Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Draft

[Draft] Si j’étais un espoir : Gregory Rousseau

Il est le plus doué à cette position si importante, celle qui met la pression au quarterback adverse.

Alors que la saison universitaire se déroule parallèlement à celle en NFL et en attendant les fiches draft d’après-saison, la rédaction de TDActu vous propose un coup de projecteur sur les futures pépites qui rejoindront la NFL en 2021.

Gregory Rousseau

Né le 5 avril 2000 à Coconut Creek, Floride
2m01 pour 120 kilos
Defensive-End, Miami, redshirt-sophomore

Dans une cuvée 2021 relativement faible sur la ligne défensive, Gregory Rousseau fait office de joyau. Un diamant brut ne demandant qu’à être poli. Natif de Floride avec des parents Haïtiens, il sera un des animateurs de la prochaine draft.

Si j’étais une qualité : né pour jouer cette position

Grand, il n’en est pas moins capable de se pencher pour déborder les linemen offensif. Ses longs bras lui donnent souvent l’avantage, tel un boxeur ayant une allonge supérieure. Sa vitesse lui permet de terminer l’action en atteignant un quarterback tentant de s’échapper de la poche sous sa pression.

Si j’étais un défaut : manque d’expérience

Gregory Rousseau n’a qu’une seule saison au niveau universitaire, après sa décision de renoncer à celle de 2020. Son potentiel est immense mais les situations de jeu qu’il a connu sont réduites au moment de rejoindre les professionnels. Alors, contrairement à des joueurs accomplis au niveau universitaire tels Nick Bosa (49ers) et Chase Young (Washington), Gregory Rousseau aura sans doute besoin d’un peu de temps pour être performant sur les trois tentatives.

Si j’étais une stat : sacks

15,5 en 13 matchs 2019 ! Sa puissance, sa fluidité de mouvements ainsi que ses longs bras lui permettent de souvent remporter le duel avec son vis à vis. Ce sont ces qualités, si prisées, qui attisent l’envie des recruteurs NFL.

Si j’étais un joueur NFL : Montez Sweat (Washington)

Comme le joueur de la capitale, Gregory Rousseau pourrait être la sensation du prochain NFL Combine, en raison de ses qualités athlétiques bien au-dessus de la moyenne. Ses qualités naturelles ainsi que son coté « brut » ne sont pas s’en rappeler Marcus Davenport (Saints), un joueur performant par séquences mais encore en développement dans sa 3e saison NFL.

Si j’étais un choix de draft : top 10

Dans la hiérarchie des positions en NFL, le quarterback vient en premier. Ensuite, ce sont les joueurs chargés de les protéger ou d’au contraire les mettre au sol. Bien qu’il n’ait joué qu’une seule saison universitaire, Gregory Rousseau a pour lui le potentiel et le fait de jouer ce poste si crucial et impactant.

Si j’étais une équipe NFL : Detroit Lions

En manque de pass rush en 2020, les Lions ont la 29e défense en yards encaissés après 11 matchs joués. Trey Flowers n’est jamais parvenu à justifier son gros contrat et si l’attaque comporte des éléments fiables, la défense a besoin d’un « faiseur de différences ».

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR