Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Avant match

[Preview] Semaine 13 : les 49ers et les Titans sur leur lancée ?

Après des victoires convaincantes, San Francisco et Tennessee veulent confirmer à domicile cette semaine.

Une fois n’est pas coutume, il n’y a pas eu de Thursday Night Football cette semaine. CoVID oblige, la NFL s’adapte, mais nous réserve tout de même un programme excitant. On commence par la fin en ce 13e week-end de compétition avec un 49ers vs. Bills à ne pas manquer. On observera ensuite le duel à distance entre Nick Chubb et Derrick Henry, ainsi que le match entre les Rams et les Cardinals. Focus aussi sur Bill Belichick et Aaron Rodgers.

Pour savoir où et quoi regarder, on vous fait un petit tour d’horizon. Un Monday Night Football alléchant, un affrontement de coureurs, la NFC Ouest toujours en feu, un coach et un quarterback qui continuent d’écrire leur légende et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 13.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
San Francisco 49ers (5-6) – Buffalo Bills (8-3)

Un match à domicile, qui n’en sera pas un. Les péripéties des 49ers continuent cette année. Après les nombreuses blessures ou joueurs placés sur la liste CoVID 19, la franchise doit désormais déménager. À cause de la nouvelle réglementation dans leur département, ils devront passer les trois prochaines semaines en Arizona pour continuer à s’entraîner et donc jouer. Pas évident pour préparer un Monday Night Football face à une équipe en forme. Dans leur course aux playoffs en NFC, les hommes de Kyle Shanahan ne peuvent plus se permettre de laisser des plumes en route encore moins dans un match à domicile. Ils sont donc dans l’obligation de gagner pour rester accrochés au bon wagon. Leur victoire de la semaine dernière a montré qu’ils n’étaient pas encore morts. Avec le retour de plusieurs de leurs joueurs cadres ainsi qu’un coaching staff toujours aussi bon, ils peuvent embêter n’importe qui. À commencer pas les Bills.

La dernière expérience de Buffalo face à une équipe de la NFC Ouest s’est d’ailleurs très mal terminée. Tout le monde s’en rappelle encore, même si depuis, les Bills ont retrouvé le chemin de la victoire. La défense est en train de revenir à son niveau de l’an dernier. Elle n’y est pas encore tout à fait, mais si Sean McDermott réussit à retrouver les ingrédients de 2019 de ce côté du terrain, Buffalo peut devenir très dangereux. Josh Allen doit encore supprimer quelques erreurs grossières, mais les Bills doivent être pris très au sérieux. Enfin, à noter que cette équipe n’est historiquement pas à l’aise en prime time. Depuis 2000, ils affichent un bilan de 6 victoires pour 23 défaites.

Le duel : Derrick Henry vs. Nick Chubb

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tennessee Titans (8-3) – Cleveland Browns (8-3)

Dimanche on va enfin savoir. Depuis quelques semaines, les Browns enchaînent les victoires sans trop faire de bruit. Il faut dire que leurs adversaires ne font pas forcément rêver à chaque fois. Depuis le début de la saison, Cleveland n’a battu qu’une seule équipe qui affiche actuellement un bilan positif. Pourtant, les joueurs de l’Ohio ont déjà enregistré huit victoires et sont plus que jamais dans la course aux playoffs. Alors, comment les évaluer ? Pour cela, le match de dimanche sera un très bon indicateur. Ils se déplacent dans le Tennessee pour y affronter l’une des meilleures équipes du moment. C’est donc l’occasion pour Kevin Stefanski et ses hommes de prouver leur qualité.

Dans cette rencontre, tous les regards seront tournés vers le sol. C’est simple, il y aura face à face les deux meilleures attaques dans ce domaine. Cleveland gagne 161,4 yards par match à la course, quand Tennessee en accumule 158,2. C’est pourquoi, le duel à distance entre les deux runnings backs stars de ces franchises sera la clé. D’un côté Derrick Henry meilleur coureur de la ligue l’an dernier et toujours en tête cette année (1 257 yards). De l’autre, Nick Chubb (719 yards) qui transforme le visage de cette attaque quand il est présent et qui aurait pu même titiller le Titan s’il ne s’était pas blessé. Les deux hommes auront donc beaucoup de travail cette semaine et seront les fers de lance de leurs attaques.

La stat : 6-0

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Arizona Cardinals (6-5) – Los Angeles Rams (7-4)

Voilà le bilan de Sean McVay face aux Cardinals. Depuis qu’il a pris les rênes de la franchise de Los Angeles, l’entraîneur n’a jamais perdu face à Arizona. Toutefois, ce dimanche il affronte une équipe qui n’a cessé de progresser ces dernières années et qui est devenue un concurrent sérieux aux playoffs. Ce match est donc beaucoup plus indécis que ce qu’il a pu être lors de ces dernières années. Les deux franchises sortent de défaites frustrantes face à New England pour les Cardinals et San Francisco pour les Rams. Elles se doivent de rebondir surtout qu’il n’y a pas beaucoup de droit à l’erreur dans cette NFC Ouest relevée. Pour l’instant, les joueurs de la Californie ont un peu de mal face à leurs rivaux de division en général avec deux défaites en trois matchs.

Il leur reste désormais une rencontre face aux Seahawks et deux matchs face aux Cardinals. À commencer par celui de dimanche dans l’Arizona. Pour l’emporter, ils compteront une fois de plus sur leur défense, incroyable depuis quelques matchs. C’est simple, Los Angeles n’encaisse que 17 points par match (1 e de la ligue) et n’autorise que 297 yards (2e). Si cette force est symbolisée par Aaron Donald au milieu de la ligne, le duel qui retiendra particulièrement notre attention se trouvera plutôt dans le périmètre. Après Stephon Gilmore, DeAndre Hopkins va devoir se coltiner Jalen Ramsey cette semaine. Un affrontement excitant qui représente bien ce match entre les Cardinals et les Rams : la fougue offensive face à la solidité défensive.

Le joueur : Aaron Rodgers

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Green Bay Packers (8-3) – Philadelphia Eagles (3-7-1)

Face à Chicago la semaine dernière, Aaron Rodgers a encore livré une « master class » : 21 passes complétées sur 29 tentées, 211 yards, 4 TDs et aucune interception. Leader de l’attaque la plus prolifique de la ligue (31,7 points inscrits par match), Aaron Rodgers est encore sur les bases d’une saison incroyable. Si Patrick Mahomes semble intouchable pour le titre de MVP, le lanceur de Green Bay ne devrait toutefois pas en être très loin à la fin de l’année tant son niveau de jeu est élevé. Dans son sillage, ce sont tous les Packers qui performent et la franchise est déjà quasiment assurée de remporter la NFC Nord. Mais Green Bay en veut plus et regarde vers la première place de la conférence. Pour cela, il ne faut rien laisser en route.

Ce match face à des Eagles à l’agonie depuis le début de la saison et l’occasion parfaite pour continuer à emmagasiner de la confiance. Il faut dire qu’en plus, Aaron Rodgers adore le mois de décembre. Si c’est dans les moments décisifs que l’on voit les grands joueurs, on peut alors affirmer que le double MVP est l’un d’eux tant il est efficace quand arrive les matchs couperets pour la qualification. C’est simple, depuis qu’il est titulaire à Green Bay, le quarterback affiche un bilan de 19 victoires pour seulement 3 défaites lors de match à domicile en décembre, avec une évaluation de 111,2. L’an dernier par exemple, les joueurs du Wisconsin avaient remporté toutes leurs rencontres lors du dernier mois de l’année (5-0) par une marge moyenne de 9,4 points. Une bonne nouvelle pour les supporters des Packers donc puisqu’on arrive dans la meilleure période de l’année pour leur équipe. Un peu moins pour ceux des Eagles en revanche.

L’entraîneur : Bill Belichick

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Chargers (3-8) – New England Patriots (5-6)

Si New England croit encore aux playoffs, il le doit à un homme : Bill Belichick. Depuis le début de la saison, le coach fait tout son possible pour optimiser au maximum les capacités de son équipe. Il n’y a qu’à voir la semaine dernière quand les Patriots se sont imposés face aux Cardinals alors qu’ils semblaient bien moins bons avant et même pendant le match. Avec beaucoup de mental et un excellent coaching, ils trouvent des solutions. Mais le chemin est encore long avant de se qualifier pour la post-saison, car pour l’instant ils n’ont même pas un bilan positif. Pour accrocher une « Wild Card », ils devront certainement remporter tout leurs matchs jusqu’à la fin de la saison. À commencer par ce déplacement à Los Angeles, le premier depuis 28 ans.

Là-bas, New England va affronter l’un des favoris au titre de rookie offensif de l’année, Justin Herbert. Malgré une équipe inconstante, le quarterback est l’une des très bonnes surprises de l’année chez les Chargers. Mais, on le sait, affronter Bill Belichick n’est jamais facile quand on est un lanceur inexpérimenté. L’entraîneur a le don pour leur rendre la vie difficile avec ses schémas défensifs et son escouade. Le match de Kyler Murray la semaine dernière en est encore le parfait exemple. On surveillera donc la performance de l’ancien d’Oregon qui sera certainement la clé. À noter en tout cas que cette rencontre entre Los Angeles et New England sera le 455e match de la carrière de Bill Belichick. Avec ce total, il dépasse ainsi Tom Landry pour devenir le 3e coach avec le plus de matchs dans l’histoire de la NFL (derrière Don Shula avec 526 et George Halas avec 506).

Les autres duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (4-7) – Indianapolis Colts (7-4)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (5-6) – Detroit Lions (4-7)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (4-7) – New Orleans Saints (9-2)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Kansas City Chiefs (10-1) – Denver Broncos (4-7)

Alors qu’ils ont laissé leurs rivaux prendre la tête de la division, les Colts se déplacent pour affronter une nouvelle équipe de l’AFC Sud. Cette fois, ils vont à Houston qui est en forme en ce moment. C’est simple, depuis la prise de pouvoir de Roméo Crennel en tant que coach principal, les Texans sont à 4-3. Ce ne sera donc pas un match facile pour Indianapolis qui ne doit pas laisser filer les Titans trop loin s’ils veulent encore prétendre au titre. Plus au Nord, dans la NFC cette fois, les Bears reçoivent les Lions. Deux équipes en difficultés qui ne cumulent qu’une seule victoire sur les cinq derniers matchs. Avantage tout de même à Chicago qui reste sur cinq victoires consécutives face à Detroit.

Deux semaines après leur premier affrontement, les Falcons et les Saints se retrouvent pour le match retour. Drew Brees est toujours absent pour cette rencontre qui se jouera cette fois à Atlanta. Une fois de plus, New Orleans alignera Taysom Hill au poste de quarterback, mais Sean Payton comptera surtout sur sa défense pour maintenir son niveau de jeu incroyable des dernières semaines (1 TD offensif encaissé depuis la semaine 9). Enfin, après sa démonstration face aux Buccaneers, le champion en titre retrouve sa conférence et sa division avec la réception des Broncos. Denver n’a plus gagné depuis 10 matchs face à Kansas City et on imagine mal la franchise embêter Patrick Mahomes et les siens lors de ce Sunday Night Football.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Pittsburgh Steelers (11-0) – Washington Football Team (4-7)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (0-11) – Las Vegas Raiders (6-5)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (5-6) – Jacksonville Jaguars (1-10)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (7-4) – Cincinnati Bengals (2-8-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Seattle Seahawks (8-3) – New York Giants (4-7)

Coup d’envoi lundi à 23h00
Baltimore Ravens (6-5) – Dallas Cowboys (3-8)

Toujours invaincus, les Steelers doivent vite se reconcentrer après leur victoire face à Baltimore. Cette fois, ils reçoivent une équipe de Washington en confiance et reposée après son succès convaincant lors de Thanksgiving contre les Cowboys. Big Ben n’a jamais perdu face aux joueurs de la capitale (4-0) et espère garder son bilan et le bilan de sa franchise immaculé. De leur côté les Jets continuent leur chemin de croix cette saison. Ils affrontent ce dimanche des Raiders en quête de rachat après leur non-match de la semaine dernière. Las Vegas va chercher à regagner de la confiance.

Avec eux dans la course au premier choix de la draft, les Jaguars se déplacent ce dimanche dans le Minnesota. Les Vikings ont gagné quatre de leurs cinq derniers matchs et espèrent encore les playoffs. La réception de Jacksonville ne devrait être qu’une partie de plaisir. Attention tout de même, les hommes de Doug Marrone sont des poil à gratter en ce moment. L’une des autres franchises floridiennes, Miami, recevra elle dans « l’État Ensoleillé ». Cincinnati est au programme des Dolphins qui possèdent actuellement l’une des meilleures défenses du pays (18,6 points/match).

Plus tard dans la soirée, le leader de la NFC Est traversera le pays pour aller affronter le leader de la NFC Ouest. Pourtant, cette opposition semble très déséquilibrée tant Seattle paraît supérieur. Les hommes de Pete Carroll ont d’ailleurs remporté leurs quatre derniers matchs face aux Giants. Enfin, les Ravens, en grandes difficultés en ce moment avec quatre défaites sur les cinq dernières rencontres, tenteront de retrouver le goût de la victoire en recevant des Cowboys à la peine.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tennessee Titans (8-3) – Cleveland Browns (8-3)
Pittsburgh Steelers (11-0) – Washington Football Team (4-7)
New York Jets (0-11) – Las Vegas Raiders (6-5)
Minnesota Vikings (5-6) – Jacksonville Jaguars (1-10)
Miami Dolphins (7-4) – Cincinnati Bengals (2-8-1)
Houston Texans (4-7) – Indianapolis Colts (7-4)
Chicago Bears (5-6) – Detroit Lions (4-7)
Atlanta Falcons (4-7) – New Orleans Saints (9-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Seattle Seahawks (8-3) – New York Giants (4-7)
Arizona Cardinals (6-5) – Los Angeles Rams (7-4)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Chargers (3-8) – New England Patriots (5-6)
Green Bay Packers (8-3) – Philadelphia Eagles (3-7-1)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Kansas City Chiefs (10-1) – Denver Broncos (4-7)

Coup d’envoi lundi à 23h00
Baltimore Ravens (6-5) – Dallas Cowboys (3-8

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h15
San Francisco 49ers (5-6) – Buffalo Bills (8-3)

Au repos
Tampa Bay Buccaneers (7-5), Carolina Panthers (4-8).

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR