Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Arizona Cardinals Avant match Seattle Seahawks

[Preview] Semaine 11 (jeudi) : Seahawks-Cardinals, on piaffe d’impatience

Toujours pourvoyeuse de choc, la NFC Ouest nous offre un nouveau blockbuster ce jeudi.

Seattle Seahawks (6-3) – Arizona Cardinals (6-3)

La préparation de ce match a dû être bien différente pour Seattle et pour Arizona cette semaine. Après un départ canon, les Seahawks viennent de perdre leur deuxième match consécutif, qui plus est contre un rival de division (Los Angeles). L’ambiance doit être morose. À l’inverse, les Cardinals sont sortis vainqueurs de ce qui est pour l’instant « le match de l’année ». Une victoire face aux Bills, grâce à une action d’anthologie.

Résultat, trois franchises se retrouvent en tête de la NFC Ouest avec exactement le même bilan. Arizona, Seattle et Los Angeles affichent en effet 6 victoires et 3 défaites. La bataille finale risque d’être haletante dans ce qui se confirme comme la meilleure division de la ligue. En jeu, la première place qui offrirait un titre ainsi qu’un spot pour les playoffs, mais aussi la deuxième position qui devrait probablement permettre à l’équipe en question d’atteindre la post-saison via le Wild-Card Round. Vous l’aurez compris il y a donc deux places pour trois formations et ce Thursday Night Football peut déjà être décisif.

Murray-Wilson, courbes opposées

Comme souvent, la première chose que l’on regardera dans ce match sera ce duel à distance entre les deux quarterbacks. On l’a dit il y a quelques semaines, au moment de leur premier affrontement à Seattle (victoire 37-34 des Cardinals après prolongation), les deux hommes se ressemblent énormément. Petits pour le poste, ils possèdent tous deux des qualités athlétiques hors norme et une capacité à prendre des risques qui s’avèrent souvent payants. Sauf qu’à la veille du « match aller », on se disait que Kyler Murray devait prendre exemple sur Russell Wilson, car c’est le genre de quarterback que le numéro 1 de la draft 2019 pourrait devenir.

En seulement quelques semaines, le rapport de force a bien changé (du moins pour cette année). Alors qu’il livrait le meilleur début de saison de toute sa carrière, Wilson (2 789 yards, 28 TDs et 10 INTs + 325 yards à la course et 1 TD) semble marquer le pas. 7 pertes de balles en deux matchs seulement, des prises de décisions qui posent question et un titre de MVP qui pourrait bien s’envoler s’il continue dans cette direction. À l’inverse, Murray (2 375 yards, 17 TDs et 8 INTs + 604 yards à la course et 10 TDs) vit l’une meilleures périodes de sa carrière. Il y a ce Hail Mary en toute fin de match dimanche dernier, mais pas que. Depuis 5 matchs, le lanceur affiche des statistiques impressionnantes (291 yards aériens/match, 10 TDs + 339 yards au sol et 6 TDs) au point de s’inviter dans la course au MVP.

Un potentiel feu d’artifice

Portées par ses quarterbacks, ces attaques devraient en tout cas se régaler ce jeudi. Il n’y a qu’à regarder les statistiques pour se rendre compte qu’il y a des chances que l’on assiste tout simplement à un feu d’artifice. Arizona et Seattle possèdent deux des attaques les plus efficaces de la ligue avec respectivement 425,4 et 405,9 yards gagnés par match (1e et 3e en NFL), mais aussi des escouades prolifiques avec 29,6 et 32,2 points marqués par rencontre (7e et 1e). Quand on sait que ces armadas auront face à eux des défenses au mieux moyennes (Arizona) au pire très mauvaise (Seattle), on se dit qu’elles vont avoir l’occasion de s’amuser. Le premier match entre ces deux équipes en est l’exemple parfait. 71 points avaient été inscrits dans un match où les touchdowns ne cessaient de pleuvoir (8). Les Cardinals l’avaient emporté en toute fin de prolongation grâce à un field goal de 48 yards de Zane Gonzalez.

À ce moment-là, les Seahawks perdaient leur premier match de la saison. Une défaite qui leur a fait du mal, car depuis ils ont enchaîné sur une série de trois défaites en quatre rencontres. Pour Arizona c’est l’inverse puisque la franchise affiche quatre victoires sur les cinq derniers matchs. Gagner à Seattle permettrait aux hommes de Kliff Kingsbury de s’assurer l’avantage en cas d’égalité avec leurs adversaires du jour. Mais attention, malgré leur mauvaise passe, les Seahawks restent invaincus à domicile cette saison (4-0). Les Cardinals, pour leur part, ont une fin de saison relevée avec deux matchs à venir face aux Rams, un déplacement à New England et la réception en semaine 16 de 49ers qui seront probablement de nouveau au complet. Le chemin vers les playoffs n’est pas encore tout tracé pour DeAndre Hopkins et ses coéquipiers, mais ils ont prouvé qu’ils avaient du caractère. Il faudra de nouveau le montrer à Seattle ce jeudi.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une