Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Histoire Oakland Raiders

Histoire: Todd Marinovich, un destin hors du commun

Alors que la carrière d’un des meilleurs quarterbacks de l’histoire se trouve actuellement à la croisée des chemins, le documentaire d’ESPN Films « The Marinovich Project » revient sur la trajectoire hors du commun d’un joueur qui aurait pu, et aurait dû, finir dans la liste des meilleurs joueurs de tous les temps: Todd Marinovich.

Todd Marinovich, alias Robo-QB

C’est un destin incroyable que celui de cet homme dont la carrière sportive a été brisée par son assuétude à toutes sortes de drogues, surement le seul échappatoire à la pression que ses dons avaient créée.
Dès son plus jeune âge, Todd fut entraîné par son père dans l’espoir de devenir le parfait athlète. Il faut dire que ce père, Marv Marinovich, était un ancien Defensive-End féroce et fut aussi le premier responsable en NFL d’un programme de « renforcement musculaire et remise en forme », pour les Raiders d’Al Davis dès 1965. Ce programme était basé sur ce que Marv avait pu comprendre des méthodes du bloc soviétique et c’est aussi ce programme qu’a suivi Troy Polamalu, la connection USC jouant à plein effet ici.

Mais l’œuvre de la vie de Marv aurait dû être ce fils qu’il a commencé à entrainer pratiquement dès sa naissance, révélant qu’il faisait déjà faire des étirements à son garçon alors qu’il n’était que bébé.

Marv Marinovich voulait créer le « QB parfait » et avait commencé par son alimentation, ne le nourrissant qu’avec des légumes, des fruits et du lait entier, ce qui donnait une bonne approche plus tard aux journalistes en disant que Todd n’avait jamais mangé un hamburger ou un Oreo de sa vie.

Ce régime, allié aux techniques de développement de vitesse et de flexibilité, en fit rapidement un phénomène athlétique et Todd devint le premier « freshman » (1ère année) à débuter un match de lycée dans l’histoire du comté d’Orange, 5ème plus grand des Etats-Unis.

Todd eut le droit à la couv’ de Sports Illustrated

Il y battit le record national de yards lancés et y gagna en 88 un surnom: Robo-QB, qui faisait référence au film Robocop sorti l’année précédente.

Mais c’est aussi lors de ces deux dernières années de lycée que Marinovich commença à fumer du cannabis en grande quantité sans se cacher de ses camarades, ce qui lui valut un grand moment de solitude sur la ligne des lancers-francs lors d’un match de basket (puisque sa coordination parfaite le rendait aussi très bon dans cette discipline) lorsque ceux-ci commencèrent à chanter son nom sous la forme de: « Marijuana-vich ».

C’est à USC qu’il décida de continuer sa carrière universitaire. USC, terrain connu puisqu’Alma-mater (terme désignant l’université où vous avez suivi vos études) de son père et située à deux pas du centre-ville de Los Angeles mais aussi terrain dangereux puisque le champ des possibles, ouvert par la liberté du campus, n’en fut que décuplé par sa situation géographique au cœur de la mégalopole californienne.

Malgré des débuts difficiles, il fut nommé « Débutant de l’année » en 1989 mais, dès l’année suivante, la relation avec son coach se détériora à cause des difficultés de Marinovich à sortir de ses habitudes de consommation de cannabis et de cocaïne. Après un cursus de seulement deux ans, il décida alors de se présenter à la draft de 1991, fait exceptionnel pour un sophomore à l’époque.

Bien évidemment, et puisque son destin ne pouvait que l’emmener dans cette franchise, ce sont les Los Angeles Raiders qui draftèrent le jeune QB à l’immense potentiel mais aux problèmes extra-sportifs. Son arrestation pour possession de cocaïne quelques mois avant la draft n’avait pas refroidi Al Davis qui le sélectionna au 1er Tour en 24ème position (alors que Brett Favre ne le fut qu’à la 33ème position) et lui fit signer un contrat de 2,25 millions de dollars sur trois ans.

Les Raiders étaient alors emmenés par Jay Schroeder, qu’il avait emmené au Championnat AFC en 1990 et cela leur permit de couver leur acquisition.
Ce ne fut finalement qu’en dernière semaine de la saison régulière au mois de décembre 1991 que Todd foula les terrains de la NFL pour la première fois et y excella, complétant 23 passes sur 40 pour un total de 243 yards.

Mais la saison suivante, qui devait être celle de son adoubement comme le futur de la franchise, ramena les Raiders à la réalité de qui était Todd Marinovich. Après avoir gagné sa place de titulaire suite aux mauvaises performances de Schroeder lors des deux premiers matches de cette saison 1992, Marinovich perdit les deux suivants mais fit gagner à la franchise 3 des 4 matches qui s’ensuivirent, dont celui contre les New York Giants (13-10).

Une des créations de Todd Marinovich

C’est finalement sa performance contre les G-Men (14/23 pour 216 yards et 1 touchdown) qui lui valut un « Tu as dépassé toutes mes espérances sur le terrain » de la part de son père. Ce compliment, Todd le dit dans ce documentaire, fut pour lui une délivrance car il était parvenu à satisfaire son père et pouvait maintenant tout arrêter. Bien qu’il fut physiquement sur le terrain, le jeu de Marinovich ne fit que se dégrader au point d’être remplacé par Schroeder 5 matches plus tard et de ne plus jamais remettre un pied sur un terrain de NFL.

Les substances illicites utilisées au cours de sa carrière (il alla jusqu’au LSD puisque celle-ci n’était pas décelable par les contrôles anti-dopages de la Ligue) le firent exclure de la Ligue en 1993 après son 3ème contrôle positif et ce fut alors la descente aux enfers, avec plusieurs passages en prison.

Une des questions que pose ce documentaire, finalement sous-jacente à celle de l’éducation que lui a donnée Marv, est résumée dans cette interrogation de Todd:
« Si vous êtes bons dans quelque chose, cela veut-il dire que vous êtes né pour faire cela? »

Todd Marinovich est aujourd’hui artiste (sa spécialité à USC) et met en ligne ses œuvres sur son site : (ToddMarinovich.com).

« The Marinovich Project » ESPN Films (Andrew Stephan & John Dorsey)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une