Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Arizona Cardinals Buffalo Bills Résumés

Cardinals – Bills (32-30) : Kyler Murray et DeAndre Hopkins au bout de la folie

Arizona remporte le match de l’année grâce à son duo de choc.

Arizona Cardinals (6-3) – Buffalo Bills (7-3) : 32-30

Il reste 11 secondes à l’horloge, les Cardinals sont au dos du mur. Kyler Murray (22/32, 245 yards, 1 TD, 1 Int, 61 yards au sol, 2TD) tente le tout pour le tout, une passe Avé Maria de plus de 50 yards en direction de DeAndre Hopkins. Coincé entre Micah Hyde et Tre’davious White, le receveur réalise l’impossible. Touchdown. Arizona décroche la victoire après un chassé-croisé fou.

Il faut dire qu’à peine 34 secondes plus tôt, c’est Stefon Diggs (10 réceptions, 93 yards, 1 touchdown) qui pensait avoir donné la victoire aux siens après une magnifique réception. Le match semblait tendre les bras à des Bills qui ont fait la course en tête une bonne partie de la rencontre. C’était sans compter sur la magie du football et le talent d’Hopkins (7 réceptions, 127 yards, 1 TD).

Les Bills appliqués

A défaut d’être enthousiasmante, l’équipe de Buffalo a démarré son match de manière sérieuse et appliquée. A l’image de sa défense très concentrée. L’escouade a bien limité l’attaque de Kliff Kingsburry, encaissant seulement trois field goal en première mi-temps. Solide en zone rouge, les hommes de McDermott n’ont concédé quasiment que des petits gains, maitrisant l’armada offensif des Cardinals, DeAndre Hopkins en tête. Pas toujours irréprochable depuis le début de la saison, la défense des Bills semble monter doucement en puissance au fur et à mesure que la saison avance.

De l’autre côté du ballon aussi, Buffalo a réalisé un premier acte solide, inscrivant des points sur chacune de leurs quatre possessions. Sur le premier drive, Josh Allen (32/49, 284 yards, 2 TD, 2 Int) et ses coéquipiers déroulent. Après une feinte de jeu de course, c’est le quarterback qui est finalement la réception d’une passe d’Isaiah McKensie et inscrit le touchdown après avoir joliment évité un plaquage.

Au retour des vestiaires, les Bills poursuivent leur belle partition des deux côtés du cuir. Après avoir récupéré un ballon échappé par Kenyan Drake, Allen trouve Cole Beasley qui finit dans la end-zone pour le break trois jeux plus tard.

Kyler Murray sonne la révolte

Les affaires semblent bien mal engagées pour des Cardinals incapables de mettre à mal la défense des Bills. Mais le jeune quarterback est ambitieux, pour lui son équipe doit être prétendante dès cette saison, et il va tout faire pour le montrer. Après avoir trouvé Hopkins pour un beau gain de 35 yards, Murray conclut lui-même au sol. (16-23)

Sur la possession suivante, après avoir rapidement stoppé son adversaire, Arizona récupère le ballon en position très favorable suite à un tout petit coup de pied de 12 yards du punter Bojorquez. Mais une nouvelle fois, la défense de Buffalo tient bon et les Cardinals doivent se contenter d’un field goal.

Après avoir réussi un bon début de match, le quarterback des Bills commencent à perdre fil du match. C’est d’abord Patrick Peterson qui intercepte Josh Allen. De nouveau le cuir en main, le jeune quarterback d’Arizona continue de prendre le jeu à son compte. Après une première course de 28 yards, Murray remet ça et finit dans la end zone pour un nouveau touchdown au sol de 15 yards.

Une fin de match folle

La fin de match va être totalement décousue. Turnovers, punts, les deux équipes se rendent le ballon à tour de rôle. Après une interception heureuse de Jordan Poyer, les Bills se contentent d’un punt. On pense que les Cardinals profitant du momentum vont pouvoir en profiter. Il n’en est rien. Punt également pour les rouges. Mais Josh Allen passe un mauvais quart d’heure. Il envoie immédiatement une vilaine interception dans les mains de Davis. Deux punts et deux interceptions en quatre possessions, l’attaque des Bills et son quarterback sont au point mort.

Alors que le match semble s’enliser dans la médiocrité, les dernières minutes vont offrir un scénario totalement fou. Aux abonnés absents depuis le début du 3e quart-temps, Josh Allen remonte tout le terrain et finit par trouver Stefon Diggs dans la end zone. Les Bills repassent devant avec 34 secondes à l’horloge.

Kyler Murray commence alors une mission impossible. Freinés par l’adversaire, les Cardinals ont du mal à remonter le terrain. Avec 11 secondes à l’horloge et plus de temps mort, Kingsburry et son quarterback tente le tout pour le tout. Après avoir resisté à la pression de la ligne adverser, Murray lance une passe Avé Maria qui trouve DeAndre Hopkins dans la end-zone. Touchdown. Incroyable. Les Cardinals remportent le match le plus fou de l’année.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
29 Nov à 20:00ATL2.25pariez1.57
29 Nov à 20:00BUF1.4pariez2.75LAC
29 Nov à 20:00CIN3pariez1.35NYG
29 Nov à 20:00IND1.53pariez2.33TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR