Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Résumés

Falcons – Lions (22-23) : Atlanta trouve une nouvelle manière incroyable de perdre !

Les Falcons ont trouvé une nouvelle manière de s’auto-détruire. Il faut leur reconnaitre une créativité sans limite dans le domaine.

Atlanta Falcons (1-6) – Detroit Lions (3-3) : 22-23

Tout ce que Todd Gurley (23 courses, 63 yards, 2 TDs) avait à faire, c’était se coucher devant la end zone pour que le chrono tourne. Son équipe n’aurait ensuite eu qu’à frapper un field goal facile pour gagner à la dernière seconde, puisque Detroit n’avait plus de temps-mort. Sauf que le coureur est passé au-dessus de la end zone… sans le faire exprès. Touchdown (22-16).

Résultat, Matt Stafford (25/36, 340 yards, 1 TD) a récupéré le ballon avec 1 minute et 4 secondes à jouer. Le temps de remonter 75 yards et de marquer le touchdown de la victoire sur la dernière action du match. Délirant.

Les Lions pas plus inspirés mais plus lucides

Les Falcons et Lions sont-ils jumeaux ? Une ligne (in)offensive incapable de mettre en place le jeu au sol (2,5 yards/course pour Atlanta, 3,0 y/course pour Detroit), un jeu d’attaque essentiellement basé sur le talent de lanceurs trentenaires bien aidés par des receveurs de talent… Ces deux équipes ont présenté le même visage pendant quasiment tout le match.

Sauf que les Lions sont moins tendres. Menés 14-13 à 12 minutes de la fin, ils stoppent Atlanta sur une 4e&5 à 13 yards de la end zone. Le KO est évité. À 5mn29 du terme, Detroit provoque le premier turnover du match en arrachant le ballon des mains de Matt Ryan (31/42, 338 yards, 1 TD). Alors qu’ils pouvaient encore aller tuer le match, les Falcons sont de nouveau en déroute.

Ils encaissent un field goal dans la foulée (14-16) et repartent en attaque avec 3mn05 au chrono. Là, c’est presque le miracle. Todd Gurley réussit ce qu’il faut de courses pour faire bruler les temps-mort adverses. Sauf que les freins sont mal réglés et qu’il marque donc sans le vouloir pour rendre le ballon à un Stafford toujours aussi fort pour tuer l’adversaire dans les derniers instants.

Sans rythme

Les Lions auront bien été aidés en début de match. Ils marquent le premier touchdown de la soirée grâce à une pénalité assez incompréhensible. Sur une troisième tentative, A.J. Terrell plaque Matt Stafford qui a le ballon en main. Visiblement trop fort pour l’arbitre, qui siffle une brutalité et relance la série offensive. Sur l’action suivante, c’est le touchdown (0-7).

Atlanta semble enfin démarrer en marquant deux fois coup sur coup dans le second quart. D’abord avec Gurley, puis par Calvin Ridley (5 rec, 69 yards, 1 TD). Mais Detroit ne lâche rien et réduit l’écart au pied avant la pause (14-10). Un nouveau field goal au retour des vestiaires rapproche les visiteurs (14-13), avant le grand bal du n’importe quoi des Falcons, qui a fini par offrir la victoire aux Lions.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR