Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Kansas City Chiefs Miami Dolphins Résumés

Dolphins – Chiefs (27-33) : un retard à l’allumage sans conséquence

Malgré les galères de Patrick Mahomes dans le premier quart-temps, Tyreek Hill et les Chiefs ont pris le dessus sur Miami.

Miami Dolphins (8-5) – Kansas City Chiefs (12-1) : 27-33

La deuxième attaque la plus prolifique de la NFL d’un côté. La deuxième meilleure défense aux points encaissés de l’autre. Pas de doute, l’opposition de styles était prometteuse entre les Chiefs et les Dolphins. Et dans ce genre de match, les turnovers font souvent pencher la balance en faveur de l’équipe qui remporte cette bataille. Mais ce dimanche en Floride, malgré une attaque de Kansas City moins bien réglée que d’habitude (quatre pertes de balle) et un début de match très compliqué, les visiteurs ont enchaîné une huitième victoire consécutive, sécurisant ainsi la première place de l’AFC Ouest pour la cinquième année de suite.

Patrick Mahomes méconnaissable

Avec 31 touchdowns pour 2 interceptions cette saison, Patrick Mahomes réalise une campagne presque parfaite. Mais face à la défense de Miami, il connaît un début de match cauchemardesque. Souvent sous pression, Mahomes se fait intercepter à deux reprises rien que dans le premier quart-temps, il est à deux doigts de perdre un autre ballon sur un snap mal négocié, et se fait même sacker pour une perte de… 30 yards. En face, le quarterback rookie des Dolphins Tua Tagovailoa (28/48 à la passe, 316 YDS, 2 TD, 1 INT, 24 YDS au sol, 1 TD) est propre. Il fait les bons choix et guide les siens vers un avantage de 10-0 avec un touchdown pour Mike Gesicki (5 REC, 65 YDS, 2 TD) suivi d’un field goal de Jason Sanders.

La réaction des Chiefs arrive dans le deuxième quart-temps. Et comme souvent, Tyreek Hill (32 YDS au sol, 1 TD, 79 YDS à la réception, 1 TD) fait la différence. C’est lui qui remet Kansas City sur les bons rails avec un touchdown sur une course de 32 yards. La défense de KC prend ensuite le relais avec une interception signée Tyrann Mathieu, la toute première de la carrière de Tua, avant d’enchaîner. Mahomes oublie son mauvais début de match et distribue : Le’Veon Bell, Sammy Watkins (52 YDS à la réception) et Travis Kelce (8 REC, 136 YDS, 1 TD) font avancer l’attaque, ce dernier donnant l’avantage aux Chiefs avec une réception dans la end zone. 10-14 à la pause, le monde tourne à nouveau normalement.

Les Chiefs explosent… avant de se faire peur

Le début de la deuxième période est fatal à Miami. En l’espace d’un clin d’œil, Kansas City se détache. Troisième jeu du troisième quart, Mahomes envoie une bombe vers Hill, qui prend tout le monde de vitesse pour un touchdown de 44 yards. Boum. La vitesse, c’est également la principale qualité de Mecole Hardman, qui retourne lui un punt vers la end zone adverse. Bang. Et comme si ça ne suffisait pas, les Chiefs ajoutent deux points via un safety juste après avoir commis un troisième turnover (10-30). En clair, tout leur réussit.

Décimés par les blessures et autres absences (Myles Gaskin, DeVante Parker, Kyle Van Noy, Elandon Roberts…), les Dolphins semblent trop limités pour espérer revenir au score face aux champions en titre. Mais Tua Tagovailoa et ses coéquipiers ne lâchent rien. Après une troisième interception magnifique de la part de Xavien Howard, le duo Tagovailoa – Gesicki se trouve une nouvelle fois pour un touchdown. Un stop défensif plus tard, Tua mène remarquablement son attaque, avant de conclure le drive lui-même. Plus qu’une possession d’écart avec quatre minutes à jouer (24-30).

La défense de Miami veut donner l’opportunité à son attaque de compléter le comeback pour ainsi réaliser un superbe exploit, mais Patrick Mahomes (24/34, 393 YDS, 2 TD, 3 INT) et les Chiefs font le boulot. Sur un quatrième down dans le camp adverse, le quarterback de Kansas City sert avec succès Tyreek Hill, ce qui ouvre la porte à un field goal qui tue le match. Les Dolphins ajoutent un field goal à leur tour dans la dernière minute, mais n’arrivent pas à récupérer le ballon. 27-33 score final.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR