Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Avant match Green Bay Packers San Francisco 49ers

[Preview] Semaine 9 (jeudi) : décimés, les 49ers en mode survie face aux Packers

San Francisco 49ers (4-4) – Green Bay Packers (5-2)

Il y a quelques mois, San Francisco devenait champion NFC. Dans le même temps, la franchise californienne enlevait tout espoir aux Packers d’atteindre le Super Bowl. C’était le 19 janvier dernier, les 49ers avaient roulé sur Green Bay en finale de conférence (37-20). Forcément, le dernier déplacement à San Francisco reste donc en travers de la gorge de Matt LaFleur et ses hommes. Mais depuis, beaucoup de choses ont changé. À commencer par l’équipe qu’ils vont rencontrer. Les 49ers sont décimés et les mauvaises nouvelles continuent de s’accumuler.

On ne compte plus les absents dans la baie. Le bourreau des Packers l’an dernier, Raheem Mostert (226 yards au total et 4 TDs en finale NFC), est par exemple sur la liste des blessés et sera absent tout comme Nick Bosa, Dee FordTevin Coleman ou encore Richard Sherman. Le dernier en date ? George Kittle (474 yards et 2 TDs cette année) qui les a rejoints la semaine dernière. On a aussi appris ces dernières heures que les locaux devront se passer de trois autres joueurs majeurs. Trent Williams, Brandon Aiyuk et Deebo Samuel viennent en effet d’être placés sur la liste COVID-19. Et pour couronner le tout, Jimmy Garoppolo, le quarterback titulaire, sera lui aussi absent et Nick Mullens devra assurer l’intérim, alors que la franchise a dû fermer ses installations dans la semaine à cause de cas de COVID.

Kyle Shanahan le magicien

Vous l’aurez compris, les 49ers ne sont clairement pas favoris dans ce match et une défaite serait presque logique compte tenu des conditions. Sauf que le dernier participant au Super Bowl ne peut plus se permettre de laisser des rencontres en route s’il veut pouvoir défendre ses chances en playoffs. Après 8 matchs, San Francisco n’est qu’à 50 % de victoires et dans une NFC Ouest extrêmement relevée, la franchise a déjà cédé du terrain aux trois autres formations. Rien n’est perdu, mais il faut se remettre à gagner, surtout à domicile où San Francisco affiche pour l’instant un bilan de 1 victoire (Rams) seulement pour 3 défaites déjà (Cardinals, Eagles et Dolphins).

Mais alors, comment battre une bonne équipe de Green Bay avec autant d’absents ? La réponse tient en un nom : Kyle Shanahan. Lui seul est capable de mettre son équipe dans de bonnes dispositions, surtout en attaque. En défense, les 49ers ne sont pas aussi dominants que l’an dernier, mais possèdent tout de même l’une des meilleures escouades de la ligue. Solide au sol (105 yards autorisés/match, 10e de la ligue) et très bon dans les airs (209 yards encaissés/rencontre, 4e en NFL), la défense va faire le travail. Mais de l’autre côté du ballon, l’entraîneur va devoir user de toutes ses qualités de play-caller. Avec Nick Mullens à la baguette (238 yards et 2 TDs la semaine dernière), le technicien devra le mettre dans les meilleures dispositions pour réussir. Son système doit aider son attaque à avance malgré les nombreuses absences. Plus facile à dire qu’à faire, mais Kyle Shanahan est un magicien.

Resserrer le sol

En face, la situation est moins préoccupante. Ce qui ne veut pas dire que les Packers ne sont pas touchés par les blessures. Eux aussi, dans une moindre mesure certes, devront composer avec des absents. Aaron Jones (389 yards au sol et 5 TDs + 161 yards à la passe et 2 TDs), David Bakhtiari, Kevin King et Rick Wagner sont incertains, pendant qu’A.J. Dillon, Jamaal Williams et Kamal Martin sont sur la liste COVID-19. Il pourrait donc manquer à Green Bay leur trois principaux running backs. Un signe que Matt LaFleur pourrait s’appuyer encore un peu plus sur son jeu aérien et un duo Aaron Rodgers (1 948 yards, 20 TDs et 2 INTs)Davante Adams (43 réceptions, 502 yards et 7 TDs) qui fonctionne déjà à plein régime.

Il faudra surtout rebondir après une vilaine défaite face aux Vikings la semaine dernière. C’était d’ailleurs le premier revers du jeune entraîneur face à une équipe de la NFC Nord. Dalvin Cook leur a fait la misère et il faudra sérieusement envisager de serrer le jeu au sol, surtout quand on sait que San Francisco est l’une des équipes les plus performantes dans ce domaine. La bonne nouvelle pour les supporters des Packers est que depuis son arrivée Matt LaFleur n’a jamais perdu deux matchs consécutifs. À chaque défaite, sa formation a su rebondir la semaine d’après. Il faudra de nouveau le prouver ce jeudi.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR