Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Avant match

[Preview] Semaine 11 : Aaron Rodgers au défi, Tom Brady en danger

Les deux futurs Hall of Famers passeront un véritable test ce week-end avec les grosses défenses des Colts et des Rams face à eux.

Alors que Seattle s’est remis dans le droit chemin et a pris sa revanche face aux Cardinals, place désormais au reste de la NFL. Si ce week-end nous offrira peu de duels de division, beaucoup de matchs vaudront le coup d’œil. En premier lieu, notre regard se posera sur le déplacement des Packers à Indianapolis. Une belle attaque face à une belle défense, c’est toujours excitant. On intéressera aussi au duel du Monday Night Football entre les arrières défensifs des Rams et l’attaque aérienne des Buccaneers.

Pour savoir où et quoi regarder, on vous fait un petit tour d’horizon. Un double MVP au crash test, un bras de fer aérien, une statistique inquiétante, un favori pour le titre de défenseur de l’année, un entraîneur face à son mentor et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 11.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Indianapolis Colts (6-3) – Green Bay Packers (7-2)

Si à la fin de l’année les Colts remportent le titre totalement officieux de meilleure défense de la ligue, il ne sera pas au rabais. Depuis trois matchs, Indianapolis affronte des cadors offensifs. Il y a d’abord eu le MVP en titre, Lamar Jackson, puis l’attaque des Titans portée par le meilleur coureur 2019 et enfin, cette réception des Packers dimanche. Malgré un week-end compliqué la semaine dernière, Green Bay possède toujours une attaque incroyable avec 30,8 points marqués par match (3e en NFL) et 395,8 yards gagnés par rencontre (6e de la ligue). Mais quelle escouade prendra le dessus sur l’autre ? C’est en tout cas de ce côté du ballon que se jouera le match. Les Colts possèdent la 1e défense en termes de yards encaissés (290,4 par match), la 2e contre la passe (198,7 yards/matchs), la 4e contre la course (91,8 yards/match) et la 4e au nombre de points encaissés (19,7). Bref, vous l’aurez compris, la liste est longue et Matt LaFleur et Aaron Rodgers auront du travail.

De l’autre côté du ballon, l’affrontement sera moins disséqué. Toutefois, il permettra de voir si l’embellie de Philip Rivers est bien réelle. Après un début de saison compliquée, l’ancien Charger semble avoir enfin pris la mesure de sa nouvelle équipe. Depuis un mois, le lanceur de 38 ans affiche de très bonnes statistiques avec 106 passes complétées sur 159 (66,7 %), 1 168 yards, 7 TDs et 3 INTs. Dimanche, il fêtera d’ailleurs sa 234e titularisation consécutive et égalera Eli Manning pour la 10e meilleure série de l’histoire. Il pourrait d’ailleurs rentrer encore un peu plus dans les livres de records en affichant une évaluation de 100 ou plus. Ce serait son 108e match avec un 100 ou plus et égalerait… un ancien Packer, Brett Favre, à la 4e place du classement.

Le duel : les receveurs des Bucs vs. les cornerbacks des Rams

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
Tampa Bay Buccaneers (7-3) – Los Angeles Rams (6-3)

Ce match aurait très bien pu se trouver dans la catégorie de ceux qu’il ne faut pas manquer, mais nous voulions surtout nous intéresser à un duel en particulier dans cette rencontre. La semaine dernière, après la victoire à domicile des Rams contre Seattle, les observateurs n’ont cessé de parler d’un duo : Jalen RamseyDarious Williams. On ne présente plus le premier qui a encore une fois montré tout son talent en éteignant complètement DK Metcalf durant le match. Le deuxième en revanche n’est pas encore une star parmi les cornerbacks de la ligue, mais gagne à être connu. Avec deux interceptions la semaine dernière, il affiche un total de 4 ainsi que 10 passes défendues et une évaluation de 41,4 pour les quarterbacks qui lancent dans sa direction. À eux deux ils forment peut-être le meilleur tandem de la ligue. Pour confirmer cette impression, ils ont un nouveau défi lundi soir : le groupe de receveurs de Buccaneers.

Si on parle beaucoup de la défense de Tampa Bay, son attaque, et notamment dans les airs, commence vraiment à faire peur. Tom Brady (2 739 yards, 23 TDs et 7 INTs) est en train de construire une alchimie avec ses receveurs et les 46 points passés aux Panthers la semaine dernière en sont le résultat. Entre Mike Evans (40 réceptions, 514 yards et 8 TDs), Chris Godwin (34 réceptions, 412 yards et 2 TDs), Rob Gronkowski (29 réceptions, 374 yards et 4 TDs) et plus récemment l’ajout d’Antonio Brown (100 yards et 10 réceptions en 2 matchs), le futur Hall of Famer a de quoi faire et ça se voit dans les statistiques (2 646 yards dans les airs depuis le début de la saison, 4e meilleur total). Bien sûr, Ramsey et Williams ne pourront pas tout faire tout seuls. Ils devront avoir l’aide des autres arrières défensifs, de leur pass-rush et notamment d’Aaron Donald. Mais si ces deux-là livrent la même performance que la semaine dernière, Los Angeles aura fait un grand pas vers la victoire.

La stat : 1-7

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (6-3) – Tennessee Titans (6-3)

Voilà le bilan des Ravens quand ils sont menés à la mi-temps depuis que Lamar Jackson est leur quarterback. La seule victoire de Baltimore alors qu’ils étaient derrière après 30 minutes remonte à la semaine 9 et leur succès face aux Colts. On se disait alors que la série avait été brisée et que les hommes de John Harbaugh avaient enfin retrouvé les ressources mentales. Depuis, ils sont retombés dans leur travers à New England dans des conditions climatiques difficiles. S’il ne faut pas trop surinterpréter cette statistique, elle dénote au moins d’une nécessité pour les Ravens : prendre le score rapidement. Baltimore a besoin de mener pour pouvoir mettre son système offensif en place et permettre à sa défense de faire le travail. Mais après les Colts et les Patriots, la franchise du Maryland affronte une autre équipe solide de l’AFC : Tennessee.

Les Titans sortent eux aussi d’une défaite lors du Thursday Night Football en semaine 10. Ils ont laissé la tête de la division à Indianapolis et ne doivent pas trop perdre de terrain. Surtout, les hommes de Mike Vrabel connaissent la méthode pour battre ces Ravens. On se rappelle que ce sont eux l’an dernier qui ont éjecté Baltimore des playoffs lors du Divisional Round alors qu’un ChiefsRavens semblait tout tracé en finale de conférence. Tennessee avait réussi à prendre le score rapidement avant de faire la différence dans le troisième quart-temps. Ils ont donc la bonne la recette, reste à savoir maintenant s’ils auront les bons ingrédients ce dimanche.

Le joueur : TJ Watt

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (1-8) – Pittsburgh Steelers (9-0)

Le meilleur joueur dans la meilleure équipe de la ligue. C’est comme cela que l’on pourrait définir TJ Watt. Déjà impressionnant l’an dernier (3e dans la course au meilleur défenseur de l’année), le pass-rusheur semble avoir encore passé un cap cette saison. Au point d’être élu meilleur défenseur de l’année ? Si la saison s’arrêtait maintenant, il le serait certainement. Il possède en effet un léger avantage par rapport à certains de ses concurrents directs (Aaron Donald, Myles Garrett, Xavien Howard, Lavonte David…). Déjà parce qu’il joue dans une équipe qui n’a toujours pas perdu un match et on sait que ça compte pour les votants. Ensuite parce que ses statistiques parlent d’elle-même avec 9 sacks (2e derrière Garrett à 9,5), 28 QBs Hits (1e), 38 pressions (1e), 14 plaquages pour perte (1e), 6 passes défendues et 1 interception. Et enfin, et c’est peut-être le plus important, parce que l’impression visuelle ne trahit pas.

Vous l’aurez compris, TJ Watt est le favori pour cette récompense, mais quand on se bat contre Aaron Donald ou Myles Garrett, il ne faut pas baisser le pied. Le Steeler doit continuer son année magnifique. Cette semaine, il se déplace avec son équipe à Jacksonville. Une bonne opportunité pour continuer d’impressionner. Les Jaguars ont beaucoup de mal à protéger leur quarterback (28 sacks encaissés, 27e de la ligue). La défense de Pittsburgh devrait donc s’en donner à cœur joie. Bien que les Packers aient eu du mal à se défaire de la franchise floridienne la semaine dernière, Jacksonville reste sur 8 défaites consécutives, n’a plus gagné depuis la semaine 1 et on les voit mal embêter des Steelers en pleine confiance. Ne soyez pas étonné si TJ Watt sort de nouveau un match monumental.

L’entraîneur : Romeo Crennel

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (2-7) – New England Patriots (4-5)

Il y a peu, on parlait du succès très mitigé des anciens assistants de Bill Belichick en tant qu’entraîneur principal. Josh McDaniels, Bill O’Brien, Matt Patricia… la liste est longue. Et parmi eux, Romeo Crennel. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas convaincu lors de son premier passage en tant que head coach, que ce soit à Cleveland (24 victoires pour 40 défaites) ou à Kansas City (4-15). Mais il y a un autre point commun entre les anciens assistants de BB qui sont devenus coachs : ils ont souvent du succès… face à Belichick lui-même. On se rappelle dans un passé récent des victoires de Detroit sous Matt Patricia (2018), de Houston sous Bill O’Brien (2019), de Miami sous Brian Flores (2019) ou encore de Tennessee lors du match de playoffs l’an dernier sous Mike Vrabel. Lui qui n’a pas été assistant à New England, mais ancien joueur de Belichick.

C’est bien simple, depuis qu’il est entraîneur de New England, BB affiche un bilan de 15 victoires pour 14 défaites quand il affronte un ancien assistant ou ancien joueur. C’est très moyen quand on connait la période de domination des Patriots ces 20 dernières années. Romeo Crennel tentera donc avec les Texans de poursuivre cette « tradition ». Pour cela, la défense au sol de Houston a intérêt de s’améliorer. Depuis le début de la saison, l’escouade autorise 167,4 yards par rencontre (32e en NFL). Sauf qu’en face, les Pats s’appuient majoritairement sur la course cette année. Avec l’une des meilleures lignes offensives de la ligue et un très bon comité de coureur mené par Damien Harris, New England excelle dans ce domaine (161,1 yards gagnés/rencontre, 2e de la ligue). À l’image de la performance qu’ils ont fournie lors du Sunday Night Football (173 yards gagnés au sol) face à des Ravens pourtant solides dans ce domaine.

Les autres duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New Orleans Saints (7-2) – Atlanta Falcons (3-6)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Oakland Raiders (6-3) – Kansas City Chiefs (8-1)

Une fois n’est pas coutume, il n’y aura que deux duels de divisions cette semaine. Le premier nous amène dans le Sud de la NFC pour une opposition qui pourrait être plus équilibrée qu’elle n’en a l’air. Malgré des bilans diamétralement opposés, la réception des Falcons par New Orleans ne devrait pas être une partie de plaisir. D’abord parce que Drew Brees est toujours blessé et que Sean Payton devra faire avec Jameis Winston et Taysom Hill au poste de quarterback. Ensuite parce qu’Atlanta semble enfin s’être remis à l’endroit après son départ catastrophique (0-5). La franchise a emporté trois de ses quatre derniers matchs sous les ordres de son nouvel entraîneur, Raheem Morris. Si est difficile de croire aux playoffs en Géorgie, les Falcons ne vont pas rendre la tâche facile à leurs adversaires, encore moins quand ceux-ci sont des rivaux historiques.

Pour le deuxième et dernier duel de division du week-end, on change de conférence et on prend la direction de l’Ouest, du Nevada plus exactement. Les Raiders accueillent le champion en titre pour un Monday Night Football qui donne envie. Las Vegas est sur une bonne série en ce moment avec trois victoires consécutives, dont les deux dernières face aux rivaux de la division (Chargers et Broncos). Surtout, les hommes de Jon Gruden sont les seuls à avoir battu les Chiefs cette année. C’était lors de la semaine 5 avec un succès 40-32 à l’Arrowhead. Pour le match retour, Kansas City aura donc l’esprit de revanche, surtout que Patrick Mahomes et ses coéquipiers seront frais puisqu’ils sortent d’une semaine de repos.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Football Team (2-7) – Cincinnati Bengals (2-6-1)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (6-3) – Philadelphia Eagles (3-5-1)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (3-7) – Detroit Lions (4-5)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (2-7) – New York Jets (0-9)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (3-6) – Miami Dolphins (6-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Minnesota Vikings (4-5) – Dallas Cowboys (2-7)

Le premier match de 19h sera l’occasion de voir face à face les deux premiers choix de la dernière draft. D’un côté, Joe Burrow, numéro 1 et quarterback chez les Bengals, de l’autre, Chase Young, le défenseur de Washington, choisi juste après. Pour la première fois, ils vont se croiser pour un duel excitant. Les joueurs de la capitale sont en tout cas encore en course dans la NFC Est. Pour prendre la première place, ils devront gagner et espérer une défaite des Eagles à Cleveland. Philadelphia reste sur cinq victoires consécutives face aux Browns, mais ne sera pas favori ce dimanche. Après les oiseaux, les fauves seront de sortie pour un match entre les Panthers et les Lions. Carolina a perdu ses cinq derniers matchs et affronte une équipe qui a retrouvé le chemin de la victoire la semaine dernière.

Plus tard dans la soirée, choc des générations entre Justin Herbert qui joue sa première saison pour les Chargers et Joe Flacco qui devra mener l’attaque de Jets qui n’ont toujours pas gagné un match de l’année. Autre quarterback en difficultés, Drew Lock. Le lanceur de Denver vit une période compliquée avec trois défaites en quatre matchs. Malheureusement, ce n’est pas la réception des Dolphins et de leur grosse défense qui devrait l’aider à se relancer. Miami cherche en tout cas à rejoindre les Bills en tête de l’AFC Est. Enfin, les Vikings tenteront de poursuivre leur série de trois succès consécutifs avec la réception de Cowboys qui sortent de leur semaine de repos.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Football Team (2-7) – Cincinnati Bengals (2-6-1)
New Orleans Saints (7-2) – Atlanta Falcons (3-6)
Jacksonville Jaguars (1-8) – Pittsburgh Steelers (9-0)
Houston Texans (2-7) – New England Patriots (4-5)
Cleveland Browns (6-3) – Philadelphia Eagles (3-5-1)
Carolina Panthers (3-7) – Detroit Lions (4-5)
Baltimore Ravens (6-3) – Tennessee Titans (6-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (2-7) – New York Jets (0-9)
Denver Broncos (3-6) – Miami Dolphins (6-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Minnesota Vikings (4-5) – Dallas Cowboys (2-7)
Indianapolis Colts (6-3) – Green Bay Packers (7-2)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Oakland Raiders (6-3) – Kansas City Chiefs (8-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
Tampa Bay Buccaneers (7-3) – Los Angeles Rams (6-3)

Au repos
San Francisco 49ers (4-6), New York Giants (3-7), Chicago Bears (5-5), Buffalo Bills (7-3).

Parier en ligne sur la NFL avec
Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR