Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Detroit Lions Minnesota Vikings Résumés

Vikings – Lions (34-20) : Dalvin Cook et les Vikings enchainent

Deuxième victoire de division consécutive pour Minnesota, qui peut se remettre tout doucement à rêver.

Minnesota Vikings (3-5) – Detroit Lions (3-5) : 34-20

En difficulté dans les airs, c’est au sol que les Lions ont beaucoup insisté et avec pas mal de succès, surtout en première mi-temps. En résulte une possession supérieure, mais comme le savent nos amis belges, cela ne suffit pas pour gagner. Propre mais peu décisif dans un premier temps, Matt Stafford (23/32, 211 yards, 1TD, 2 interceptions) a été en grande difficulté en seconde mi-temps. L’entrée de Chase Daniels (8/13, 94 yards, 1TD, 1 interception), suite à la commotion de Stafford, est restée dans la même lignée.

De leur côté, les Vikings ont pu, une fois de plus, compter sur un Dalvin Cook étincelant (22 courses, 206 yards, 2 TDS ; 2 réceptions, 46 yards). À noter la bonne performance de la ligne offensive, qui a offert à Kirk Cousins (13/20, 220 yards, 2TDs) une après-midi tranquille.

La possession pour les Lions, les points pour les Vikings

Dans la lancée de leur victoire à Green Bay, les Vikings entament parfaitement la rencontre. Tout d’abord solide défensivement puis profitant de la maladresse de Matt Prater, Minnesota ne prend pas de points sur les deux premières possessions adverses. À l’inverse, l’attaque des violets est en forme. Un touchdown de Cook suivi d’un autre pour Irv Smith Jr (2 réceptions, 10 yards, 2 TDs) donnent aux locaux 13 points d’avance.

Détroit réagit bien durant le second quart temps, enchainant field goal, stop défensif et touchdown pour Marvin Jones (3 réceptions, 43 yards, 1 TD) qui ramène les Lions à trois points, 13-10. Il reste alors moins d’une minute avant la mi-temps et on peut penser que le score ne va plus bouger. C’est sans compter sur Cook qui amène son équipe aux portes de la redzone. Une screen pass en direction d’Ameer Abdullah (1 réception, 22 yards, 1 TD) permet aux Vikings de reprendre le large. Malgré 20 minutes de possession contre 10 pour Minnesota, c’est bien Détroit qui a 10 points de retards à la mi-temps.

Les interceptions et les punts bloqués pour les Lions, les touchdowns pour les Vikings

Après un échange de punt pour débuter le troisième quart, les Vikings augmentent encore leur avantage. À un yard de la endzone, Cousins trouve une seconde fois Irv Smith Jr et Minnesota prend 17 points d’avance.

Les Lions vont alors enchainer catastrophes offensives et exploits sur équipe spéciale. Matt Stafford se fait intercepter 2 fois en 2 minutes avant de devoir laisser sa place à Chase Daniels. Sur l’une de ses premières passes, le quarterback remplaçant se fait également intercepter par Harrison Smith. Entre temps, c’est sur équipe spéciale que Détroit a brillé, avec deux punt bloqués, dont un qui amène le touchdown de T.J Hockenson (5 réceptions, 39 yards, 1 TD).

Mais, à ce moment, le match est déjà plié, suite à une course de 70 yards de Dalvin Cook.

Avec cette victoire, Minnesota se replace dans la course aux play offs, même si les violets savent qu’ils n’ont plus le droit à l’erreur. Du côté des Lions, la dynamique inverse, malgré un bilan identique à leur adversaire du jour, laisse penser que la saison se terminera une fois de plus en décembre.

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR