Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Dallas Cowboys Résumés Washington Football Team

Cowboys – Washington (16-41) : Antonio Gibson terrasse Dallas

Antonio Gibson se révèle au grand jour alors que l’infirmerie de l’America’s Team n’en finit plus de se remplir

Dallas Cowboys (3-8) – Washington Football Team (4-7) : 16 -41

Dallas s’est sabordé tout seul lors de ce match. 0/3 en RedZone, un fumble et une interception dans leur camp ainsi que deux 4e tentatives ratées ont permis à Alex Smith de ne pas avoir besoin de miracle pour permettre à Washington de l’emporter.

L’attaque des Cowboys fut complètement apathique, elle ne s’est jamais réellement remise de la perte de leurs deux tackles et fut limitée à 247 yards dont seulement 60 à la course et seulement 13 firsts downs. Tout le contraire de Washington, qui a été porté par un Antonio Gibson (20 courses, 115 yards, 3 TD) déchainé tout au long du match.

La casse à Dallas

Les premières séries sont pourtant complètement inverse au reste du match. L’attaque de Washington est rapidement priée de rendre le ballon par un sack de Randy Gregory (3 plaquages, 2 sacks).

Andy Dalton (25/35 , 1 TD, 1 INT) de son côté, commence le match de manière très incisive, allant chercher un first down avec ses jambes sur 3e&12. Il enchaine dans les airs en trouvant Amari Cooper (6 réceptions, 112 yards, 1 TD) pour 19 yards ce qui leur permettra de tirer un field goal. Dallas ouvre le score mais leurs deux tackles Zach Martin et Cameron Erving sont au sol et ne reviendront plus sur le terrain (3-0).

Washington réagit avec un trick play de 28 yards avec Logan Thomas à la passe et l’inévitable Terry McLaurin (7 réceptions, 92 yards) à la réception.

Washington continue à avancer grâce aux pénalités de la défense des Cowboys qui vont permettre à Alex Smith d’allonger le drive par deux fois. Antonio Gibson (20 courses, 115 yards, 3 TD) fini par rentrer dans la endzone par une course de 5 yards (3-7). Sur le drive, c’est cette fois-ci Randy Gregory qui subit un pépin côté Texan.

Réponse éclair des Cowboys avec un touchdown superbe de 54 yards lancé par Andy Dalton pour Amari Cooper qui bat les deux défenseurs de la capitale avant de trouver la endzone (10-7).

Washington se remet en marche et calme le tempo. 14 jeux et presque 7 minutes de possession avec de multiples passes courtes qui seront récompensées par un field goal de 23 yards pour remettre les deux équipes à égalité. (10-10).

La défense de Washington montre les muscles sur la séquence suivante en empêchant une conversion d’une 4e&1 mais en plus, Dalton Schultz se rend coupable d’une pénalité et coûte 15 yards aux Cowboys qui doivent rendre le ballon sur leurs 19 yards.

Washington ne se fait pas prier pour en profiter et Alex Smith trouve JD McKissic pour 12 yards, avant que Logan Thomas (4 réceptions, 1 TD) fasse une réception pour 5 yards et le touchdown (10-17).

Dallas récupère donc la gonfle avec 2 minutes 26 à faire avant l’entracte. Dalton distribue à tous ses receveurs et même si Chase Young (2 plaquages pour perte, 1 sack) s’illustre avec un gros sack, les Cowboys continuent à avancer bénéficiant d’une interférence de passe défensive de 23 yards provoquée par Amari Cooper. Mais la défense résiste et Dallas devra se contenter d’un field goal et rentre aux vestiaires menés mais à portée de tir. (13-17).

Ezekiel Elliott perd des ballons, Antonio Gibson déroule

Au retour des vestiaires, Ezekiel Elliott (10 courses, 32 yards, 1 fumble perdu) relâche le ballon dès sa deuxième course. Le fumble est recouvert par Jonathan Allen et Washington retrouve la possession à seulement 34 yards de la endzone des Cowboys. Alex Smith se connecte avec McLaurin sur 9 yards puis Dontrelle Inman ajoute 15 yards de plus mais Demarcus Lawrence (4 plaquages, 1 sack) fait un sack sur le quarterback sur 3e&1 et force Washington à se contenter d’un field goal. (13-20)

Si l’attaque de Dallas est apathique, Terry McLaurin lui continue de s’illustrer pour Washington. Mais Alex Smith craque sous la pression et se fait intercepter par Jaylon Smith qui a bien failli transformer l’interception en pick-6 avant d’être repris par Terry McLaurin à 6 yards de la endzone. Les Cowboys ne concrétisent pas l’occasion en or, au contraire, ils reculent et doivent se contenter d’un nouveau field goal. (16-20)

Après un punt de Washington, Dallas s’illustre avec une deuxième 4e tentative ratée. Celle-ci l’est dans les grandes largeurs avec un fake punt qui n’a absolument trompé personne et c’est Washington qui récupère les ballons à l’entrée de la Redzone.

Il faudra un seul jeu à Antonio Gibson pour prendre de vitesse la défense avec une course de 23 yards pour son deuxième touchdown de la soirée (27-16).

L’attaque des Cowboys n’avance plus et n’a pas fait un drive avec deux first downs dans l’entièreté de la seconde mi-temps. Washington en profite pour manger l’horloge et Antonio Gibson s’offre le triplé au bout d’une envolée de 37 yards. (34-16).

Montez Sweat intercepte Andy Dalton pour un pick 6 qui mettra un point d’exclamation sur la performance défensive de Washington (41-16) et Washington consumera le reste de l’horloge. Les Cowboys viennent de prendre leur plus grosse raclée de Thanksgiving.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR