Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Buffalo Bills Seattle Seahawks

Bills – Seahawks (44-34) : un plan qui se déroule sans accroc

Un splendide Josh Allen et trois pertes de balles donnent la victoire à Buffalo.

Buffalo Bills (6-2) – Seattle Seahawks (6-1): 44-34

Les Bills ont remporté une victoire importante face à un des favoris de la saison. Grâce à un Josh Allen flamboyant et à une défense opportuniste, Buffalo a fait chuter Seattle. Immédiatement dans le bain, l’attaque bleue a donné une avance confortable au club dans une première mi-temps maîtrisée de bout en bout. Le réveil des Seahawks a bien été contenu en seconde période par une défense qui aura fait la différence sur les pertes de balle.

Pour Seattle, Russell Wilson a de nouveau impressionné dans sa qualité de jeu, mais il n’a pu lutter contre les turnovers. Les Hawks ont commis des erreurs et ont aussi souffert en défense. Malgré une bonne pression de la ligne, la couverture a flanché toute la partie. Seattle doit vraiment régler ses soucis aériens si elle veut aller loin en janvier.

Le Josh Allen Show

Les Bills ne tardent pas à se mettre en route et font le show des deux côtés du ballon. Au point que le premier quart est à sens unique. Il ne faut que quelques seconds et trois actions pour que Josh Allen (QB,31/38, 415 yards, 3 TD) n’allume le tableau d’affichage. Le quarterback trouve Isaiah McKenzie (WR) pour une flèche de 25 yards qui finit dans la peinture. Un rapide stop défensif, et Allen allume Tyler Kroft (TE) dans le fond de l’en-but après un drive porté par Devin Singletary (RB, 33 yards à la réception). Seattle semble réagir, progresse jusqu’à la zone rouge… pour voir Russell Wilson (QB, 28/41, 390 yards, 2 TD, 2 INT) se faire intercepter par Jordan Poyer (S, 10 TKL) dans la end zone. 14-0 au changement de camp, les Bills déroulent et tiennent parfaitement les Seahawks.

Au début du second quart, Josh Allen fait la démonstration de ses qualités athlétiques sous la pression mais subit la charge de la ligne défensive de Seattle. L’élan de Buffalo est quelque peu ralentit par deux sacks consécutifs, et les Bills n’arrachent qu’un field goal de leur possession. Seattle se réveille et décide à réagir. Wilson fait des merveilles et alerte D.K. Metcalf (WR, 7 rec, 108 yards, 1 TD) le long de la touche pour 41 yards, puis conclu lui-même au sol. En réponse Allen découpe la défense des Hawks, s’appuyant sur John Brown (WR, 8 rec, 99 yards) et Stefon Diggs (WR, 9 rec, 118 yards). Gabriel Davis (WR, 4 rec, 70 yards, 1 TD) est à la conclusion pour maintenir l’écart de trois scores. Avant la coupure Wilson se connecte avec Jacob Hollister (TE, 5 rec, 60 yards) pour progresser et se mettre en position pour 3 points. 24-10 au coup de sifflet, Buffalo a le match en main. Les Bills ont marqué sur toutes leurs séries offensives – à l’exception d’un field goal manqué à la dernière seconde – et la défense a tenu un les principaux prétendants NFC à 183 yards. Josh Allen affiche un rating de 144;3 et livre une performance sans fausse note, la meilleure du début de saison pour un quarterback de la ligue.

Un retour contenu

Au retour des vestiaires les Bills cherchent à maintenir leur avance et à contenir les Seahawks. Un sack fumble sur troisième tentative est recouvert par Tre’Davious White (CB, 8 TKL, 1 INT, 1 FR) et l’attaque bleue rajoute 3 points après une réception de 39 yards de Davis. Car de son côté Seattle s’échine pour rattraper son retard. L’attaque remonte 75 yards pour conclure sur une course de DeeJay Dallas (RB, 31 yards, 1 TD) avant de marquer un field goal. La défense fait sa part puisque le rush enregistre 7 sacks. Mais deux pénalités coûteuses de l’escouade placent Buffalo sur la ligne des 1 et Zack Moss (RB, 18 yards, 1 TD) plonge dans l’en-but pour redonner de l’air à son club dans le dernier quart. 34-20.

Le coup de massue vient quand Tre’Davious White intercepte Wilson plein champ et relance la balle à quelques yards du touchdown. Allen se charge de marquer et d’enterre les espoirs des Seahawks. Portant les Hawks ne sont pas complètement morts. Sur un jeu improvisé Wilson trouve Davd Moore (WR, 4 rec, 71 yards, 1 TD) pour un touchdown de 55 yards. Encore une bribe d’espoir ? Non, car la rencontre se décide sur un nouveau turnover. A.J. Klein (LB, 11TKL, 1 PD) surgit, sacke Wilson, et recouvre le cuir. Buffalo rajoute 3 points et n’a plus qu’à laisser l’horloge s’égrainer. Pour clôturer D.K. Metcalf capte un touchdown anecdotique, mais Buffalo tient sa victoire. Les Bills ont montré leurs talents et l’étendue de leurs capacités en maîtrisant un des prétendants au titre.

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR