Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Indianapolis Colts Résumés Tennessee Titans

Titans – Colts (17-34) : Tennessee trahi par ses équipes spéciales

Indianapolis a livré un match plein dans tous les secteurs pour rappeler qu’ils peuvent aussi remporter l’AFC Sud.

Tennessee Titans (6-3) – Indianapolis Colts (6-3) : 17-34

Des points sur les équipes spéciales. Des actions décisives en défense. Un Philip Rivers (29/39, 308 yards, 1 TD) impeccable. Les Colts avaient toutes les clés du succès jeudi soir. Leur défense a été solide, les équipes spéciales ont créé des opportunités et l’attaque a terminé le travail. Difficile de rêver meilleure sortie.

C’était tout l’inverse pour Tennessee. Après un bon départ, Ryan Tannehill (15/27, 147 yards, 1 TD) et ses coéquipiers n’ont jamais trouvé vraiment le rythme, trop souvent déroutés par des erreurs. Sans surprise, le faible pass rush de Tennessee n’a pas réussi à déborder l’excellente ligne offensive d’Indianapolis et n’a pas pu faire la différence.

Les équipes spéciales font la différence

La décision s’est faite dans le troisième quart. Tennessee mène 17 à 13 quand l’attaque est stoppée sur ses 10 yards. Le punt qui suit est complètement raté et ne traverse que 17 yards. Les Colts repartent des 27 yards adverses. Quatre actions plus tard, Nyheim Hines (12 courses, 70 yards, 1 TD) marque et donne l’avantage à son équipe, qui ne le lâchera plus (17-20). Pire, sur la possession suivante, le punt des Titans est cette fois bloqué, puis retourné pour un touchdown par T.J. Carrie (17-27).

Les équipes spéciales continuent d’enfoncer Tennessee, avec field goal manqué de 44 yards par Stephen Gostkowski dans la foulée. En trois offensives, le punter et le kicker des Titans ont complètement fait dérailler la partie. D’autant qu’Indianapolis ne manque pas d’en profiter. Après l’échec de Gostkowski, les visiteurs remontent le terrain et c’est Jacoby Brissett qui rentre pour un quarterback sneak et le touchdown du KO. 34 à 17 à un peu moins de 10 monutes de la fin. C’est plié.

Un petit drive et puis s’en va

Le début de match aura été une formidable fausse piste comparé à la suite des festivités. Les Titans ont ouvert le jeu avec un beau retour de kickoff puis un drive impeccable bouclé par une passe de Ryan Tannehill pour D’Onta Foreman et un touchdown (7-0). La défense a ensuite stoppé les Colts sur 4e&1 sur les 29 yards des Titans. Un départ idéal rapidement calmé.

Après un 4/4 sur la première série, Tannehill n’a complété que 11 des 23 passes suivantes pour 98 yards et aucun touchdown supplémentaire. La faute à une solide défense face à lui, capable de mettre la pression et de serrer le jeu même sans arracher de ballons. Derrick Henry (19 yards, 103 yards) rend une belle fiche, mais il n’a pas fait la différence.

Suite à l’ouverture du score, les deux équipes échangent un field goal (10-3), puis Hynes rapproche les Colts (10-10). Un touchdown au sol de Jonnu Smith à trois minutes de la pause (17-10) sera le dernier éclair pour les Titans dans leur ensemble. Indianapolis se rapproche au pied avant la pause (17-13), avant de complètement dominer la deuxième mi-temps,.

Cette soirée relance complètement le suspense en AFC Sud. Les Colts passent en tête à la faveur de ce succès. Revanche prévue en Semaine 11.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR