Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Le bon numéro

[Le bon numéro] #11 : Larry Legend domine un épisode sans quarterback

Les receveurs prennent le pouvoir !

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce onzième épisode, de nombreuses premières ! Il n’y a pas de quarterback en titulaire, et pas de quarterback tout court. C’est une parenthèse enchantée dans le monde des receveurs.

Titulaire : Larry Fitzgerald (WR, Arizona Cardinals 2004-20)

Le temps d’un épisode, Larry Bird prête son surnom a un des plus grands receveurs de l’histoire. La légende Larry Fitzgerald se résume en une statistique : avant le début de la saison, l’ancien de Pittsburgh comptait plus de plaquages en carrière (39) que de drops (29) sur 2 263 passes. Soit un ratio de 1,28%, absolument irréel.

Mais Fitzgerald n’est pas « que » les meilleures mains de la ligue. Il est le deuxième receveur le plus prolifique de l’histoire de la ligue en yards (17 344) et sixième en touchdowns (120). Il est l’incarnation de la fidélité à une franchise, qu’il n’a jamais quittée malgré une réussite collective limitée. Onze fois Pro Bowler, trois fois All Pro et membre de l’équipe type des années 2010, il n’a eu qu’une seule fois l’occasion d’atteindre le Super Bowl.

En 2008, il réalise une des campagnes les plus mémorables de l’histoire : 546 yards et 7 touchdowns en 4 matches. En finale de conférence, il découpe les Eagles pour ce qui est une des plus grandes performances individuelles de la décennie à ce niveau. Arizona échouera en finale contre les Steelers, mais Larry s’est définitivement fait un nom.

Remplaçant : Julio Jones (WR, Atlanta Falcons 2011-20)

Les fans des Patriots des années 90 sont en train de hurler devant l’écran. Drew Bledsoe est un bon quarterback, mais ses quatre Pro Bowl et son Super Bowl gagné depuis le banc ne suffisent pas à prendre la place de remplaçant.

Julio Jones n’est pas encore au niveau de Larry Fitzgerald, mais il est déjà le 21e receveur le plus prolifique de l’histoire, à moins de 2000 yards du top 10. Également membre de l’équipe de la décennie 2010, il forme avec Matt Ryan un des duos les plus emblématiques de ces dernières saisons.

Joueur ultra dominant, il marque en moyenne 96 yards par match, meilleur marque de toute l’histoire à date. Déjà septuple Pro Bowler et quadruple All Pro, il était un des leaders de l’incroyable attaque d’Atlanta en 2016, qui s’est tragiquement effondré lors du désormais célèbre 28-3, le plus grand comeback de l’histoire du Super Bowl.

Malgré cette terrible défaite, son impact sur la ligue est tel qu’il obtient le poste de remplaçant haut la main. Par contre pour déloger le leader, il faudra encore de très longues et productives saisons.

Mentions : Drew Bledsoe (QB), Phil Simms (QB), Alex Smith (QB), Danny White (QB/P), Greg Landry (QB), Daunte Culpepper (QB)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu