Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Le bon numéro

[Le bon numéro] #9 : Drew Brees, l’oublié du MVP

Du beau et du tragique.

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce neuvième épisode, on retrouve un duel de quarterback. Le premier a tout gagné sauf le titre de MVP, le second est MVP mais n’a pas de bague.

Titulaire : Drew Brees (QB, San Diego Chargers 2001-05, New Orleans Saints 2006-20)

D’abord dans l’ombre de LaDainian Tomlinson, Drew Brees est réellement devenu une icône de la NFL après son arrivée aux Saints de la New Orleans. Au point de devenir le quarterback le plus prolifique de l’histoire, avec plus de 79 000 yards (record en cours), la barre symbolique des 80 000 n’est plus loin.

Le joueur étant un contemporain, vous savez surement beaucoup de son histoire. Légende vivante, il remporte le Super Bowl XLIV contre les Colts de Peyton Manning, apportant aux Saints le premier titre de l’histoire de la franchise, redonnant le sourire a une ville encore traumatisé par l’ouragan Katrina.

Si Drew Brees dispose d’un palmarès individuel extraordinaire, il lui manque juste une récompense : celle de MVP. Paradoxal pour un joueur qui cumule 13 Pro Bowl et deux titres de joueur de l’année. Il en a était très proche, mais a fini quatre fois en deuxième position des votes. Agé de 41 ans et au crépuscule de sa carrière, il est peu probable qu’il répare cette anomalie.

Remplaçant : Steve McNair (QB, Houston/Tennessee Oilers/Titans 1995-2005, Baltimore Ravens 2006-07)

SI belle, si tragique, l’histoire de Steve McNair est bien connu par les fans de NFL, encore plus depuis sa fin prématurée. Tout droit venu de deuxième division, l’ancien d’Alcorn State est devenu le quarterback noir drafté le plus haut à l’époque en troisième choix de la draft 1995.

Successeur annoncé de Warren Moon et finaliste du trophée Heisman, il ne deviendra jamais un Hall of Famer, mais il aura une carrière plus que mémorable bien qu’irrégulière. Perdant malheureux du Super Bowl en 1999, il va mener son équipe à de nombreuses qualifications en playoffs, sans être décisif en Janvier.

Sa saison la plus mémorable a eu lieu en 2003, lorsqu’il devient co-MVP avec Peyton Manning. Auteur de 24 touchdowns pour 7 interceptions, il mène les Titans à la seconde place de l’AFC. Mais sa route croisera celle des Patriots de Tom Brady, et la rêve de titre s’envolera. La suite de sa carrière ne sera pas aussi réussie, mais c’est largement suffisant pour obtenir la place de remplaçant.

Pour en savoir plus sur son histoire, le portrait est ici.

 

Mentions : Sonny Jurgensen (QB), Matthew Stafford (QB), Tony Romo (QB), Tommy Kramer (QB), Carson Palmer (QB), Jim McMahon (QB)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu