Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Les flops de la semaine 6 : les Browns et les Packers embrouillent nos esprits

La saison NFL est longue et il y a parfois des rencontres à oublier pour certains joueurs, coaches ou franchises. Un petit tour d’horizon qui en fera rire certains et pleurer d’autres. 

L’attaque des Green Bay Packers

Et voilà, on commençait tout juste à dire que les Packers avaient trouvé leur identité en attaque et qu’Aaron Rodgers paraissait s’éclater, qu’ils se sont sentis obligés de nous faire une horrible performance. Tout ça pour fausser tout ce qui a été dit sur eux depuis le début de la saison.

Mention, quand même, à la défense des Buccaneers car semaine après semaine, elle montre une belle agressivité et une capacité à créer des turnovers décisifs à l’image du pick 6 de Jamel Dean.

La ligne défensive des Browns

4e de de la ligue face à la course avant cette 6e semaine, la ligne défensive des Browns s’est fait rouler dessus par la ligne offensive des Steelers. Cela n’a pas aidé un Baker Mayfield qui était déjà blessé en arrivant au match et qui a dû courir après le score dès le début du match.

Un peu comme pour les Packers, on ne sait pas vraiment sur quel pied danser avec la franchise de Cleveland qui, certes a gagné 4 matches sur 6, mais qui a aussi essuyé deux écrasantes défaites.

Kirk Cousins

Au bout d’un moment, il faudra penser à discuter de la place de titulaire de Kirk Cousins parce qu’il faut bien dire que si toutes les conditions ne sont pas réunies autour de lui , il est bien incapable de porter cette équipe de Minnesota qui devrait se pencher sur les quarterbacks prévus à la Draft 2021.

Étant donné qu’ils n’auront pas Trevor Lawrence puisqu’il est impossible d’être plus mauvais que les New York Jets, ils devraient peut-être explorer les pistes Trey Lance et Justin Fields.

Les Cincinnati Bengals

Même si cette saison semble vouloir indiquer le contraire, lorsqu’on mène 21-0, on ne devrait pas perdre le match en question. De plus, après un début de saison encourageant pour Joe Burrow, cette déconvenue marque un coup d’arrêt dans la progression de l’attaque des Bengals.

Aussi, il n’est pas forcément malin de mettre toutes les cartes dans les mains du quarterback rookie pour aller chercher la victoire car le risque qu’il commette une erreur est assez grand. C’est malheureusement pour Burrow, exactement ce qui est arrivé et il ne faudrait pas que cela arrive trop souvent pour ne pas altérer la confiance du jeune quarterback.

Le système de prolongation NFL

Le système de prolongation NCAA est le suivant. Chaque équipe démarre à 25 yards de la end zone. Si la première équipe marque un touchdown, la deuxième doit également le faire pour que le match continue. Si elle n’y parvient pas, c’est la première équipe qui gagne. La deuxième possibilité est que la première équipe marque un field goal. Si la deuxième équipe marque un touchdown sur la possession suivante, elle gagne le match. Si, elle aussi ne parvient qu’à inscrire un field goal, le match continue. Et si elle ne marque pas, la première équipe gagne.

Ce système n’est certainement pas parfait, mais il n’y a aucune chance qu’il soit aussi monumentalement nul que celui de la NFL qui a encore fait une victime cette semaine en la personne de Deshaun Watson. Le quarterback des Texans était chaud comme la braise en deuxième mi-temps, mais il n’a pas eu l’occasion de toucher le ballon en prolongation, puisque les Titans ont marqué un touchdown.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une