Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Baltimore Ravens New England Patriots Résumés

Patriots – Ravens (23-17) : Baltimore pris à son propre jeu

Une bonne dose de défense et de jeu au sol, un quarterback qui fait le minimum, aucun ballon perdu. Bill Belichick a fait la leçon aux Ravens.

New England Patriots (3-5) – Baltimore Ravens (6-2) : 23-17

Courir pour 173 yards, maintenir l’adversaire sous les 20 points et gagner grâce à quelques actions offensives d’éclat. La recette est normalement celle des Ravens actuellement, mais Bill Belichick sait aussi l’utiliser. Il l’a fait à merveille dimanche soir.

Sous une pluie battante, les Patriots se sont accrochés en début de match avant de passer devant juste avant la pause sur un touchdown de 24 yards de Rex Burkead (6 courses, 31 yards – 4 rec, 35 yards, 2 TDs) qui a capté une passe lancée par le receveur Jakobi Meyers (5 rec, 59 yards) (13-10) !

Après cette belle action surprise, la défense et le jeu au sol ont pris le relais. Lamar Jackson (24/34, 249 yards, 2 TDs, 1 int – 11 courses, 55 yards) a été intercepté juste après alors que son équipe était en position de field goal.

Au retour des vestiaires, Cam Newton (13/17, 118 yards, 1 TD – 11 courses, 21 yards, 1 TD) a creusé l’écart avec un touchdown au sol (20-10). Si Willie Snead a trouvé la end zone pour réduire le score à la toute fin du troisième quart (23-17), c’était le dernier soubresaut d’une attaque de Baltimore bien contenue, dont les trois dernières offensives se terminent par deux punts et un échec sur quatrième tentative.

Baltimore maladroit

Avec seulement 5 joueurs qui ont capté des passes, les Patriots se sont d’abord appuyés sur leur jeu au sol, mené par un excellent Damien Harris (22 courses, 121 yards). Le coureur a bien profité des absences de Calais Campbell et L.J. Fort, puis de la sortie de Brandon Williams à cause d’une blessure à la cheville. New England n’a même pas dominé le temps de possession (32 minutes pour les Ravens), mais Cam Newton et ses coéquipiers ont su marquer trois touchdowns de suite puis un field goal afin de passer devant.

Leur défense a ensuite terminé le travail face à un Jackson toujours incapable de l’emporter lorsque son équipe est menée. Pas aidé par un Matt Skura inhabituellement maladroit (3 fumbles, tous recouverts), le quarterback MVP de la saison dernière est désormais à 6 défaites et aucune victoire lorsque son équipe est menée d’au moins 10 points dans un match. Son interception en fin de première mi-temps par l’incontournable JC Jackson (5 interceptions sur les 5 derniers matchs) a coûté des points précieux. S’il a touché 10 receveurs, Jackson continue d’avoir du travail à la passe.

Il est loin d’être le seul en cause. Habituellement force numéro un de l’équipe, le jeu au sol a été réduit à 115 yards en 28 courses. Belichick et les Patriots ont fait ce qu’ils aiment temps : neutraliser la force numéro un de leur adversaire. Et en l’occurence, cela leur a permis de battre Baltimore à son propre jeu.

Avec cette quatrième victoire de la saison, New England reste en vie dans la course aux playoffs. Pour les Ravens, les choses se resserrent. Avec trois victoires de retard sur les Steelers, voilà les hommes de John Harbaugh à égalité avec Cleveland en deuxième position de l’AFC Nord.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR