Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Les flops de la semaine 9 : les Boucaniers ont coulé !

La saison NFL est longue et il y a parfois des rencontres à oublier pour certains joueurs, coaches ou franchises. Un petit tour d’horizon qui en fera rire certains et pleurer d’autres. 

Les Buccaneers

Oui, c’est peut-être un accident de parcours. Oui, Tom Brady a 43 ans et il peut désormais avoir des périodes de moins bien. Oui, mais tout de même. Les Buccaneers ont pris une sacré déculottée face aux Saints en semaine 9 et Bruce Arians va devoir songer à moins exposer son quarterback de 43 ans qui lancé quasiment autant d’interceptions cette semaine que sur les 8 premiers matches.

Prendre un 38-0 (avant de finalement marquer 3 points), cela porte un coup au moral de n’importe qui, même à l’un des meilleurs quarterbacks de tous les temps. Il n’y a aucun doute que Tom Brady a un mental d’acier, mais il va tout de même devoir se remettre dans le bon sens après cette déconvenue.

La défense à 10 des Lions

Quand on joue face à Dalvin Cook, l’un des meilleurs running back de la ligue. On prépare généralement un plan pour l’arrêter ou du moins, pour lui rendre la vie difficile. Les Lions ont fait tout le contraire en semaine 9. Une déconvenue de plus pour la défense de Matt Patricia qui n’arrive décidément pas à faire passer ses idées dans le Michigan.

Pire, sur le touchdown de 70 yards de Cook, les Lions n’avaient que 10 joueurs alignés sur le terrain. Déjà qu’il est difficile d’arrêter le running back des Vikings en temps normal …

Justin Presque Herbert

Ce n’est évidemment pas le joueur qui est visé ici, mais simplement un constat. Justin Herbert réussit un superbe début de saison, mais ne parvient pas à faire passer l’épaule aux Chargers. En semaine 9, c’était le 6e match qu’ils perdaient par une marge inférieure à un touchdown. L’explication la plus simple, c’est de dire que le jeune quarterback apprend et qu’en progressant, il trouvera les solutions pour faire gagner son équipe.

On peut aussi voir le problème dans l’autre sens et se demander s’il ne s’agit pas d’un soucis de coaching. Anthony Lynn était sur la liste des coaches à surveiller pour cette saison, mais avec le talent d’Herbert, il faut que les Chargers engagent un coach qui veut travailler avec le jeune quarterback. Une période délicate s’annonce pour le front office des Chargers, mais bon on profite de l’action parce que le rookie de Los Angeles a quand même un sacré canon à la place du bras.

Les Bears

Quelle frustration cela doit être pour les fans de Chicago voir cette équipe gagner des matches en début de saison avec une attaque aussi horrible que la leur. Cela ne leur donne ni la possibilité d’aller jouer le titre, ni d’aller chercher un quarterback très haut dans la Draft pour essayer d’aller chercher le trophée Lombardi dans les prochaines années.

De plus, ils n’ont pas tenté (ou réussi) à débaucher un quarterback avant date limite des transferts. La situation à Chicago est donc presque plus déprimante à 5-4 que s’ils avaient un bilan de 0-9.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR