Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Chicago Bears Los Angeles Rams Résumés

Rams – Bears (24-10) : la défense de Chicago ne peut pas tout faire

Contre des équipes moins complètes, les Bears s’en sortaient sans leur attaque. Impossible quand on affronte les Rams.

Los Angeles Rams (5-2) – Chicago Bears (5-2) : 24-10

Les Bears n’ont jamais mené, et ils n’ont jamais vraiment donné l’impression d’avoir une chance. Dans un combat défensif ce lundi soir, les Rams ont fini par l’emporter à l’usure. D’abord bien ralentis en première mi-temps, les hommes de Sean McVay ont réussi à mettre le coup d’accélérateur fatal dans le troisième quart.

Il n’y avait pas besoin de mettre beaucoup de points pour que Chicago ait l’air incapable de revenir. Toujours inoffensive au sol (49 yards), l’attaque de Nick Foles (28/40, 261 yards, 2 int) n’a glâné que 14 first downs en 11 séries offensives. Le seul touchdown des Bears est l’oeuvre de la défense, qui termine donc avec plus de points que l’attaque…

Le mérite revient largement à Aaron Donald (3 plaquages, 0,5 sack), Jalen Ramsey (1 int) et Leonard Floyd (2 sacks), qui ont brillé et tiré leur escouade dans une prestation dominante.

Le punters à la fête

Les punters ont été à la fête dès les premières minutes, avec une première mi-temps ponctuée par six dégagements. Pat O’Donnell et Johnny Hekker ont d’ailleurs fait du superbe travail pour enfoncer l’équipe adverse loin sur le terrain.

Le seul éclair est venu de Josh Reynolds (4 rec, 52 yards, 1 TD), auteur d’un touchdown en fin de première mi-temps (7-0). Pour le reste, seuls deux field goals alimentent le tableau des scores et la pause est atteinte sur la marque de 10-3. La partie est fermée.

Un coup d’accélérateur

Après un nouvel échange de punts pour débuter la deuxième mi-temps, les Rams n’ont besoin que de 2 minutes et 21 secondes pour tuer le match. Sur ce laps de temps, ils remontent 55 yards et Malcolm Brown (10 courses, 57 yards, 1 TD) inscrit le touchdown du 17-3. C’est déjà trop pour Chicago. D’autant que sur la série suivante, Foles mène son attaque sur les 9 yards adverses, avant de se faire intercepter. Los Angeles enchaîne. Des petites passes de Jared Goff (23/33, 219 yards, 2 TDs) et du jeu au sol (161 yards). La défense de Chicago finit par s’user face à la recette intelligente de Sean McVay. Et cette fois, c’est Gerald Everett qui marque pour définitivement propulser les californiens vers la victoire (24-3).

Même abandonnée par une attaque qui cale encore et encore, la défense des Bears n’abdique pas. Au milieu du dernier quart, Eddie Jackson retourne un fumble pour un touchdown et réduit un peu l’écart (24-10). Mais rien à faire, Nick Foles est intercepté sur sa possession suivante, avant un dernier échec sur quatrième tentative.

Les Bears ont une bonne défense, mais celle des Rams a été encore plus impitoyable ce lundi. Surtout, Los Angeles a une attaque qui peut terminer le travail.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
2 Déc à 22:40PIT1.18pariez4.25BAL
6 Déc à 20:00ATL2.33pariez1.53NO
6 Déc à 20:00CHI1.57pariez2.25DET
6 Déc à 20:00HOU2.4pariez1.5IND

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR