Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Leçons de la semaine

Les 9 leçons de la Semaine 12 : Tyreek Hill s’envole, les Raiders retombent sur terre

Il y a tellement de bons receveurs en NFL qu’on ne sait plus qui est le meilleur receveur en NFL. Au tour de Tyreek Hill de proposer son CV.

Débat du meilleur receveur NFL, épisode 2569

Au fait, Tyreek Hill a peut-être son mot à dire dans cette histoire ? 13 réceptions, 269 yards et 3 touchdowns. Le joueur des Chiefs a massacré une défense des Buccaneers pourtant très honnête depuis le début de l’annéee.

Hill est désormais le leader en NFL sur les yards à la réception (1021) et les touchdowns (13).

La grandeur de Patrick Mahomes fait peut-être trop souvent oublier celle de Hill.

 

Les Raiders retombent sur terre

Il fallait que ça arrive. Une équipe ne file pas droit vers les playoffs comme par magie alors qu’elle approche à peine la fin de sa période de reconstruction. Dimanche, Las Vegas n’avait pas l’air d’une équipe de playoffs. Du tout. 11 pénalités pour 141 yards, c’est intolérable quand on prétend rejoindre l’élite.

Imploser de la sorte face à des Falcons privés de Julio Jones et Todd Gurley aussi. Perdre 5 ballons ? Arretez tout.

La sortie de dimanche était un désastre pour les Raiders. La course aux playoffs n’est pas perdue, mais elle va être très difficile. La défaite contre Atlanta montre qu’aucun match ne sera facile. Le progrès le plus important pour faire partie des meilleurs est de gagner contre les équipes plus faibles, même sans la manière. C’est la prochaine étape pour Jon Gruden et Derek Carr, mais surtout pour leur défense.

Les Cardinals aussi

Trois défaites sur les quatre derniers matchs. On pourrait écrire sensiblement la même chose que pour les Raiders : les Cardinals doivent gagner ces matchs pour confirmer leur progression.

Au lieu de ça, Kyler Murray s’est fait embrouiller la tête par Bill Belichick. Et Isaiah Simmons a commis une erreur de débutant en allant coller son casque dans la tête de Cam Newton en fin de match pour offrir de précieux yards à New England. Dans une division difficile, Arizona va aussi devoir batailler jusqu’au bout pour voir les playoffs.

Bill Belichick, magicien

Normalement, il devrait être impossible de gagner en NFL avec 179 yards en attaque et un quarterback qui lance deux interceptions. Mais pas pour les Patriots de Bill Belichick, dont l’équipe a gagné trois de ses quatre derniers matchs et reste en course pour terminer la saison avec un bilan équilibré malgré un effectif d’une grande pauvreté. Il ne sera probablement pas coach de l’année, mais il reste le patron.

Évidemment, avoir un Stephon Gilmore en forme pour suivre DeAndre Hopkins aide un peu.

L’AFC Sud est bien la division des Titans

Battus deux semaines plus tôt par les Colts, les Titans ont remis les pendules à l’heure en marchant littéralement sur Indianapolis (229 yards). La différence ? Il a fallu un match quasi-parfait aux Colts pour gagner le premier round. Du côté de Tennessee, on peut s’appuyer sur des playmakers comme Derrick Henry (27 courses, 178 yards, 3 TDs) ou A.J. Brown (4 rec, 98 yaerds, 1 TD).

En playoffs, tout se passe rarement parfaitement. L’adversaire trouve parfois un moyen de perturber une de vos forces, et il y a parfois des absents importants, comme ce dimanche pour Indy. Il faut des grands joueurs pour débloquer ces matchs. Et c’est ce qui donne l’avantage aux Titans. Quand les choses tanguent, Indianapolis est en danger.

On ne gagne pas sans lancer en NFL

Grosse surprise, hein ? Comme prévu, les Broncos ont fait avec les moyens du bord sans quarterback. Le bilan : une seule passe complétée sur neuf tentatives pour Kendall Hilton. 13 yards gagnés dans les airs pour Denver. 112 au total pour l’attaque. 1/10 sur troisième tentative. L’enfer.

Les Browns, c’est moche, mais c’est bien

Huit victoires. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour eux ca veut dire beaucoup. Pour la première fois depuis 2007, les Browns ne termineront pas la saison avec un bilan négatif.

C’est la fin d’une série de 12 ans avec un bilan négatif, la deuxième plus longue série du genre dans l’histoire de la ligue. Enfin un record de médiocrité qui leur échappera. Prochain objectif ? Jouer les playoffs pour la première fois depuis 2002.

Contre les Jaguars, Cleveland a peiné. Mais Kevin Stefanski a réussi à arracher la victoire une nouvelle fois, toujours en s’appuyant sur le jeu au sol et quelques gros jeux défensifs. Cleveland a une direction. C’est peut-être ça la plus grande victoire.

Il y a qui au milieu de la Draft pour les Bears ?

Il va falloir que Chicago se renseigne d’urgence sur les lanceurs disponibles lors de la prochaine Draft. Contre les Packers, Mitchell Trubisky a encore montré qu’il n’est pas au niveau d’un titulaire NFL. Ses statistiques encore généreusement gonflées dans les dernières minutes du garbage time feront peut-être illusion pour certains, mais la réalité est que les Bears doivent trouver un nouveau lanceur.

Ca tombe bien, TDActu lance une nouvelle émission Draft ce samedi.

VIREZ TOUT LE MONDE !

Tout le monde sait qu’Anthony Lynn n’est pas l’homme qu’il faut pour mener des Chargers qui ont trouvé leur quarterback du futur. Dimanche en a apporté une nouvelle preuve quand Justin Herbert est parti pour un quarterback sneak alors que toute sa ligne a reculé pour une protection de passe. Tout ça sur une dernière action sans enjeu.

Sans parler des problèmes de gestion de l’horloge. Le changement, c’est vraiment maintenant.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR