Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Baltimore Ravens Philadelphia Eagles Résumés

Eagles – Ravens (28-30) : Carson Wentz échoue à deux yards d’un miracle

Les Ravens ont tremblé, mais la victoire est au bout.

Philadelphia Eagles (1-4-1) – Baltimore Ravens (5-1) : 28-30

Il n’y a pas eu d’exploit dans ce match entre des corbeaux en pleine confiance et des aigles en plein doute. Pourtant les Eagles se sont battus, tentant de revenir dans les dernières minutes, mais l’ultime conversion à deux points a finalement été loupé. Carson Wentz (21/40, 213 yards, 2 TD, 49 yards à la course et un TD) a retrouvé son niveau malgré une ligne offensive catastrophique, mais cela n’a pas suffi.

Du côté de Baltimore le héros s’appelle Calais Campbell (5 plaquages, dont 4 pour pertes et 3 sacks), symbole d’une défense qui a fait le travail pendant une grosse partie du match. Lamar Jackson (16/27, 186 yards et 1 TD, 108 yards et un TD à la course) a également fait le travail, dynamisant une attaque bien terne des Ravens.

Les Eagles se sabordent

Dans ce début de match, aucune des deux attaques ne va vraiment flamber. Carson Wentz n’est toujours pas au top à ce moment là, mais son équipe ne lui facilite pas la tâche, que ce soit la ligne ou les receveurs, particulièrement John Hightower (50 yards) qui drop une passe facile de plus de 50 yards.

La seule éclaircie vient en début de match de Lamar Jackson, qui prouve une fois encore sa capacité à étendre le jeu avec une passe de touchdown pour Nick Boyle (33 yards, 1 TD). (0-7)

Philadelphie ne se relève pas, et ne cumule que 10 yards en premier quart temps. Pire, Carson Wentz perd un ballon sur fumble qui donne une très belle position de départ pour les Ravens. Sanction immédiate, Gus Edwards (26 yards, 1 TD) double la mise. (0-14) Un quart du match, et les jeux semblent déjà faits tant les Eagles ne présentent rien.

Le deuxième quart temps est encore pire que le premier, soporifique des deux côtés du terrain. La défense de Baltimore est impressionnante, dans le sillage d’un Calais Campbell irrésistible, qui fait passer une longue soirée à Jason Kelce.

En fin de première mi-temps, les Eagles vont réussir leurs deux premiers first down, par l’intermédiaire du quarterback remplaçant Jalen Hurts (23 yards), le joueur le plus séduisant de Philly en première mi-temps… Les Eagles avancent, mais payent encore les erreurs individuelles, avec un drop de Miles Sanders (118 yards) dans la end-zone, alors que le touchdown était « facile ». Derrière la quatrième tentative est manquée, et Philly rentre au vestiaire avec 17 points de retard après un dernier field goal manqué.

Le match s’emballe enfin

A défaut de suspens, le spectacle est présent en début de deuxième mi-temps. Les Eagles débloquent le compteur sur un touchdown original, un fumble recouvert suite à une course de Miles Sanders, récupéré par J.J. Arcega Whiteside. (6-17)

Mais Lamar n’est pas MVP pour rien, et il porte son équipe sur ses épaules. Bien que l’attaque soit amorphe, il fait à nouveau la différence avec une course de 37 yards plein centre, profitant de la naïveté du linebacker Nate Gerry, qui ne semble pas au courant que l’ancien MVP sait courir. (6-24)

Philly va avoir le mérite de tenter en fin de match de revenir, en s’appuyant encore et toujours sur les joueurs de practice squad, la spécialité maison. Cette fois c’est Jason Croom, l’ancien Bills qui trouve le endzone pour redonner un peu d’espoir aux Aigles de Philly. (14-24)

Loin d’être suffisant, les Ravens accélère à nouveau pour reprendre un avantage conséquent. Deux field goals consécutifs donne 16 points d’avance. (14-30) Batimore est trop fort, et les Eagles continuent de perdre les titulaires sur blessure les un après les autres, dont Zach Ertz (33 yards) et Jack Driscoll.

Les Eagles reviennent de nulle part

Pourtant cette équipe de Philly a du cœur, et un sauveur : le receveur Travis Fulgham (75 yards, 1 TD). Encore flamboyant dans ce match, le jeune receveur va remonter le terrain quasiment a lieu tout seul, avant de marquer le touchdown de l’espoir. Conversion à deux points pour J.J. Arcega-Whiteside, et les Eagles ne sont plus qu’à un touchdown de l’égalisation. (22-30)

La suite est connu depuis l’introduction, les Eagles réussiront bien un touchdown, mais la conversion est manqué et les Ravens l’emportent au bout du suspense et reste en tête de l’AFC Nord avec les Steelers. Pour les eagles, le retour est encourageant, mais le match de Jeudi contre les Giants est une obligation pour rester en course en NFC Est.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 19:00ATL1.65pariez2.05DET
25 Oct à 19:00CIN2.3pariez1.52CLE
25 Oct à 19:00HOU2.5pariez1.45GB
25 Oct à 19:00NO1.25pariez3.4CAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR