Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

New York Giants Résumés Washington Football Team

Football Team – Giants (20-23) : la défense de New-York arrache la victoire

Les Giants semblent avoir la meilleure défense de la NFC Est, et cela leur permet de survivre.

Washington Football Team (2-6) – New York Giants (2-7) : 20-23

Longtemps en tête, les Giants ont bien cru se faire surprendre sur le fil en laissant les locaux progressivement revenir au score. Incapables d’avancer en attaque en seconde mi-temps, les new-yorkais peuvent remercier leur défense.

Avec deux interceptions dans les 2 dernières minutes du match dont la dernière décisive de Logan Ryan, la défense des visiteurs a empêché l’équipe de sombrer dans une défaite qui aurait semblé inadmissible.

New-York assure les bases

On a d’abord pensé assister à un match digne des plus grands affrontements de la NFC Est après une 4e tentative ratée par New-York et un fumble et sa tentative de récupération improbable, « Benny hillesque. »

Et finalement, après ce début gaguesque, les Giants ont confirmé défensivement les belles sorties de ces dernières semaines. Un punt recouvert et deux pertes de balles provoquées ont permis à la défense des visiteurs de maintenir leurs adversaires à 3 points et 132 petits yards à la mi-temps. Une attaque de Washington qui en plus n’a pas été aidée par la sortie sur blessure de Kyle Allen.

Forcément dans de telles circonstances, l’attaque de New-York se doit d’assurer. C’est en partie ce qu’elle fait en marquant à plusieurs reprises après les turnovers provoqués. D’abord sur field goal (0-3) puis sur une course de touchdown (0-10) de Wayne Gallman (14 courses, 68 yards, 1TD).

L’attaque des Giants enfonce le clou en 2e quart avec un nouveau field goal (3-13) puis leur meilleure offensive du match avec une série de 10 jeux et 75 yards qu’Evan Engram (5rec, 48 yards, 1TD) conclue dans la end zone (3-20). Une mi-temps conclue défensivement avec Blake Martinez qui intercepte Alex Smith.

Washington trop court

En seconde mi-temps, l’équipe de la capitale relève la tête offensivement. Les séries avancent et Terry McLaurin fait beaucoup de mal à la défense adverse. Dès la première, Washington marque son premier touchdown (10-20) du match avec une course gagnante d’Antonio Gibson.

Les locaux se rapprochent même un peu plus au score quand, sur les deux drive suivants, ils ajoutent un field goal (13-23) et surtout Terry McLaurin (7rec, 115 yards, 1TD) fait parler tout son talent transformant une réception mi-terrain en touchdown de 68 yards (20-23).

New-York est sonné et son attaque n’a su répondre que par un field goal, cumulant les erreurs : énième drop d’Evan Engram, des pertes de balles de Daniel Jones ((23/34, 212 yards, 1TD) )… Mais comme souvent cette saison, c’est la défense qui sauve ses partenaires en stoppant deux fois l’attaque de la Washington Football Team dans les deux dernières minutes.

Avec cette victoire, New-York se rapproche de la tête de sa division, aussi étrange que cela puisse paraître. Et qui sait  avec la meilleure défense de la division ?

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR