Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Los Angeles Rams Résumés Tampa Bay Buccaneers

Buccaneers – Rams (24-27) : la défense de Los Angeles s’offre Tom Brady

Il y a encore du travail pour les stars de Tampa Bay.

Tampa Bay Buccaneers (7-4) – Los Angeles Rams (7-3) : 24-27

Tom Brady (26/48, 216 yards, 2 TDs, 2 int) avait une nouvelle occasion d’arracher une victoire dans les dernières minutes. Il l’a fait si souvent que l’espoir était permis. 2mn32 à jouer, trois points de retard. Presque une formalité pour le futur Hall of Famer. Pas cette fois. Brady a lancé une vilaine interception et les Rams ont pu savourer leur victoire.

Une fin de match symbolique de la domination défensive des Rams, qui ont limité l’armada floridienne à 251 petits yards en 12 séries offensives.

Si Tampa était en position de l’emporter, c’est parce que Sean McVay a joué timide en fin de partie. Avec une 3e&8 sur les 22 yards adverses, le coach de Los Angeles a appelé une course. Raté, aucun gain. Matt Gay a alors marqué au pied pour donner trois points d’avance à son équipe (24-27), mais avec l’énorme risque d’un dernier ballon pour Tom Brady. Finalement, McVay a eu raison de faire confiance à sa défense.

Jared Goff, le quarterback aux deux visages

Les Rams auraient pu gagner ce match plus largement si Jared Goff (39/51, 376 yards, 3 TDs, 2 int) avait maintenu son niveau de la première mi-temps pendant tout le match. Le lanceur de Los Angeles a débuté la partie avec une série chirurgicale, conclue par Robert Woods (12 rec, 130 yards, 1 TD). Mais Mike Evans (5 rec, 49 yards, 1 TD) a répondu avec un touchdown tout en puissance. Tampa passe même devant dans le second quart grâce à Leonard Fournette (14-7). Mais Goff répond avec un nouvel enchaînement de passes, dont la dernière pour Van Jefferson dans la end zone (14-14). Finalement, Matt Gay donne l’avantage aux Rams au pied avant la pause (14-17).

À la mi-temps, Goff est à 21/25 pour 212 yards et 2 touchdowns. Ses receveurs, Woods et Cooper Kupp (11 rec, 145 yards) sont au diapason. Le problème, c’est que les choses se gâtent pendant la deuxième partie du match, qui commence pour lui avec une interception donnée à Jason Pierre-Paul. La chance de Goff, c’est que la défense de son équipe serre encore plus le jeu. Les Buccaneers sont limités à un coup de pied (17-17), puis Brady est incercepté pour la première fois de la soirée. Ensuite, Tampa enchaîne trois punts et un échec sur quatrième tentative.

Goff et ses coéquipiers sont aussi en difficulté, mais l’interception de Brady leur fait bénéficier d’une bonne position que Cam Akers transforme en touchdown (17-24). Sauf que Goff rend le ballon une seconde fois, dans sa partie de terrain. Brady trouve Chris Godwin (7 rec, 53 yards, 1 TD) pour l’égalisation (24-24).

Il reste un peu moins de quatre minutes à jouer. C’est là que McVay joue la sécurité et prend le field goal (24-27), avant que la défense n’intercepte une dernière fois Brady pour sceller le match.

Cette victoire permet aux Rams de reprendre la tête de la NFC Ouest, tandis que Tampa compte une victoire de moins que les Saints en NFC Sud. Pendant que la défense des Rams continue de s’affirmer, Brady et les siens continuent de constater le travail et les automatismes qui leur manquent.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu