Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Green Bay Packers Philadelphia Eagles Résumés

Packers – Eagles (30-16) : Aaron Rodgers dominant, Carson Wentz sur le banc !

Les Packers ont résisté à la tornade Jalen Hurts.

Green Bay Packers (9-3) – Philadelphia Eagles (3-8-1) : 30-16

Durant la majorité du match, les Packers d’un Aaron Rodgers (25/34, 295 yards, 3 TD) inspiré ont cru à une victoire facile. Mais le remplacement de Carson Wentz (6/15, 79 yards, 18 yards à la course) par Jalen Hurts (5/12, 109 yards, 1 TD 1 INT, 29 yards à la course) a relancé ce match, et Philly a même eu droit à un drive pour une possible égalisation.

Finalement ce sont bien les Packers qui l’emportent, sur une course d’un Aaron Jones (130 yards, 1 TD) discret avant cette action en fin de match. Les Packers sont plus que jamais favoris dans la division, et confortent la place de candidat au Super Bowl en NFC. Du côté de Philadelphie, c’est une semaine de polémique qui commence concernant le poste de quarterback.

Les Eagles débutent bien

Après un premier drive convaincant, où Carson Wentz semble avoir retrouvé sa mobilité (et son tight end Zach Ertz (31 yards)), Philadelphie ouvre le score sur un field goal (0-3). Pour la première fois depuis plus d’un mois, les Eagles mènent au score.

Et la défense semble également en forme. Aaron Rodgers est rapidement sous pression, avec un sack de Javon Hargrave, et on comprend vite que ce match ne sera pas une partie de plaisir pour les Packers. Heureusement pour Green Bay, la défense est au rendez-vous, et Wentz garde trop le ballon comme souvent cette saison. Résultat deux sacks d’affilés, et une nouvelle chance pour les hommes de Matt LaFleur.

Aaron Rodgers, incontournable leader

Lorsque le match s’enlise dans l’ennui, il faut une star pour l’en sortir. Aaron Rodgers réalisé une des meilleures saison de sa carrière et il est encore chirurgical dans ce match. Menant un drive de 89 yards, se reposant notamment sur Davante Adams (121 yards, 2 TD), il marque en quatrième tentative et donne un avantage à son équipe mettant fin aux doutes pour les hommes du Wisconsin (7-3).

Et le show continue. Dès le drive suivant, Rodgers écrase la défense des Eagles, bien aidé par une ligne offensive irréprochable. Symbole de cette domination, il dispose de plus de 5 secondes pour lire le jeu et dépose une offrande dans les mains de Robert Tonyan (14-3). La mi-temps est proche, et le match est déja joué.

Carson Wentz sur le banc

La deuxième mi-temps commence comme la première s’est fini : avec un festival de Rodgers. Bien épaulé par Davante Adams, il profite de la passivité de la défense des Eagles pour remonter le terrain en 5 actions, avant de conclure en force (20-3). Les Eagles sont en perdition.

C’est alors que se produit un évènement attendu depuis plusieurs semaines : Carson Wentz sur le banc, Jalen Hurts sur le terrain. Et le jeune quarterback donne un peu de spectacle aux supporters de Philly, échappant aux sacks et réussissant une jolie passe pour Jalen Reagor. Insuffisant cependant pour ramener des points.

La suite du match est riche en enseignements. Le premier est que les Packers contrôlent, rajoutant 3 points pour prendre 20 points d’avance (23-3). Le second est que Hurts est peut-être bien l’avenir à Philly. Encore impeccable dans son second drive, il mène la révolte et réussi a relancer l’attaque, qui marque un touchdown par Greg Ward (23-10).

Les Eagles sont relancé, et reviennent dans le match avec l’autre Jalen, Reagor (34 yards, 1 TD en retour de punt). Auteur d’un retour de punt décisif, il apporte 6 points de plus pour revenir dans le match (23-16).

Mais alors qu’ils auront l’occasion d’égaliser, ce sont bien les Packers qui tuent le match avec une course de 77 yards d’Aaron jones (voir introduction). Les Packers sont plus que jamais favoris pour remporter la division NFC Nord, alors que les Eagles laissent les Giants s’envoler vers le titre.

Bien qu’ils subissent une nouvelle défaite, ces derniers ont enfin des motifs de satisfactions, et des jeunes avec qui envisager une reconstruction.

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR