Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

[Preview] Semaine 9 : l’heure de la revanche en Floride, Lamar Jackson scruté

Ce week-end, les Buccaneers tenteront de laver l’affront de la Semaine 1, pendant que le Raven devra prouver sa valeur dans les grands matchs.

Alors que les Packers se sont logiquement imposés en Californie face à une équipe de San Francisco décimée, place désormais au reste de la NFL. Forcément ce dimanche, tout le monde attendra ce Sunday Night Football qui promet explosif. Tampa Bay vs. New Orleans. Tom Brady vs. Drew Brees. Un duel de division et déjà la deuxième rencontre entre ces deux équipes cette saison. Avant cela, on observera aussi le comportement de Lamar Jackson face à la bonne défense des Colts. Lui qui est sous le feu des critiques depuis une semaine, raillée pour son manque d’impact dans les gros matchs. Coup de projecteur aussi sur Brian Flores cette semaine et bien d’autres choses.

Pour savoir où et quoi regarder, on vous fait un petit tour d’horizon. Un duel de légendes, une franchise en reconstruction, un quarterback qui doit réagir, un entraîneur sur la bonne voie et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 9.

Le match à ne pas manquer :

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Tampa Bay Buccanneers (6-2) – New Orleans Saints (5-2)

Il est déjà l’heure de la revanche. Le 13 septembre, alors que le coup d’envoi de la saison venait d’être donné, les Buccaneers, très attendus, avaient été largement dominés en Louisiane. New Orleans s’était imposé presque facilement (34-23) et la hype Tampa Bay en avait pris un gros coup. Deux mois et quelques matchs plus tard, ce sont cette fois les Saints qui se déplacent en Floride pour y affronter une équipe qui a bien changé depuis leur première rencontre. Les hommes sont toujours les mêmes, mais l’attaque commence à se mettre en route tandis que la défense fait partie des toutes meilleures de la ligue. À tel point que ce sont les hommes de Bruce Arians qui sont premiers de la NFC Sud actuellement, à la faveur, certes, d’un match en plus par rapport au New Orleans.

Ce match se révèle donc très important pour les locaux qui veulent garder la tête et surtout ne pas perdre deux fois contre New Orleans ce qui affaiblirait beaucoup leur chance de remporter la division. Ce match devrait en tout se passer dans les airs. Principalement parce que ces deux formations sont parmi les meilleures quand il s’agit de défendre face à la course. New Orleans est troisième de la ligue (90,6 yards autorisés/match) pendant que Tampa Bay est tout simplement premier dans ce domaine (70,4). Drew Brees (1 898 yards, 13 TDs et 3 INTs) et Tom Brady (2 189 yards, 20 TDs et 4 INTs) auront donc beaucoup de travail lors de ce Sunday Night Football. Pour ce qui est du casting, avantage à l’ex-Patriot qui peut profiter de Mike Evans, d’un Rob Gronkowski qui retrouve son meilleur niveau, de Scott Miller, du potentiel retour de Chris Godwin et surtout de l’arrivée d’Antonio Brown. Côté Drew Brees, Emmanuel Sanders pourrait être de retour, mais il devra certainement faire sans Michael Thomas.

Le duel : Josh Allen vs. la défense aérienne des Seahawks

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (6-2) – Seattle Seahawks (6-1)

La semaine dernière, les Bills ont enfin conjuré le mauvais sort en faisant définitivement chuter les Patriots de leur piédestal. Ca y est, les Bills ont pris les commandes de l’AFC Est, sauf que Buffalo ne veut pas s’arrêter là. Les Bills doivent penser aux playoffs, voire plus. Et c’est là que quelques signaux sont inquiétants, en attaque notamment. En début de saison, Josh Allen (2 172 yards, 16 TDs et 5 INTs + 227 yards au sol et 4 TDs) jouait le meilleur football de sa carrière. À tel point que certains l’imaginaient même dans la course au MVP. Sauf que depuis, le quarterback semble régresser de jour en jour. Sur les quatre derniers matchs, son évaluation n’a jamais dépassé les 90. En attendant, c’est le jeu au sol qui a pris le relais, notamment la semaine dernière (190 yards à la course et 3 TDs). Le problème est que face aux Seahawks, il sera difficile de passer par la course.

Seattle possède l’une des meilleures défenses dans ce domaine (102,1 yards autorisés par rencontre, 8e de la ligue et seulement 3,9 yards/course). La solution passera donc par les airs. Et là, les Seahawks sont beaucoup plus friables, pire, ils sont nuls (358,7 yards autorisés à la passe par match, 32e de la ligue). Josh Allen et toute l’attaque aérienne doivent donc se réveiller. C’est dimanche ou jamais. Une victoire face à Seattle qui n’a perdu qu’un match serait un très bon message envoyé au reste de l’AFC, mais le quarterback le sait, ils devront engranger les yards et les points. Car en face, Russell Wilson (2 151 yards, 26 TDs et 6 INTs + 260 yards à la course) est lui bel et bien dans la course au MVP. À la moitié de la saison, il est même le grand favori. Lui va avancer et scorer, à Josh Allen de suivre le rythme.

La stat : 27 octobre 2002

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
New York Jets (0-8) – New England Patriots (2-5)

Plus qu’une stat, une date. Celle de la dernière série de 4 défaites consécutives des Patriots. 18 ans que New England n’avait pas subit quatre revers d’affilée. L’heure est grave dans le Massachusetts. À l’époque, Drew Brees (Chargers), Jay Fielder (Dolphins), Brett Favre (Packers) et Brian Griese (Broncos) avaient été leur bourreau dans une saison coincée entre deux Super Bowl pour Bill Belichick et Tom Brady. On doute cette fois que les Pats retrouvent le grand match dans un futur proche. Pour l’instant, ils sont officiellement rentrés dans une phase de reconstruction après leur défaite la semaine dernière face à une équipe qui ne les avait pas battus à domicile depuis 9 ans : Buffalo. Signe que la passation de pouvoir est en marche. Par chance, cette semaine, New England se déplace sur la pelouse d’une des rares équipes qui semble plus faible qu’elle.

Les Patriots vont au MetLife Stadium pour y affronter des Jets qui courent toujours après leur première victoire de la saison. Pire attaque de la ligue (11,8 points par match, 32e), en grandes difficultés en défense (29,8 unités encaissées par rencontre, 28e), New York vit une saison cauchemardesque. L’adversaire est donc parfait pour les Pats pour retrouver de la confiance, surtout que New England reste sur huit victoires consécutives face aux Jets. Mais cette saison, il semblerait que rien n’est facile pour la bande à Belichick. La franchise inquiète et une nouvelle défaite serait une catastrophe. Surtout qu’après ce léger répit lors du Monday Night Football, les Patriots enchaîneront avec un nouveau match en prime-trime, face aux Ravens cette fois…

Le joueur : Lamar Jackson

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (5-2) – Baltimore Ravens (5-2)

Les qualités de Lamar Jackson (1 343 yards, 12 TDs et 4 INTs + 411 yards et 2 TDs) ne sont plus à démontrer. Le lanceur est un joueur incroyable qui n’a pas volé son titre de MVP l’an dernier. Toutefois, il reste encore une grande question en suspens le concernant. Est-il capable d’élever son niveau de jeu dans les grands matchs ? La semaine dernière, il a apporté de l’eau au moulin de ses détracteurs qui pour la plupart répondent « non » sans hésiter. Il faut dire que la scène était parfaite avec un match face à un rival de division invaincu. Malheureusement, le lanceur est passé à travers avec 2 interceptions et 2 fumble pour une défaite. La deuxième des Ravens après celle… face aux Chiefs. Et c’est bien là le problème, il semble que dès que le niveau se corse vraiment, Baltimore et son quarterback n’arrivent pas à relever le challenge.

Ce dimanche, les hommes de John Harbaugh se déplacent à Indianapolis. Certes, les Colts ne sont pas encore au niveau de Pittsburgh ou Kansas City, mais ce sera tout de même un bon test pour Lamar Jackson. En tout cas, le lanceur sera forcément scruté dans ce match. Face à lui, il aura de nouveau l’une des meilleures défenses de la ligue (19,4 points autorisés/match, 5e en NFL et 293,4 yards encaissés/rencontre, 2e). Les hommes de Frank Reich sont surtout très solides dans les tranchées, avec une défense contre la course incroyable (79,9 yards autorisés/match, 2e derrière les Buccaneers). Et comme Baltimore mise beaucoup sur ce domaine pour avance (178,7 yards gagnés au sol par rencontre, 1e de la ligue), c’est certainement là que devrait se jouer le match.

L’entraîneur : Brian Flores

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (5-2) – Miami Dolphins (4-3)

Rares sont les assistants de Bill Belichick qui partent voler de leurs propres ailes et réussissent dans leur nouvelle équipe. On pourrait citer par exemple, les échecs de Josh McDaniels (Broncos), d’Eric Mangini (Jets et Browns) ou encore les parcours très mitigés de Romeo Crennel (Browns et Chiefs) et Matt Patricia (Lions). Tout ça pour dire que réussir sans BB n’est pas chose aisée, pourtant Brian Flores semble avoir pris son expérience par le bon bout. Promis à une saison à 0-16 l’an dernier, les Dolphins ont tout de même terminé avec 5 victoires. Surtout, la franchise a encore progressé depuis l’an dernier. Au point d’afficher un bilan positif après 7 matchs et des victoires de prestiges face à San Francisco ou Los Angeles.

Cette semaine, ils se déplacent pour affronter une autre équipe de la NFC Ouest : Arizona. Désormais, Miami peut penser aux playoffs, mais il ne faut pas s’endormir. Le chemin est encore long vers la post-saison, surtout pour leur nouveau lanceur, Tua Tagovailoa (12/22, 93 yards et 1 TD la semaine dernière). Mais dans ce match, comme pour le reste de la saison, la franchise floridienne misera sur sa défense. Qui aurait cru après quasiment la moitié de la saison que Miami aurait l’escouade qui encaisse le moins de points de la ligue ? Pas grand monde. Et pourtant. Les Dolphins n’autorisent que 18,6 points par match se plaçant devant des équipes comme Baltimore, Indianapolis ou Pittsburgh dans ce domaine. Une solidité défensive qui doit beaucoup à son entraîneur, adepte du domaine, ainsi qu’à un recrutement très intelligent depuis deux saisons. Peut-être bien moins attendu que certains, Brian Flores est en train de prouver que Miami a fait un bon choix en allant le chercher. Il faut désormais que la courbe ne s’arrête pas de grimper, à compenser par dimanche.

Les autres duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Football Team (2-5) – New York Giants (1-7)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (2-5) – Detroit Lions (3-4)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (1-6) – Houston Texans (1-6)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (2-5) – Oakland Raiders (4-3)

Après un début de saison assez peu chargé en duel de division, les dernières semaines en sont remplies. Et celle-ci n’échappe pas à la règle. La NFC Est sera d’abord à l’honneur, alors que Philadelphia ne joue pas et que Dallas doit recevoir une équipe invaincue, Washington et New York s’affrontent pour se rapprocher un peu de la tête de cette division. À noter que les Giants ont gagné les quatre derniers matchs face aux joueurs de la capitale. Toujours en NFC, mais dans le Nord cette fois, les Vikings tenteront de remporter leur sixième victoire consécutive face aux Lions et surtout de capitaliser sur leur bonne performance de la semaine dernière.

Les Texans n’ont pas joué la semaine dernière et reviennent à la compétition avec un match à leur portée en Floride. Les deux franchises gardent pour l’instant leur compteur bloqué à une victoire, mais Houston espère un peu redresser la barre. Les Texans ont remporté leurs cinq derniers affrontements avec les Jaguars. Enfin, l’AFC Ouest nous réserve un beau duel de quarterback entre Justin Herbert (1 820 yards, 15 TDs et 5 INTs) et Derek Carr (1 837 yards, 14 TDs, 2 INTs). Les deux hommes se rencontrent pour la première fois, mais ce pourrait être le début d’une rivalité.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tennessee Titans (5-2) – Chicago Bears (5-3)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Kansas City Chiefs (7-1) – Carolina Panthers (3-5)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (2-6) – Denver Broncos (3-4)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Dallas Cowboys (2-6) – Pittsburgh Steelers (7-0)

Match intéressant à 19h00 entre deux équipes à cinq victoires. Tennessee et Chicago restent tous les deux sur une série de deux défaites consécutives après un bon début de saison et veulent se relancer dans leur division respective. Les Bears sont bons à l’extérieur (3-1), alors que les Titans sont dominateurs à domicile (3-1). Difficile de prédire le vainqueur de ce match. Pour le champion en titre en revanche, il serait surprenant de les voir perdre à domicile. Les Chiefs restent sur une série de 16 victoires pour seulement 1 défaite (playoffs inclus) et accueillent des Panthers qui n’ont plus gagné depuis un mois (le 11 octobre face aux Falcons 23-16).

Les Falcons justement se sont vengés de cette défaite en semaine 5 en battant Carolina la semaine dernière. Ils abordent ainsi ce match face aux Broncos avec un regain de confiance. Attention tout de même, car Denver arrive aussi en Géorgie gonflé à bloc. Les coéquipiers de Drew Lock ont sorti un incroyable come-back la semaine dernière pour battre les Chargers et restent sur trois victoires lors des quatre derniers matchs. Enfin, la seule équipe encore invaincue de la NFL voyage dans le Texas pour y affronter des Cowboys au fond du trou. Et ce n’est pas cette réception des Steelers qui va leur remonter le moral. Face à face nous aurons l’une des meilleures attaques de la ligue pour Pittsburgh (30,1 points marqués/match, 5e de la ligue) opposée à l’une des pires défenses (33,3 unités encaissées/rencontre, 32e en NFL). Tout est dit.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Football Team (2-5) – New York Giants (1-7)
Tennessee Titans (5-2) – Chicago Bears (5-3)
Minnesota Vikings (2-5) – Detroit Lions (3-4)
Kansas City Chiefs (7-1) – Carolina Panthers (3-5)
Jacksonville Jaguars (1-6) – Houston Texans (1-6)
Indianapolis Colts (5-2) – Baltimore Ravens (5-2)
Buffalo Bills (6-2) – Seattle Seahawks (6-1)
Atlanta Falcons (2-6) – Denver Broncos (3-4)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (2-5) – Oakland Raiders (4-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Dallas Cowboys (2-6) – Pittsburgh Steelers (7-0)
Arizona Cardinals (5-2) – Miami Dolphins (4-3)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Tampa Bay Buccanneers (6-2) – New Orleans Saints (5-2)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
New York Jets (0-8) – New England Patriots (2-5)

Au repos
Philadelphia Eagles (3-4-1), Los Angeles Rams (5-3), Cleveland Browns (5-3), Cleveland Browns (2-5-1).

Parier en ligne sur la NFL avec
Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une