actualité NFL du mardi 13 octobre 2020.

L’actu chaude

Saints – Chargers (30-27 a.p.) : Justin Herbert échoue encore d’un rien

Arthur Blank : « J’espère que Matt Ryan fera partie de nos plans, mais ce n’est pas ma décision »

Si Arthur Blank a affiché un soutien sans faille pendant trop longtemps à Dan Quinn, il s’est montré étonnamment moins solidaire de Matt Ryan lors d’un point presse donné lundi.

Le propriétaire des Falcons doit trouver un manager et un coach. Et apparemment, ce sont eux qui décideront de l’avenir du quarterback.

« J’adore Matt, comme j’adore Dan (Quinn) et Thomas (Dimitroff) », a assuré Blank, selon ESPN. « Matt a été un leader de franchise pour nous, un grand quarterback, un des meilleurs quarterbacks en NFL ces 13 dernières années. J’espère qu’il fera partie de nos plans, mais ce n’est pas moi qui vait prendre la décision. »

« Matt a la capacité de jouer à un très haut niveau, même à son âge (35 ans, NDLR). Est ce que ça va continuer ou pas ? Je ne suis pas sûr. J’apprécie sa volonté de vouloir le faire et le niveau auquel il a joué pour nous pendant 13 ans, qui a été incroyable. Donc on verra. Mais encore une fois, au final, cela dépendra en partie du joueur et en partie des coachs. »

Il reste 3 ans et 74,75 millions de dollars sur le contrat de Ryan. La saison prochaine, il comptera pour 40,9 millions de dollars dans la masse salariale. Il a parfois semblé moins tranchant en ce début de saison.

Et si 2021 était l’année d’un grand renouvellement en Géorgie ?

COVID-19 : des tests les jours de match

La NFL muscle sa défense contre la COVID. Selon un mémo obtenu par ESPN, les joueurs et les coachs seront désormais testés les jours de match, ce qui n’était pas le cas jusque-là, notamment parce que les tests PCR n’avaient pas le temps de livrer leur résultat avant le coup d’envoi.

Les nouvelles règles prévoient aussi le port du masque pendant les entraînements légers de type répétition, des contrôles de sécurité de la NFL ou le placement à l’écart pendant 5 jours de toute membre d’une équipe ayant été en contact avec un cas positif.

Adam Gase n’est pas opposé à lâcher les appels de jeux offensifs

L’attaque des Jets se classe 31e de la ligue en yards totaux, et 31e en ce qui concerne le jeu aérien. Avec 6 touchdowns offensifs cette année et 15 points marqués de moyenne, l’escouade est un chantier. Mais les changements pourraient arriver… comme voir Adam Gase (HC) passer la main sur les appels de jeu.

« Je ne pense pas que j’ai jamais été opposé au changement, » a dit Gase en conférence de presse lundi. « Je dirais que tout est sur la table. Je prends en considération tous les éléments, tout ce qui peut nous aider à changer les choses vers la bonne direction. »

Il y pense, mais rien ne dit qu’il va le faire, donc.

Pendant ce temps, Le’Veon Bell continue d’aime des tweets qui mentionnent le fait qu’il est peu utilisé. Une pratique qui n’enchante pas vraiment son coach.

« Je déteste qu’il choisisse de faire ça plutôt que de me parler, mais c’est comme ça que les gars font de nos jours », s’est désolé le coach.

Le coach des équipes spéciales d’Atlanta a pris la porte

Dan Quinn parti, la majorité de son staff est resté en poste, avec même une promotion pour Raheem Morris, passé de coordinateur défensif à entraîneur principal intérimaire. Mais un homme qui s’est fait remarquer pour les mauvaises raisons en début de saison a pris la porte. Il s’agit du coordinateur des équipes spéciales Ben Kotwica, qui a été démis de ses fonctions.

Après l’épisode malheureux de l’onside kick non recouvert contre Dallas, ce n’est pas vraiment une surprise.

COVID-19

– Les Patriots ont placé Byron Cowart (DT) sur la liste COVID-19. (Sports Illustrated)

Chicago a tenu un entrainement allégé lundi, par manque de joueurs. L’équipe réserve de la franchise a reçue la consigne de rester à domicile après le test positif de Badara Traore (OL) à la COVID-19 samedi dernier. Matt Nagy (HC) a annoncé au reporters que les membres du practice squad seront de retour dans les installations de l’équipe mercredi.

– Première équipe vraiment touchée par la COVID, les Titans sont très observés. Jon Robinson, leur manager, a avoué à NFL.com que faire porter des masques aux joueurs en permanence n’est pas toujours chose facile.

« Dire que nous sommes à 100% serait mentir. Il y a eu des manquements. […] J’ai parlé à beaucoup d’autres managers qui sont venus prendre des nouvelles de moi et ma famille. Ils rencontrent les mêmes challenges que nous pour les masques. Nous le rappelons en permanence aux joueurs. C’est une des choses les plus difficiles. »

Blessures

– Déjà éprouvés par les blessures, les Cowboys pourraient continuer à remplir leur infirmerie. D’après ESPN, Dallas craint une déchirure des ligaments croisés pour Trysten Hill (DT). Selon NFL Media, Hill ne refoulera pas le terrain cette année.

Richard Sherman (CB, 49ers) n’est pas encore prêt à revenir. Pire, Kyle Shanahan a annoncé lundi à la presse que son cornerback vétéran ne pourra pas reprendre l’entraînement dans les jours à venir comme cela était prévu, la faute à une rechute de sa blessure au mollet. Autre problème, le coach a expliqué que Kwon Alexander (LB) souffre de la cheville et d’une possible entorse ligamentaire.

– Touché à l’épaule, Bernardrick McKinney (LB, Texans) va avoir besoin d’une opération et ne devrait pas rejouer cette saison, selon ESPN.

Greedy Williams (CB, Browns) va manquer au moins la moitié de la saison. Kevin Stefanski (HC) a annoncé que Williams va éviter l’opération mais va être placé sur la liste des blessés. Le défenseur a raté les cinq premières rencontres de l’année, et devrait manquer encore au moins trois semaines à cause d’une blessure à l’épaule. (ProFootballTalk.com)

– Les Eagles attendent une seconde opinion sur la cheville de Lane Johnson (RT). La franchise en est encore à la collecte de données médicales après le match face aux Steelers. (ProFootballTalk.com)

– Saison terminée pour D.J. Reader (DT, Bengals), victime d’une sérieuse blessure au quadriceps lors du dernier match. Son coach l’a annoncé lundi en conférence de presse et le joueur a rapidement été placé sur la liste des blessés. Reader était la principale signature de l’intersaison de Cincinnati lors de la free agency.

– Mis en convalescence « forcée » par son club pour les semaines 4 et 5, Davante Adams (WR, Packers) a retrouvé le terrain d’entrainement ce lundi. Bonne nouvelle aussi pour Equanimeous St. Brown (WR) et Kamal Martin (LB), qui sont sortis de la liste des blessés. (The Athletic/ProFootballTalk.com)

Lorenzo Carter (LB, Giants) s’est rompu le tendon d’Achille après juste 10 actions face aux Cowboys. Il va manquer le reste de l’année. (NFL Media)

Sammy Watkins (WR, Chiefs) devrait manquer un ou deux matchs à cause d’une douleur à un ischio, selon ESPN.

– Les Bears ont officiellement sorti John Jenkins (DT) de la liste des blessés.

Transactions

– Et de cinq. Les Jaguars ont décidé de se séparer de Stephen Hauschka (K) après une prestation ratée face aux Texans. Pour le remplacer, c’est Jon Brown qui a été promu du practice squad et sera de fait le cinquième botteur de Jacksonville cette saison après Hauschka, Brandon Wright, Josh Lambo et Aldrick Rosas.

– Ce sera Xavier Williams (DT) qui remplacera D.J. Reader sur la ligne défensive de Cincinnati. Pendant que Reader prend la direction de la liste des blessés, l’ancien Chief vient d’être signé et aura la charge d’être le pilier de la défense terrestre des tigres de l’Ohio. (ProFootballTalk.com)

– Les Cowboys ont signé Garrett Gilbert (QB) depuis le practice squad des Browns. (NFL Media)

Pas de suspension attendue pour Josh Jones

Il a été éjecté du match face aux Texans, mais il ne devrait pas subir de suspension. Josh Jones (S, Jaguars) a été impliqué dans un plaquage casque contre casque sur Brandin Cooks (WR, Texans), et a été sorti de la rencontre par les arbitres pour ce geste. Cependant d’après NFL Media, Jones n’encoure pas le risque de manquer de temps de jeu. Pourtant, à l’image de Harrison Smith (S, Vikings) la semaine dernière, une amende reste toujours possible.

Chiefs : faire surnager l’attaque ?

Jusqu’à ce week end les Chiefs étaient invaincus. Mais les Raiders ont trouvé la faille et on réussit à contraindre Kansas City à punter pendant un quart temps et demi pour remporter le match. Sous pression et incapable de trouver des receveurs démarqués, Patrick Mahomes (QB) voit les limites de l’attaque du Missouri.

« Ca nous a rattrapé aujourd’hui », a expliqué Mahomes en conférence de presse. « Nous devons vraiment nous regarder dans un miroir… et ne pas nous reposer sur des jeux dingues où je m’échappe et je fais ces lancers, et juste exécuter les jeux offensifs de la manière dont ils sont appelés, et jouer de la manière dont nous sommes sensés jouer. Si nous faisons ça, nous serons une équipe difficile à battre. »

« Dans cette ligue, quand vous êtes en 1e-et-20 ou 2e-et-20, c’est difficile d’obtenir des premières tentatives. Nous avons été gâtés de pouvoir le faire bien ces dernières années, mais vous ne voulez pas vous retrouver dans ces situations. »

« Nous avons eu un mauvais quart temps, mais quand vous jouez une équipe chaude comme la leur, un quart temps perdu vous fait perdre le match. A chaque fois que vous perdez du terrain, que vous commettez un tenu ou des choses de cette nature, ça ne donne pas de réelle chance à l’attaque de réussir, » a ajouté Mitchell Schwartz (OT). « Contre une bonne équipe surtout, vous ne pouvez pas avoir des jeux négatifs… les pourcentages de touchdowns diminuent surtout quand vous concédez un sack ou une pénalité. »

Joe Judge « malade » de l’exécution des Giants

Joe Judge (HC, Giants) a été aperçu hurlant le long de la touche durant le match face aux Cowboys. Réaction peu étonnante quand on sait que son équipe s’est vue annuler deux touchdowns pour pénalités.

« J’étais malade devant l’exécution qui nous a fait perdre des points au tableau d’affichage, » a expliqué Judge au New York Post. « Ca suffit. Vous vous préparez pour ça, vous appelez les jeux à un certain moment, et vous voulez les voir fonctionner. Nous devons être meilleurs avec les pénalités. Je ne veux pas entrer en débat avec les arbitres. »

Joe Burrow : « Je peux lancer la balle plus rapidement »

Joe Burrow (QB, Bengals) a subit 22 sacks depuis le début de la campagne 2020, record NFL. Si Cincinnati ne veut pas perdre son quarterback sur blessure, il va falloir s’ajuster. Et Burrow se met en tête de liste des améliorations à apporter à l’organisation. Selon ses propres dires, il est le premier fautif. Il doit mieux sentir la pression et se débarrasser de la balle bien plus vite.

« Je n’ai pas très bien joué, et nous tous en tant qu’attaque nous n’avons pas vraiment bien joué, » a expliqué Burrow au Cincinnati Enquirer. « Je peux lancer la balle plus rapidement, et je n’ai pas été très précis aujourd’hui, ce qui est décevant pour moi. Je pensais que nous avions eu une bonne semaine d’entrainement, et ça ne s’est pas vu. »

« Nous savons gérer la pression d’une défense. Nous l’avons fait ces trois ou quatre dernières semaines. Nous n’avons juste pas pu gérer aujourd’hui. »

La défense des Seahawks sur des bases historiques

Avec 2356 yards encaissés depuis le début de la saison, les Seahawks sont plus que sur des bases records. L’escouade vise l’Histoire avec ses performances. Sur les traces de leurs 471 yards autorisés par rencontre, Seattle est sur le rythme de 7539 yards concédés sur l’année. Auparavant, une seule équipe a octroyé plus de 7000 yards à ses adversaires, les Saints de 2012 (7042 yards). La seule différence c’est que les Hawks émargent à 5-0 pour l’instant…

La compassion avant la rivalité

Le football ne reste qu’un jeu. Et face à des drames personnels, la rivalité s’efface parfois. Giovanni Hamilton, 12 ans, atteint d’une maladie rare, le syndrome Schwartz-Jampel, a été touché par l’émotion de Dak Prescott (QB, Cowboys) à la suite de sa blessure face aux Giants. Aussi, l’auto proclamé « plus grand supporter des Eagles qui soit » a décidé de transmettre un message d’espoir et de rétablissement à son adversaire de division.

« Même si c’est l’équipe que vous détestez le plus, vous ne voulez voir arriver ça à personne, » a expliqué Hamilton sur Twitter. « (…) J’espère que tu verras ça mon Frère et que tu vas te rétablir. »

Soutenir TDActu

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens : Twitter – Instagram – Facebook

Vous pouvez nous soutenir directement sur Tipeee.

Ou en achetant chez Fanatics en passant par ce lien.

Ou en pariant chez Unibet.

Ou en vous abonnant à NordVPN en passant par ce lien.

Et n’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du mercredi.


Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 19:00ATL1.65pariez2.05DET
25 Oct à 19:00CIN2.3pariez1.52CLE
25 Oct à 19:00HOU2.5pariez1.45GB
25 Oct à 19:00NO1.25pariez3.4CAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR