Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Power Tanking – Semaine 8 : Chargers, batterie faible

Los Angeles, loser magnifique.

Après un ballon d’essai en 2019, le power tanking est de retour. Ici, pas de courses à la victoire, mais un seul objectif : le premier choix de draft. Et après seulement deux semaines, de nombreuses franchises de NFL rivalisent d’ingéniosité pour obtenir le précieux sésame, qui permettra selon toute vraisemblance d’obtenir un quarterback chevelu de Clemson, future égérie des marques de shampoing.

Attention, un deuxième degré est requis pour lire cet article.

MVP : Los Angeles Chargers 

Perdre lorsqu’on mène de 16 points est difficile, le faire 3 fois en quatre semaines est un exploit. Les Falcons et les Lions n’ont pas le monopole de ce genre de défaites, les Chargers sont devenu maître dans ce domaine. En incluant la victoire contre les Jaguars, ils se sont fait rattraper quatre semaine d’affilées. 

La bande de Justin se liquéfie lorsqu’il s’agit de gagner le match, donnant de l’espoir aux fans avant de s’assurer de perdre pour monter à la draft. Un peu cruel pour une fanbase qui goûte aux joies du masochisme, mais une stratégie apparemment très efficace. Une place dans le top 5 ? Le rêve devient réalité.

1- New York Jets (0-8)

Les Jets se sont fait peur contre les Bills, mais ils ont conservé l’essentiel en perdant dans un match où ils n’ont pas réussi à encaisser un touchdown. Ils ont connu une après-midi beaucoup plus sereine contre les Chiefs, ou Patrick Mahomes était comme à l’entraînement.

Rien de plus à dire. Les Jets sont toujours immense favori. Bravo MR Adam Gase.

2- New York Giants (1-7)

Quelle(s) frayeur(s). New York a failli faire la mauvaise opération de la semaine 7 en menant de 11 points contre les Eagles. Mais les Giants ne sont pas dernier de la NCF (L)east pour rien, et ils ont trouvé le moyen de perdre en se laissent achever par le légendaire (ou pas) Boston Scott.

Rebelote contre Tampa Bay. Les Giants sont au bord du gouffre. Mais ils peuvent compter sur des individualités fortes. Daniel Jones a maintenant 20 matches sur 21 dans sa carrière avec au moins une perte de balle, alors qu’Evan Engram a du savon sur les mains. New York a besoin de ces deux héros pour rester sur le podium.

Astuce du jour : pourquoi prendre un sack quand tu peux lancer une interception ?

3- Jacksonville Jaguars (1-6)

Un repos bien mérité. Un peu fatigués par l’accumulation de défaites, les Jaguars ont connu des sautes de concentration, sans conséquence heureusement. Perdre face à une équipe comme les Chargers, le genre d’exploit dont les Jaguars ont besoin pour maintenir une place sur le podium.

4- Houston Texans (1-6)

Les Texans ont fait peur, le changement de coach pouvant entraîner une série de victoires. Mais les Texans ont su profiter de l’affrontement contre les Packers pour retrouver le chemin de la défaite.

Sereinement, Houston fait exploser son vestiaire, et démotive les leaders. Une belle odeur de défaite flotte sur le Texas, et puisqu’on en parle…

5- Dallas Cowboys (1-6)

La stratégie de Dallas est efficace, mais on n’approuve pas. Plutôt que de perdre sur la performance pure, la ligne s’assure de blesser un quarterback par semaine. Pas forcément un bon calcul : chaque semaine fait grimper de 10 millions le contrat de Dak Prescott. On est ici pour perdre des matches, pas de l’argent. Et ce n’est pas Ben DiNucci qui va faire changer les choses. La NFL c’est pas Gijón, c’est pas Valladolid, et ce n’est pas la FCS non plus.

Il n’empêche que les Cowboys ont réussi à perdre deux matches d’affilées dans la pire division de l’histoire. Les Eagles ont concédé 6 turnovers cette semaine (on va y revenir), et pourtant les Cowboys ont perdu de 14 points. Jerry (Lose) World.

La performance inutile: Carson Wentz (QB, Eagles)

Le football est un sport d’équipe, et parfois les coéquipiers transforment une performance individuelle exceptionnelle en une tentative inutile.

Carson Wentz avait la lourde mission de tenter de perdre contre la pire défense de l’histoire de la ligue, et il a presque réussi : moins de 130 yards, 2 interceptions, 2 fumbles, 2 turnover on downs. MAGISTRAL. Malheureusement un dénommé Travis Fulgham continue d’empêcher les Eagles de sombrer. Ce n’est pas pour rien que Dallas est l’America’s team : quand ils perdent, ils le font jusqu’au bout. Perdre à la mi-temps n’est pas une défaite morale, il faut aller au bout monsieur Wentz.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu