Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Houston Texans Indianapolis Colts Résumés

Texans – Colts (20-26) : Fumble salvateur pour Indianapolis

Les Colts ont évité de peu la sanction. Il a fallut un fumble dans les dernières seondes pour assurer la victoire.

Houston Texans (4-8) – Indianapolis Colts (8-4) : 20 – 26

Indianapolis est venu s’imposer au Texas sur un coup du sort. A quelques secondes de la fin de la partie, avec Houston à quelques yards de marquer pour gagner, les Colts se sont offert un miracle sous la forme d’un fumble recouvert par la défense. La sanction a été évitée de justesse. Statistiquement Indy a dominé son sujet, avec un excellent Phillip Rivers. Mais le club est passé à peu de choses de se faire surprendre par des Texans accrocheurs.

Peu aidé par un corps de receveur déplumé et constamment mis sous pression par la ligne des Colts, Deshaun Watson a porté les espoirs de Houston tout le match et a permis à son club de rester tout le long dans la partie. Obligé d’improviser et de quitter sa poche la moitié des actions, Watson a fait démonstration de sa mobilité, mais aussi à trouver des solutions dans la couverture d’Indy.

Une mi-temps offensive

Sitôt la main sur le ballon, l’attaque d’Indianapolis fait tout de suite preuve d’une bonne efficacité. Les first downs s’enchainent les uns après les autres, et c’est naturellement que Phillip Rivers (QB, 27/35, 285 yards, 2 TD) trouve T.Y. Hilton (WR, 8 rec, 110 yards, 1 TD) dans l’en-but pour les premiers points. De son côté la ligne défensive est au diapason, et met une grosse pression sur Deshaun Watson (QB, 26/38, 341 yards, 1 INT). Courant pour sa survie, le jeune quarterback est sollicité pour trouver des solutions. Ce qu’il fait. La couverture craque sur un enroulement et concède une réception de 65 yards à Keke Coutee (WR, 8 rec, 141 yards), qui ouvre l’égalisation aux Texans sur une échappée de 11 yards de Watson. Puis pariant toujours sur les arrières défensifs adverses, celui-ci approche suffisamment ses troupes pour un field goal de 52 yards. Cela ne suffit pas à retenir Indy qui reprend la tête avant la fin du quart. Trouvant un peu d’efficacité à la course, Nyheim Hines (RB, 10 yards, 1 TD à la course, 22 yards à la réception) enroule à droite et passe la ligne. 14-10.

Houston entame le quart avec un coup de pied manqué de 53 yards. Occasion ratée de resserrer le match. Alors qu’Indianapolis prend le large. Sur une quatrième tentative Rivers trouve Jonathan Taylor (RB, 91 yards à la course, 44 yards et 1 TD à la réception) dans le flat, et le running back emmène la balle jusqu’à la peinture 39 yards plus loin. Pour contrer la pression de la ligne Houston compte sur les petites passes rapides, les tracés intermédiaires et les improvisations constantes de Watson. Après une belle série de 75 yards, bien aidés par Chad Hansen (WR, 5 rec, 101 yards), les Texans recollent au tableau d’affichage grâce à une course de David Johnson (RB, 44 yards, 1 TD au sol). Cela laisse quelques minutes aux deux équipes pour ajouter 3 points avant le retour aux vestiaires, 24-20. Les deux clubs jouent peu avec la course et orientent leurs appels vers des tracés courts avec succès. Les deux quarterbacks – et surtout Rivers avec un rating de 133,5 – rendent de belles fiches et ont été efficaces dans une mi-temps qui a produit.

Miracle sur la ligne

Le troisième quart est dominé par les défenses. J.J. Watt (DE, 6 TKL, 4 TFL, 1 sack) se rappelle à tous en faisant plusieurs voyages dans l’arrière court adverse. Et Kenny Moore (CB, 8 TKL, 3 PD) arrache le cuir des mains de Brandin Cooks (WR, 65 yards). Les deux équipes se combinent pour produire mois de 100 yards à elles deux. 24-20.

Au début du dernier acte, Indianapolis essaie de construire sur son avance en utilisant le jeu au sol. Mais le jeu ne prend pas complètement, et Indy se fait piéger. Taylor est repoussé sur quatrième tentative à quelques yards de la peinture et les Colts rendent le cuir sans engranger de points. Pourtant la réaction est immédiate: Justin Houston (DE, 4 TKL, 2 TFL, 3 sacks) sacke Watson dans l’en-but, safety, 2 points et la possession. Indy assomme la défense avec des courses et mange le chronomètre. Mais n’amène pas de points. Houston récupère le cuir avec plus de deux minutes à jouer et arrive en zone rouge pour jouer la gagne. Le coup de tonnerre éclate à deux yards de la ligne. Watson perd la balle sur le snap et Anthony Walker (LB, 11 TKL, 1 PD) recouvre le cuir. Indianapolis se sort in extremis du traquenard Houston et ne doit son succès qu’à un coup de sort. Malgré tout la chasse aux playoffs continue pour les Colts pendant que les Texans s’enfoncent.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu