Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Leçons de la semaine

Les 11 leçons de la semaine 8 : Lamar Jackson toujours pas au niveau des grands matchs

Lamar Jackson, MVP des équipes qui déroulent

Question simple : avez vous confiance en Lamar Jackson lorsqu’il doit passer le ballon pour aller chercher un match ?

Non. C’est normal. Selon Pro Football Reference, depuis son arrivée dans la ligue en 2018, Jackson n’est jamais allé chercher un touchdown de la victoire en fin de match. Gagner des yards pour placer Justin Tucker pour le field goal de la gagne ? Il l’a fait trois fois. Mais enchaîner les passes pour remonter le terrain et trouver la end zone, jamais.

Dimanche, Baltimore menait de 10 points dans un grand match. Mais le MVP a plombé son équipe avec 2 interceptions et 2 fumbles perdus. Une sortie ratée rappelant ses expériences en playoffs.

Pour le moment, Jackson est un MVP quand son équipe déroule et marche sur l’adversaire. Quand les choses se corsent, il n’est pas encore au niveau des meilleurs.

Jared Goff ne progresse plus

« Goff, c’est vraiment le Alex Smith du pauvre. » La remarque lancée par un des membres de la rédaction de Touchdown Actu sur le chat interne dimanche était cruelle. Mais elle commence à avoir l’air vraie. Après les espoirs suscités par un excellent début de saison 2018 et un énorme contrat signé dans la foulée, Jared Goff devait être le leader des Rams.

Sauf qu’il n’a pas progressé. Pire, il s’affiche maintenant comme un facteur qui limite la progression de l’attaque. Ses statistiques en 2020 sont flatteuses (13 TDs, 6 int). Goff ne fait pas la différence et rien ne laisse penser qu’il pourra faire mieux dans le futur.

Mike Tomlin est une énigme

3e et 2 yards à gagner. Un first down permet aux Steelers de faire tourner l’horloge et de gagner le match. Pittsburgh a un effectif qui déborde de receveurs de qualité. Baltimore a une excellente ligne défensive. Le choix de Mike Tomlin ? James Conner plein centre.

Il a un titre, il mène solidement son équipe, mais Tomlin reste parfois une énigme. Le Jeff Fisher du riche ? Peut-être pas. Mais il reste une sorte de coach classique, sans audace mais sans erreur. Pas exceptionnel mais bien meilleur que la majorité des coachs. C’est ce qui fait qu’il reste en poste depuis si longtemps.

Miami tient le bon bout

Tua Tagovailoa a rendu une fiche affreuse pour sa première sortie (12/22, 93 yards, 1 TD). Miami n’a gagné que 145 yards au total dimanche soir. Et pourtant, ce sont ces immondes statistiques qui rendent la victoire face aux Rams d’autant plus rassurante.

« Dieu merci nous avons une bonne défense », remarquait Tagovailoa au micro du Miami Herald

Brian Flores fait du bon boulot en défense. Il mène ce projet de reconstruction de manière exemplaire depuis l’an dernier et Miami est bien dans la course pour le titre de division et les playoffs.

Il n’y a plus qu’à progresser en attaque. La bonne nouvelle, c’est que ça ne peut être que mieux.

Anthony Lynn est danger

Bienvenue chez les Falcons de l’AFC. Les Chargers menaient 24-3 face aux Broncos. Ils ont perdu. Ils ont mené de 17 points contre les Buccaneers, 17 points face aux Saints, 16 points contre les Jaguars et 11 points face aux Chiefs. Perdu, perdu, gagné et perdu.

« Je suis désolé. Je me sens mal. Nous avions ce match sous contrôle. Nous l’avons perdu et j’en prends la responsabilité. C’est totalement incacceptable », a avoué Anthony Lynn à la presse suite à la rencontre.

Il n’a pas tort. Les Chargers ont trouvé leur quarterback avec Justin Herbert. Mais ils cherchent probablement encore le bon coach.

Cleveland, machine à décevoir

L’équipe à 5 victoires et 2 défaites la plus stressée de l’histoire est désormais à 5 victoires et 3 défaites. Même sans Odell Beckham, après un superbe match contre les Bengals, les Browns semblaient être en mesure d’enfin enchaîner quelque chose de solide. Non.

À peine 101 yards au sol, 223 longueurs au total contre une défense des Raiders pas franchement réputée pour sa férocité. Moins de 50% de passes complétées pour Baker Mayfield. Seulement 22 minutes de possession. Quelle tristesse. La sérénité, ce n’est pas pour tout de suite.

Les passes à la cuillère de Patrick Mahomes sont des oeuvres d’art

Quand Joe Burrow a une ligne…

Pour la première fois de sa carrière NFL, Joe Burrow n’a pas pris le moindre sack dimanche. Résultat ? Son équipe a confortablement battu les Titans (31-20). Pas égoiste, le numéro un de la dernière Draft sait bien qu’il avait besoin de cette aide, et il n’a pas manqué de féliciter ses coéquipiers.

« Ils ont très bien joué. Vraiment. Je n’ai que du bien à dire de ces gars », a-t-il expliqué à ProFootballTalk après la rencontre.

Bill Price, un choix du premier tour en 2018, a mené le groupe et reçu le ballon du match.

« C’était mérité. Ils ont bien joué. Je suis fier de tout ce groupe », assure Burrow.

Bon, Burrow est poli. S’il n’a pas pris de sack, c’est aussi parce qu’il s’est bien débrouillé pour en éviter quelques-uns.

Il est clair après huit semaines que Cincinnati a trouvé son quarterback du futur. Si la ligne arrive a reproduire ce genre de performance, l’avenir est radieux. En plus, Burrow les aide bien à améliorer les stats.

Les Bills ont un problème au sol

Les Patirots n’ont pas énormément d’options dans les airs. Alors ils allaient courir. Les Bills le savaient. Ils ont quand même pris 188 yards au sol, en passant pas si loin que ça d’une prolongation ou d’une défaite.

Buffalo a la 26e défense de la ligue contre la course. Attention, en playoffs, face aux Ravens ou aux Titans, cela pourrait être un énorme problème.

Les joueurs NFL sont des phénomènes

Vraiment. Réaliser un salto en tournant, c’est très difficile pour n’importe qui. Mais avec un casque et une épaulière, c’est carrément délirant.

Nyheim Hynes, lui, l’a fait tranquillement après avoir couru pour un touchdown déjà acrobatique.

Euh…

La COVID, l’élection… Disons que tout le monde est un peu sur les nerfs.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR