Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Les flops de la semaine 12 : Adam Gase et Jim Schwartz, les rois de la comm’

Les deux coaches ont brillé par leurs paroles en semaine 12.

La saison NFL est longue et il y a parfois des rencontres à oublier pour certains joueurs, coaches ou franchises. Un petit tour d’horizon qui en fera rire certains et pleurer d’autres. 

Le point Jets

Soit disant, Adam Gase aurait soi-disant abandonné l’appel des actions offensives. Malheureusement pour lui, plusieurs journalistes ont remarqué que l’assistant qui aurait dû reprendre l’appel des jeux n’était même pas en possession d’un fiche avec les jeux écrites dessus. En conférence de presse, le coach des Jets était bien emprunté lorsqu’un journaliste lui a posé la question.

Que les fans des équipes du haut du tableau soient gentils avec ceux des Jets car les pauvres vivent une période difficile. C’est à se demander si des produits illicites ne voyagent pas dans les couloirs du centre d’entraînement de la franchise New Yorkaise.

Les Raiders

Ils sont les seuls à avoir battu les Chiefs cette saison, ils étaient en course pour les playoffs avant cette semaine. Ils le sont toujours, certes, mais se prendre une raclée par des Falcons à 3-7 n’est certainement pas la meilleure façon de se mettre en confiance pour la dernière ligne droite fatidique.

Derek Carr n’a pas brillé face à Atlanta et même c’est au pire moment, on peut mal lui reprocher d’être celui qui empêche le Raiders de viser les playoffs cette saison. Le quarterback rend une copie plutôt propre depuis le début de l’exercice 2020. C’est plutôt au niveau mental que l’on peut se poser des questions sur cette équipe qui craque au mauvais moment. Ou peut-être un manque d’expérience. Quoi qu’il en soit, cet effectif a de l’avenir, mais il faudra peut-être encore patienter un peu pour les fans des noirs et argents.

La gestion du Coronavirus par la NFL

Certes, c’est une saison particulière pour les dirigeants de la ligue, mais plus cela devient compliqué de gérer les reports des matches, plus on se dit qu’il aurait certainement fallu anticiper un peu plus le problème. Étant donné la gravité et l’ampleur de la première vague de Coronavirus, on aurait pu penser que la NFL dispose d’un plan un peu plus sophistiqué que « on verra bien ». Du pain béni pour les détracteurs de Roger Goodell.

Il faut bien avouer qu’aujourd’hui, il paraît évident qu’ajouter une ou deux semaines *blanches » au calendrier n’aurait pas été de trop. Il était, déjà en septembre, assez prévisible que la saison ne se passerait pas sans accro et les dirigeants de la ligue sont aujourd’hui critiqués vivement pour leur manque d’anticipation et forcés de devoir programmer des matches presque tous les jours de la semaine (cf. le Ravens-Steelers de mercredi soir).

Jim Schwartz

C’était la bonne idée de la semaine. Jim Schwartz a été chambrer D.K. Metcalf en lui disant qu’il n’était pas au niveau de Calvin Johnson. Certes, c’est certainement la vérité, même s’il n’est pas exclu que Metcalf y arrive un jour, mais cela montre dans quel état d’esprit est la franchise de Philadelphie en ce moment.

Schwartz semble sombrer dans le ridicule, tout comme son head coach et même sa franchise ou sa division. On peut vraiment se poser la question sur les qualités de meneur d’hommes de Schwartz et on comprend beaucoup mieux pourquoi c’est Frank Reich qui a obtenu un poste de head coach à la suite du titre des Eagles et pourquoi personne n’a refait l’erreur que Detroit avait commis il y a maintenant quelques années.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une