Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Chicago Bears New Orleans Saints Résumés

Bears – Saints (23-26) : New Orleans l’emporte dans la douleur à Chicago

Il aura fallu une prolongation aux Saints pour se défaire de Bears accrocheurs.

Chicago Bears (5-3) – New Orleans Saints (5-2)  : 23-26 a.p.

Tout n’a pas été parfait pour New Orleans dans ce match, loin de là, mais à la fin d’une saison, il est de ces victoires qui comptent. Globalement les Saints méritent leur succès. Ce sont eux qui se retrouvent devant en toute fin de match et se font égaliser. Ce sont aussi eux qui trouvent le moyen dans une prolongation tendue de s’approcher assez près de l’en-but pour permettre à Will Lutz de clore la soirée. Ils ont eu l’avantage quasiment toute la partie.

Mais il faudra aussi se poser la question pour Sean Payton et ses hommes, comment en sont-ils arrivés là. Comment une équipe de Chicago qui paraît si faible offensivement a-t-elle pu se retrouver avec la balle de la victoire lors de cette fameuse prolongation ? À Chicago, Nick Foles (28/41, 272 yards, 2 TDs et 1 INT) n’a pas impressionné. Il est même passé par de longues périodes d’absences. Durant ce troisième quart-temps notamment où Chicago n’a inscrit aucun point. Mais le MVP du Super Bowl en 2018 a aussi énormément de ressources et à chaque fois ou presque il a su se réveiller au bon moment.

20 points sans réponse

C’est lui qui permet d’abord à son équipe de mener 13-3 en première mi-temps. Deux drives qui amènent à deux field goals et surtout deux énormes passes pour inscrire le premier touchdown de la partie. La première pour Darnell Mooney (5 réceptions, 69 yards et 1 TD) de 50 yards et la deuxième vers la end zone pour Allen Robison (6 réceptions, 87 yards et 1 TD) sur 24 yards. À ce moment-là, Chicago est en confiance, notamment grâce à sa défense. Mais New Orleans va petit à petit renverse la vapeur.

Entre la fin de la première période et le début du quatrième quart-temps, les visiteurs vont inscrire 20 points sans aucune réponse de la part des Bears. Portée par Alvin Kamara (12 courses pour 67 yards + 9 réceptions pour 96 yards) et Drew Brees (31/41, 280 yards et 2 TDs), New Orleans va marquer deux field goals et deux touchdowns dans les airs. Le premier par Jared Cook sur une passe de 16 yards et le second sur 20 yards pour Taysom Hill (23-13). Apathiques pendant près de 20 minutes, mis sous pression par la défense (5 sacks, 8 QB Hits), Chicago va se réveiller. Nick Foles et Cairo Santos vont permettre aux locaux d’arracher la prolongation.

Dans les 10 minutes supplémentaires, chaque équipe aura une chance. Sans succès. C’est sur son deuxième et dernier drive que l’attaque de New Orleans réussit finalement à l’emporter. Si la manière n’aura pas vraiment été au rendez-vous, Drew Brees et les siens repartent de l’Illinois avec un nouveau succès dans leurs valises. De bon augure avant d’aller affronter Tampa Bay en Floride la semaine prochaine.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une