Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Avant match

[Preview] Semaine 10 : la jeunesse au pouvoir, Russell Wilson à Hollywood

Pendant que deux rookies quarterbacks s’affronteront pour la première fois, les Seahawks tenteront de rebondir à Los Angeles.

Après la prise pouvoir des Colts dans l’AFC Sud, place désormais au reste de la NFL. Alors que cette semaine 10 ne nous offre pas d’énormes affiches, il y a quelques matchs qui aiguisent la curiosité. À commencer par cet affrontement entre rookies quarterbacks à fort potentiel. Justin Herbert se déplace en effet en Floride pour affronter Tua Tagovailoa. Pour le reste, comme souvent en ce moment, quand vous ne savez pas quoi regarder, dirigez vous vers la NFC Ouest qui déçoit rarement. Cette fois, Seattle voyage en Californie pour jouer les Rams.

Pour savoir où et quoi regarder, on vous fait un petit tour d’horizon. Deux jeunes face à face, la NFC Ouest en démonstration, le meilleur entraîneur de l’année, un retour touchant et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 10.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Rams (5-3) – Seattle Seahawks (6-2)

Le terme qui définit le mieux cet affrontement est certainement « revanchard ». En effet, les deux équipes sortent toutes les deux d’une défaite. Pour les Seahawks, c’était la semaine dernière face aux Bills (44-34). Russell Wilson, toujours aussi en forme, avait réussi à mener son attaque à 34 points, mais sa défense l’a une fois de plus laissé tomber. Dans ce match, Buffalo a passé 44 unités à Seattle, ne laissant aucune chance au quarterback de l’emporter. Le coordinateur défensif, Ken Norton, doit désormais trouver une solution pour éviter que cette escouade soit un frein aux ambitions des Seahawks et de Russell Wilson.

De l’autre côté, le dernier match de Los Angeles remonte à un peu plus loin. Il y a deux semaines, les Rams s’étaient déplacés à Miami dans une rencontre face aux Dolphins qui semblait à leur portée. Malheureusement, pour eux, c’est plutôt l’attaque qui a bégayé, offrant sa première victoire à Tua Tagovailoa (28-17). Si Los Angeles veut encore croire aux playoffs, les Rams doivent se relever après cette défaite et repartir de l’avant à domicile. Face aux Seahawks, ils ont en tout cas remporté quatre des cinq derniers matchs.

Le duel : Tua Tagovailoa vs. Justin Herbert

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Miami Dolphins (5-3) – Los Angeles Chargers (2-6)

Pour la première fois de leur carrière en NFL, les deux rookies vont se retrouver face à face. Une bel affrontement qui en annonce certainement beaucoup plus dans les années à venir. En tout cas, Miami comme Los Angeles espèrent avoir trouvé leur quarterback du futur. À Miami, l’échantillon est trop faible pour se faire un vrai avis. Après un premier match compliqué face aux Rams, malgré la victoire, Tagovailoa est apparu beaucoup plus à l’aise face aux Cardinals. Résultat, deux victoires et une franchise floridienne qui croit encore aux playoffs.

Face à lui, il aura un Justin Herbert qui a déjà eu plus d’occasion de se montrer. Et ce qu’on voit pour l’instant est plus qu’excitant. Le lanceur a pris la place de Tyrod Taylor en cours de saison et Anthony Lynn ne doit pas regretter son choix. Toutefois, tout n’est pas encore parfait pour l’ancien Duck de l’Oregon. Le quarterback manque encore de constance et passe par de longs moments de disette au cours du même match. À l’image de sa deuxième période contre Denver qui a permis aux Broncos de revenir et même de gagner le match à la dernière seconde. L’axe de progression est là pour Herbert. En tout cas, si Joe Burrow semble avoir pris pas mal d’avance concernant le titre de Rookie Offensif de l’année, ces deux-là auront peut-être leur mot à dire sur la fin de saison.

La stat : 728

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Detroit Lions (3-5) – Washington Football Team (2-5)

Voilà le nombre de jours depuis la dernière titularisation d’Alex Smith en NFL. Près de deux ans sans mener une attaque d’entrée de match. Autant dire une éternité. Tout le monde garde en tête les images horribles du lanceur évacué après une terrible blessure à la jambe en novembre 2018. Le revoir sur le terrain était déjà inespéré, mais le revoir titulaire relève presque du miracle. Pourtant, c’est bien lui que Ron Rivera a décidé de mettre face aux Lions. Il a tout de même fallu un concours de circonstances. Dwayne Haskins n’a pas donné satisfaction en début de saison et a été remplacé par Kyle Allen. L’ancien Panther s’est à son tour blessé, laissant le champ libre à Alex Smith. Le quarterback de 36 ans va donc retrouver les plaisirs d’une titularisation pour la première fois depuis ce fameux match face à Houston.

Depuis beaucoup de choses ont changé : ses coéquipiers, l’entraîneur et même le nom de la franchise. Mais l’ancien joueur de San Francisco et Kansas City ne rentrera pas sur le terrain dimanche pour faire de la figuration. Washington a encore quelque chose à jouer cette saison. Malgré un faible bilan (2-5), les joueurs de la capitale ne sont qu’à 1,5 match de la tête de l’AFC Est et donc des playoffs. Ils se déplacent ce week-end dans le Michigan pour y affronter une équipe de Detroit dans le doute qui reste sur deux défaites consécutives. Sur le terrain, l’attraction sera forcément Alex Smith, mais les implications sont bien plus nombreuses.

Le joueur : Kyler Murray

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Arizona Cardinals (5-3) – Buffalo Bills (7-2)

Paradoxalement, lors de la défaite des siens face à Miami le week-end dernier, Kyler Murray a impressionné. Avec 21 passes complétées sur 26 tentées, 283 yards, 3 TDs ainsi que 106 yards à la course et 1 TD au sol, le quarterback a livré une feuille de statistique quasi parfaite. Une performance qui vient récompenser un superbe début de saison pour le numéro 1 de la draft 2019. Depuis le début de l’année, on sent que le Cardinal a pris une nouvelle dimension (2 130 yards, 16 TDs, 7 INTs + 543 yards et 8 TDs au sol). S’il fait encore quelques erreurs couteuses, notamment au niveau des interceptions, il est en train de répondre aux attentes placées en lui.

Désormais, son équipe doit aller en playoffs pour qu’il passe un cap. Cette saison, Arizona est toujours dans la course malgré l’une des divisions les plus compliquées de la ligue (Seahawks, 49ers, Rams). Ils devront notamment éviter des défaites comme celle de la semaine dernière face aux Dolphins. Cette semaine, c’est une autre équipe de l’AFC Est qui se présente face aux Cardinals : Buffalo. Les Bills sortent d’une belle performance face aux Seahawks et arrivent en pleine confiance dans le désert. Kyler Murray et ses coéquipiers n’ont pas d’autre choix que de se rattraper de dimanche dernier et doivent s’imposer à domicile.

L’entraîneur : Mike Tomlin

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Pittsburgh Steelers (8-0) – Cincinnati Bengals (2-5-1)

Et si le titre d’entraîneur de l’année était déjà joué ? La question est volontairement provoquante, mais force est de constater que Mike Tomlin a déjà pris une large avance sur ses adversaires. À chaque victoires des Steelers, le technicien gagne un peu plus de crédit auprès des votants. Il faut dire que les Steelers continuent d’impressionner. Solides contre les grosses équipes, ils évitent les erreurs contre les plus faibles et arrivent à s’en sortir même quand ils sont dans un mauvais jour. Le signe d’une grande équipe. Alors qu’il vit actuellement sa 14e saison à la tête de la franchise, Mike Tomlin a mené son équipe au meilleur départ de l’histoire des Steelers.

Désormais, l’objectif est plus grand. Avec un tel départ, on attends forcément Pittsburgh plus tard dans l’année, en playoffs notamment. Pour cela, ils ont réussi à gagner quelques jokers, mais attention, Kansas City et Baltimore rodent. Il ne faudra pas faire trop de faux pas dans une AFC relevée. La réception des Bengals en Pennsylvanie est par exemple le genre de match qui doit se solder par une victoire. Mike Tomlin et les Steelers sont invaincus depuis 9 matchs à Cincinnati et visent la passe de 10.

Les autres duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (2-7) – Philadelphia Eagles (3-4-1)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (3-6) – Tampa Bay Buccaneers (6-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (5-3) – Denver Broncos (3-5)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
Chicago Bears (5-4) – Minnesota Vikings (3-5)

La purge hebdomadaire issue de la NFC Est se déroulera cette semaine à New York. Philadelphia se déplace dans la grosse pomme pour y affronter les Giants. En cas de victoire, locaux pourraient se rapprocher de la tête de la division, improbable quand on sait qu’ils ont déjà sept défaites au compteur. Les Eagles conservent en tout cas l’avantage, puisqu’ils restent sur huit victoires consécutives face à New York, dont la dernière en date, il y a trois semaines (22-21). Plus au Sud, toujours dans la NFC, pour la deuxième fois de la saison les Buccaneers affrontent les Panthers au sortir d’une défaite face aux Saints pour la deuxième fois de la saison. Ils espèrent que l’issue sera la même, eux qui avaient vaincu Carolina 31-17 en semaine 2.

Plus tard dans la soirée, les Raiders accueillent Denver pour la première fois de son histoire dans son nouveau stade. On observera si les Broncos sont à l’aise à Las Vegas, eux qui ont remporté douze des dix-sept derniers affrontements face à leurs rivaux. Enfin, le Monday Night Football sera réservé à un duel du Nord. S’ils veulent encore croire à quelque chose cette saison, les Vikings n’ont plus le droit à l’erreur et devront aller s’imposer à Chicago. Pour cela, Kirk Cousins devra sortir un gros match, lui qui n’a jamais gagné le lundi soir (0-9).

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Green Bay Packers (6-2) – Jacksonville Jaguars (1-7)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (5-3) – Houston Texans (2-6)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New Orleans Saints (6-2) – San Francisco 49ers (4-5)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
New England Patriots (3-5) – Baltimore Ravens (6-2)

Après leur superbe victoire lors du Thursday Night Football, on retrouve les Packers 10 plus tard avec un match bien plus simple et la réception des Jaguars de Jake Luton. La tâche ne devrait pas être trop dure pour le duo Aaron RodgersDavante Adams qui tourne à plein régime en ce moment. Un match qui pourrait permettre au quarterback de Green Bay d’améliorer son bilan face aux équipes de l’AFC Sud (7-6). De son côté, Cleveland recevra une autre équipe de cette division : Houston. Les Texans se déplacent dans l’Ohio pour y affronter une équipe qui sort d’une semaine de repos.

À 22h, les Saints, forts de leur grosse victoire face aux Buccaneers la semaine dernière veulent garder la tête de la NFC Sud. Ils reçoivent ce dimanche une équipe de San Francisco toujours aussi démunie. Les 49ers doivent encore composer avec de nombreux blessés et l’issue en Louisiane pourrait être la même que contre les Packers jeudi dernier. Enfin, après leur victoire à l’arraché face aux Jets, les Patriots changent complètement de braquet et reçoivent les Ravens. La tâche sera beaucoup plus ardue pour Bill Belichick et ses hommes puisqu’il faudra battre une équipe de Baltimore qui n’a perdu que cinq rencontres sur trente depuis que Lamar Jackson est titulaire.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (2-7) – Philadelphia Eagles (3-4-1)
Green Bay Packers (6-2) – Jacksonville Jaguars (1-7)
Detroit Lions (3-5) – Washington Football Team (2-5)
Cleveland Browns (5-3) – Houston Texans (2-6)
Carolina Panthers (3-6) – Tampa Bay Buccaneers (6-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Miami Dolphins (5-3) – Los Angeles Chargers (2-6)
Oakland Raiders (5-3) – Denver Broncos (3-5)
Arizona Cardinals (5-3) – Buffalo Bills (7-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New Orleans Saints (6-2) – San Francisco 49ers (4-5)
Los Angeles Rams (5-3) – Seattle Seahawks (6-2)
Pittsburgh Steelers (8-0) – Cincinnati Bengals (2-5-1)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
New England Patriots (3-5) – Baltimore Ravens (6-2)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
Chicago Bears (5-4) – Minnesota Vikings (3-5)

Au repos
New York Jets (0-9), Kansas City Chiefs (8-1), Dallas Cowboys (2-7), Atlanta Falcons (3-6).

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR