Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Avant match Dallas Cowboys Detroit Lions Houston Texans Washington Football Team

[Preview] Semaine 12 (Thanksgiving) : des coachs en danger, la NFC Est à l’honneur

Si le bilan cumulé (13-27) des équipes à l’affiche durant Thanksgiving n’attire pas, elles jouent toutes gros ce jeudi.

Avec le report du match entre les Ravens et les Steelers de jeudi à dimanche, Thanksgiving perd sa plus belle rencontre. Il reste toutefois deux matchs très équilibrés à 19h30 puis à 22h30. Analyse.

Detroit Lions (4-6) – Houston Texans (3-7)

Coup d’envoi jeudi à 19h30

Si Thanksgiving est l’occasion de retrouvailles, Matt Patricia et Romeo Crennel vont en profiter pleinement. Les deux hommes se connaissent bien puisqu’ils ont entraîné ensemble dans le staff de New England en 2004. Ce jeudi, ils seront face à face. Malheureusement pour eux, il se pourrait bien qu’ils se retrouvent de nouveau à la fin de l’année… au chômage. Crennel et Patricia sont en effet en danger. Le premier n’est qu’intérimaire pour l’instant. Il a repris l’équipe à 0-4 après Bill O’Brien et affiche un bilan honorable de 3 victoires pour 3 défaites pour l’instant. Mais on imagine mal, la franchise de Houston l’installer sur le long terme quand on connait son CV en tant que coach principal (31-62) et son âge (73 ans)27.

Pour Patricia, le siège est de plus en plus éjectable dans le Michigan. Après deux saisons très moyennes (6-10 et 3-12), les dirigeants ont décidé de le reconduire, mais force est de constater que la mayonnaise ne prend pas. Les Lions sortent même d’une raclée face aux Panthers avec une défaite sans aucun point marqué, une première depuis 2009. Si ce match l’un face à l’autre, n’est qu’une rencontre parmi les 16 autres de la saison, elle revêt tout de même d’une importance particulière. L’affrontement sera diffusé sur une chaîne nationale, sans aucun autre match en même temps, avec beaucoup de personnes devant la télé… Le vainqueur du jour condamnerait presque son homologue. Plus que le résultat, c’est le symbole d’une défaite à Thanksgiving qui ferait mal.

Avantage en tout cas aux Texans qui viennent de livrer leur meilleur match de la saison face aux Patriots dimanche dernier. La défense est en train de resserrer les lignes, portée par un J.J. Watt retrouvé (33 plaquages, 4 sacks, 5 plaquages pour perte, 2 fumble forcés et 7 passes défendues). De l’autre côté, Deshaun Watson (2 883 yards, 20 TDs et 5 INTs + 269 yards à la course et 2 TDs) joue le meilleur football de sa carrière, même sans son ex-cible préférée. Houston jouera en tout cas le deuxième de son histoire le jour de Thanksgiving. Le premier était en 2012 pour une victoire en prolongation (34-31)… face à Detroit.

Dallas Cowboys (3-7) – Washington Football Team (3-7)

Coup d’envoi jeudi à 22h30

Malgré des bilans pitoyables, ce duel entre deux équipes de la NFC Est est d’une importance capitale. En jeu ? La première place tout simplement. Le vainqueur de ce match de Thanksgiving prendra en effet la tête de la division et sera virtuellement qualifié en playoffs. Et qu’importe si la NFC Est est la pire division de la ligue. Et ce n’est pas la seule chose improbable de ce match. Qui aurait annoncé au début de l’année en regardant le calendrier que cette rencontre serait l’occasion de voir Alex Smith affronter Andy Dalton ? Pas grand monde. Et pourtant. Ce seront bien les deux lanceurs titulaires ce jeudi. Entre blessures et contre-performances, les deux hommes se sont retrouvés là et tenteront d’amener leur équipe jusqu’à la post-saison.

Ils seront en tout cas scrutés. C’est le 10e match entre Dallas et Washington le jour de Thanksgiving. Pour l’instant, les Cowboys sont invaincus, mais attention, ce ne sera pas une partie de plaisir. D’abord parce que les joueurs de Ron Rivera sortent d’une solide victoire face aux Bengals (20-9). Mais surtout parce qu’ils avaient dominé les Cowboys lors du « match aller ». Une victoire 25-3 qui n’avait souffert d’aucune contestation et qui permet encore aujourd’hui à Washington d’être devant son adversaire du jour. Mais pour doubler la mise, il faudra une nouvelle fois compter sur cette défense de fer.

Entre Chase Young et Montez Sweat devant et Kendall Fuller, Ronald Darby ou encore Fabian Moreau derrière, Andy Dalton a du souci à se faire. À Washington, il avait d’ailleurs du sortir suite à une commotion, pour de revenir que la semaine dernière. Il faudra qu’il se protège et trouve des solutions face à la meilleure défense aérienne de tout le pays (195,4 yards encaissés dans les airs/rencontre). De l’autre côté du ballon, si Alex Smith est revenu, il est toujours plus un gestionnaire qu’un véritable dynamiteur. Pour cela, Washington compte sur le développement d’Antonio Gibson qui prend de plus en plus de place dans cette attaque (530 yards et 8 TDs). Ce sera en tout cas : America’s Team contre Football Team.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une