Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Green Bay Packers Houston Texans Résumés

Texans – Packers (20-35) : le duo Aaron Rodgers – Davante Adams remet les pendules à l’heure

Le quarterback et son receveur se sont rassurés aux dépens de Houston.

Texans (1-6) – Packers (5-1) : 20-35

Aaron Rodgers préférerait-il le Texas à la Floride ? Une semaine après avoir été martyrisé par les Buccaneers à Tampa Bay, le quarterback des Packers a délivré une toute autre prestation à Houston. Jouant dans un fauteuil, Rodgers (23/34) 283 yards, 4 touchdowns) a délivré une partie sans accroc. Aidé par un Davante Adams (13 réceptions, 196 yards, 2 touchdowns) en feu et intenable, le duo a fait vivre une très mauvaise soirée au backfield défensif adverse.

Les Texans n’ont jamais été en mesure de contrarié les plans des visiteurs. Après une première mi-temps fantomatique, le réveil de Deshaun Watson (29/39, 306 yards, 2 touchdowns) et ses coéquipiers a été trop tardif pour espérer une issue favorable. Peut être ont ils également manqué d’audace au moment où l’espoir était encore permis. Malgré quelques actions d’éclats, le jeune quarterback a souvent été contrarié par une défense des Packers sérieuse et appliquée qui su sortir les stops quand il le fallait.

Après la sévère défaite face aux Buccs’, les Packers s’évitent le doute et se relancent en s’offrant une sortie rassurante.

Une entame appliquée des Packers

Depuis le début de saison, Aaron Rodgers et ses coéquipiers ont pris l’habitude de commencer de manière très appliquée leur match, marquant à chaque fois sur leur première possession. Le déplacement à Houston n’a pas fait exception. Après un drive où l’indiscipline des Texans a aidé les Packers à avancer, Rodgers trouve Davante Adams pour le touchdown. (0-7)

Après avoir concédé un punt sur leur seconde possession, les visiteurs ont remis la marche en début de second quart-temps. Cette fois, le quarterback envoie le tight end Jace Sternberger dans la end zone. (0-14)

La défense de Green Bay également a démarré son match de manière très sérieuse, forçant les Texans à punter sur leur 3 premières possessions. Une fois n’est pas coutume, les hommes de Mike Pettine ont été très efficace contre la course. DeShaun Watson a eu toutes les peines du monde à s’exprimer.

En fin de second quart-temps, les Packers parachèvent leur premier acte parfait avec le premier touchdown en carrière de Malik Taylor. Green Bay rentre aux vestiaires avec une large avance et sans avoir concédé le moindre point. (0-21)

La défense de Green Bay limite Watson

Improductive en première mi-temps, l’attaque des Texans va proposer un visage sensiblement différent à partir du 3e quart-temps. Dès la reprise, Watson trouve David Johnson et débloque enfin le compteur de son équipe. (7-21)

Mais les Packers ne s’en laissent pas compter. Ils répliquent immédiatement. Rodgers trouve une nouvelle fois Adams pour un touchdown de 45 yards, son 2e de la soirée.

Watson commence à trouver des brèches et ses receveurs, mais le quarterback se heurte à chaque fois sur une défense de Green Bay robuste qui concède des yards mais le contient. Les Texans doivent se contenter de prendre les points au pieds. Un manque de réalisme qui va détruire toute velléité de come back.

Car la défense texane commence enfin à sortir de sa torpeur et contrarie enfin le plan de jeu de Matt LaFleur. Les Packers sont contraints de punter à trois reprises. Et les Texans vont justement récupérer le cuir à 23 yards de l’en-but des visiteurs après avoir bloqué un punt de JK Scott. Mais une nouvelle fois, malgré toute la détermination du jeune quarterback et ses capacités d’esquive, il ne peut convertir. Mené 28-10 à l’entame du 4e quart, les Texans font le choix du field goal plutôt que de tenter une 4e tentative à 10 yards pour essayer de recoller. (13-28)

Sur la possession suivante, la défense va une nouvelle fois avoir raison de Watson, en récupérant le ballon après une 4e tentative cette fois ci tentée mais manquée.

Green Bay finit le travail

La messe est dite. Avec deux possessions d’avance et le ballon dans les mains de Rodgers, il ne peut plus rien arriver aux Packers. Cela ne les empêche pas de jouer à fond et d’inscrire leur cinquième score de la soirée par Jamal Williams (19 courses, 77 yards, 1 touchdown). (13-35)

Les Texans vont s’offrir un touchdown en fin de match par l’intermédiaire de Will Fuller et entrevoir un petit espoir lorsque les Packers vont cafouiller sur l’onside kick qui suit pour rendre la ballon à Watson. Frayeur de courte durée pour Green Bay qui remet la main sur le cuir après un fumble de Johnson récupéré par Adrian Amos et laisse le chrono s’écouler.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Green Bay Packers