Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 4 (19h) : Les Steelers piétinent, les 49ers, Bills, Lions et Panthers au fond du trou

Du suspens, c’est le mot qui peut caractériser les premiers matchs de cette semaine. L’issue de beaucoup de matchs s’est décidée dans les derniers instants.

Les Steelers ne seront pas parfaits pour le retour de Big Ben, les Rams confirment, les Broncos font le hold-up chez les Titans, les Saints se font encore peur mais l’emportent finalement, les Browns surprennent les Bengals et 4 des équipes toujours sans victoire avant cette journée s’enfoncent encore un peu plus.

Pittsburg Steelers (3-1) – Baltimore Ravens (3-1) : 14-17

On attendait un match engagé et défensif, on la eu. Dans cette première affiche de ce dimanche, les attaques n’ont pas forcément brillé, en particulier au sol. Les Steelers marquent dans le premier quart par l’intermédiaire de R. Mendenhall qui terminera avec 2 Tds et 79 yds.  Les Ravens répondront en début de 2e quart par un TD de McGahee. Il a été par la suite bien limité par la grosse défense des Steelers. Il termine avec seulement 39 yds pour 14 courses. Les Ravens prennent les devants dans ce match juste avant la mi-temps sur un FG de Cundiff. De retour des vestiaires, les Steelers et en particulier Reed ne parviennent pas à concrétiser les turnovers concédé par les Ravens. Reed manque 2 FG (un échouera sur le poteau) en seconde période. Il faudra attendre le dernier quart pour que le match s’emballe. Les Steelers passent devant sur un second TD de Mendenhall. Flacco et les Ravens butaient une premiere fois à l’entrée de la End-Zone et le match semblait plié. Dans la dernière minute Flacco (256 yds, 1 TD, 1 INT) trouva finalement Houshmandzadeh après un drive bien mené pour surprendre les Steelers et l’ensemble du public.

Atlanta Falcons (3-1) – San Francisco 49ers (0-4) : 16-14

Il aura fallu attendre les 6 dernières secondes et un FG de Bryant pour que les Falcons mènent au score et remportent ce match. Plongeant encore un peu plus les 49ers dans la crise. Le début du match était pourtant à l’avantage des californiens. Vernon Davis marque les premiers points de façon spectaculaire sur une passe d’Alex Smith (188 yds, 1 TD, 2 Ints). La réussite était même là quand la spécial team bloqua un punt dans l’end zone des Falcons pour Mays effectue une réception digne d’un receveur à la limite la zone à la retombée du ballon. Les Falcons sont revenu doucement au score par suite pour bloquer à un point des 49ers. Le score resta à 14-13 une bonne partie de la seconde mi-temps. Les 49ers étant incapables de concrétiser des bonnes stats offensives. Gore termine à plus de 140 en total yards. Sur le dernier drive, qui emmena le FG victorieux, White rattrapa l’erreur de son QB, Matt Ryan en forçant un fumble sur le retour d’interception de Nate Clements. Les 49ers ont ainsi perdu l’occasion de clôturer le match. Au lieu de cela, ils entament le 2e mois de cette saison toujours sans la moindre victoire.

L'attaque des Jets et en particulier LT ont bien brillé, avec notamment 2 TDs.

Buffalo Bills (0-4) – New Yorks Jets (3-1) : 14-38

Les Jets n’auront pas eu besoin de forcer pour emporter cette confrontation en AFC East. L’attaque au sol aura suffit. Les Jets terminent sur un total impressionnant de 273 yds parcourus à la course, répartis notamment entre Tomlinson (133 yds, 2 TDs) et Greene (117 yds). Les Jets mènent  finalement 17-0 en fin de première mi-temps, après notamment un TD d’Edwards sur une passe de Sanchez (161 yds, 2 TDs). Avant que les Bills ne réduisent temporairement l’écart avant de rentrer aux vestiaires sur un TD  de Fitzpatrick vers Martin. En seconde période, la machine des Jets s’emballe avec pas moins de 3 TDs en à peine 4 minutes. 2 de Keller sur des passe de Sanchez et plus surprenant Smith, le 3e QB, entré en jeu pour une seule passe, un succès donc. Avec les Jets laissant le match se finir tranquillement, les Bills tentent de sauver l’honneur dans le dernier quart sur un second TD de Fitzpatrick (128 yds 2 TDs) pour Johnson. La saison promet d’être également longue pour les Bills qui ont un bilan toujours vierge de victoire.

Cleveland Browns (1-3) – Cincinnati Bengals (2-2) : 23-20

Qui aurait parié la dessus ? Aussi bien la victoire des Browns que l’énorme performance d’Owens pourtant décrié, est une surprise. L’équipe de Cleveland remporte donc sa première victoire contre son éternel rival. Et ceci en menant pratiquement de bout en bout. Dawson marqua 3 FG, dont un en toute fin de première période. Peyton Hillis  fut encore l’auteur d’une grosse performance (102 yds, 1 TD). Wallace (184 yds, 1 TD, 1 Int) à trouvé Moore. Et cela a suffit pour résister aux Bengals et notamment Terrel Owens qui signe un match hors norme avec 10 réceptions pour 222 yds et un TD. TO devient à cette occasion de 2e receveur de l’histoire de la NFL en terme de yards derrière Jerry Rice.

Green Bay Packers (3-1) – Detroit Lions (0-4) : 28-26

Jahvid Best n'aura rien pu faire.

Les Packers se sont quand même fait peur dans ce match, bien plus qu’attendu certainement. Tout était pourtant bien parti avec un score de 28-14 en tout début de seconde mi-temps. Avec notamment des TDs de Driver, Finley et Jennings sur des passes de Rodgers (188 yds, 3 TDs, 2 Ints). Pour les Lions, Best à bien tenu la route au sol (50 Yds) compte tenu des craintes et Calvin Johnson a une fois de plus été à la hauteur (86 yds) avec les 2 seuls TDs de son équipe, sur des passes de Hill (331 Yds, 2 TDs, 2 Ints). Pettigrew a également été une cible de choix avec 8 rec pour 91 yds. La très bonne série de 4 FG de Hanson pour les Lions n’aura pas suffit contre la gestion pourtant limite au final des Packers.Les 2 équipes sortent de ce match avec encore des doutes, évidement pour les Lions il y a urgence de gagner des matchs pourtant à portée sur le terrain et les Packers n’ont pas encore montré qu’ils étaient une des forces de la NFC.

Orton a mené les Broncos à la victoire dans les derniers instants.

Tennessee Titans (2-2) – Denver Broncos (2-2) : 20-26

Il aura fallu au Broncos un Orton des grands soirs et d’un grand sang froid pour l’emporter chez les Titans. Le match fut serré durant toute la durée. avec les 2 équipes s’échangeant le lead. La première mi-temps s’est terminée sur un score de 10 partout. Tout s’est en fait joué en toute fin de match, dans les 2 dernières minutes. D’abord sur une passe interférence des Titans dans l’end zone sur un lancé presque désespéré d’Orton (341 yds , 2 TDs, 1 Int) donnant aux Broncos l’opportunité de prendre l’avantage 23-20 sur une passe vers Buckhalter. Les Broncos n’auront parcouru que 19 yards au sol dans ce match. Sur le kick off qui suivi, Mariani, pourtant le héros du jour avec un superbe retour de 98 yds un peu plus tôt, relâcha la balle, qui allait être récupérée par les Broncos. Cette action et le FG qui suvi scella le match en faveur de Denver sur le score de 26-20. Le dernier drive et espoir mené par Young (173 yds, 1 TD) n’allait rien donner.

St. Louis Rams (2-2) – Seattle Seahawks (2-2) : 20-3

Le match semblait se résumer à la présence ou non de Steven Jackson, pièce maîtresse de l’attaque des Rams.  Il a dissipé tous les doutes dès le début du match. Les Rams et leur attaque ont bien fonctionné face aux Seahawks. Sam Bradford a été à la hauteur (289 yds, 2 TDs, 1 Int) notamment en duo avec Clayton (5 rec, 72 yds) , et Gibson et Darby pour les TDs. Jackson engrengé au total plus de 120 yds. Les Seahawks ont été, à l’image d’Hasselbebk (191 yds, 1 Int) bien muselés et ont marqué seulement 3 petits points pas l’intermédiaire de Mare. La sauce semble enfin prendre du coté de St Louis.

En renfort, John Carney a été parfait.

New Orleans Saints (3-1) – Carolian Panthers (0-4) : 16-14

John Carney, appelé à la rescousse cette semaine a sans doute été l’homme du match pour les Saints. Ses 3 FGs, les derniers points marqués par les Saints ont été capitaux pour maintenir à distance minimum de faibles Panthers. Pourtant l’attaque des Saints avait correctement démarré, avec un TD de Brees (275 yds, 1 TD) vers Coltson dans le 2e quart. L’attaque n’a pas réussi a concrétisé par la suite. Les Panthers ont également fait le minimum, emmenés par Clausen (146 yds, 1 TD) qui trouva Stewart sur un big play et Williams (86 yds, 1 TD) mais n’a ^pas réussi à contenir suffisamment longtemps les champions en titre qui comme la semaine dernière auraient pu laisser filer un match bien plus qu’à leur portée.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une