Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Los Angeles Rams Résumés Seattle Seahawks

Rams – Seahawks (23-16) : Los Angeles éteint Russell Wilson

Une grosse performance défensive mène Los Angeles à une victoire facile contre leurs rivaux de la NFC Ouest.

Los Angeles Rams (6-3) – Seattle Seahawks (6-3) : 23 – 16

L’avait-on jamais vu comme ça ? Œil hagard, lent sur les snaps, lent sur les lectures, lent dans ses courses, Russell Wilson n’était que l’ombre de lui-même ce dimanche à Los Angeles. Harcelé par les Rams, auteurs de 5 sacks dont 3 pour un Leonard Floyd dominateur, constamment sous pression, le quarterback de Seattle a cependant rendu une copie indigne de son statut : 22 / 37 pour 248 yards, aucun touchdown et deux interceptions, auxquelles s’ajoutent un fumble, et une imprécision générale dans ses lancers.

Pire, le quarterback de Seattle semblait avoir abandonné dans les dernières minutes. Derrière de dix points avec deux minutes à jouer (23 – 13), il n’a rien tenté, multiplié des courses inutiles, et semblé plus soucieux de quitter le terrain en un seul morceau que de réduire le score. Le field goal de Myers a laissé Seattle à 7 points (23 – 16), avant que sa tentative d’onside kick ne soit recouverte par Robert Woods, scellant une victoire logique des Rams.

Un début de match à toute allure

La domination des Rams a commencé en attaque, puisqu’ils ont marqué avec une facilité déconcertante sur leurs trois premiers drives. Tranquille dans sa poche, Jared Goff (27/37 pour 302 yards) démarre son match tambour battant face à une défense passive. Un field goal pour commencer (3 – 0), puis deux touchdowns, le premier de Darrell Henderson ( 10 – 7) et le deuxième de Malcolm Brown (17 – 7), grâce notamment à de très bonnes statistiques en troisièmes tentatives (9/15 en fin de match). Entre-temps, les Seahawks avaient trouvé la endzone sur leur première possession par Alex Collins, avant de punter sur la deuxième.

Dès la moitié du deuxième quart-temps, les Seahawks mettent un field goal (17 – 10) et le tableau d’affichage est déjà bien rempli, si bien que l’on s’attend à une nouvelle orgie offensive entre les deux équipes.

Sauf que deux actions défensives vont faire basculer la partie et stopper l’élan des deux attaques. La première vient des Seahawks. A l’agonie en couverture, Seattle s’en remet à un strip sack de Jamal Adams sur Goff pour récupérer la balle à 35 yards de la ligne des Rams. Deux actions plus tard, Russell Wilson réalise une des pires interceptions de sa carrière. Lancé à la course et en route pour obtenir une nouvelle série de tentatives et une bonne quinzaine de yards supplémentaires, le quarterback tord son corps et lance dans un mouvement à la Mahomes, uniquement pour trouver les mains de Darious Williams.

Les Rams n’en profitent pas et puntent, et les Seahawks se contentent d’un field goal de Jason Myers sur 61 yards (record de franchise) pour rester dans le match à la mi-temps (17 – 13).

Les Rams contrôlent la deuxième mi-temps

En deuxième mi-temps, c’est la défense des Rams qui fait la loi. Sur la première possession, Wilson est arrêté à quelques centimètres en troisième tentative. Pete Carroll préfère punter, et les Rams, partant de leurs 10 yards, remontent tout le terrain pour un nouveau touchdown de Brown (23 – 13, la transformation est manquée). L’écart est creusé et la défense de L.A étouffe l’attaque de Seattle, qui n’avait jamais marqué moins de 27 points cette saison. La ligne défensive tabasse Wilson et derrière Jalen Ramsey contient D.K Metcalf (seulement deux réceptions pour 28 yards). Les Rams s’offrent surtout deux nouvelles récupérations de balle. Sur la première, après un snap raté, Leonard Floyd se montre bien plus agile qu’un Wilson newtonien pour récupérer la balle. Sur la seconde, Darious Williams réalise une superbe action pour sa deuxième interception du match.

Pour l’attaque des Californiens, le travail est fait et, à défaut de tuer le match, Goff & cie ne commettent pas de nouveau faux pas. Les Rams ne sont plus vraiment tranchants et puntent à répétition, en insistant sur la course pour faire tourner l’horloge. S’ils rendent donc souvent la balle à Seattle, chaque série offensive des Seahawks ôte toute illusion d’une possibilité de retour : pour battre ces Rams là, il aurait fallu un magicien, pas un quarterback au passer rating de 57 sur le match. Seattle enregistre ici sa troisième défaite en quatre matchs, alors que les Rams se remettent en marche après leur défaite à Miami.

En NFC Ouest, la mode est au tennis et les trois premières équipes sont à 6 – 3 : les Cardinals précèdent les Rams et les Seahawks, vivement le deuxième set !

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR