Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New Orleans Saints Philadelphia Eagles Résumés

Eagles – Saints (24-21) : le miracle Jalen Hurts

Philadelphia Eagles (4-8-1) – New Orleans Saints (10-3) : 24-21

Transfiguré. Les Eagles sont entrés sur le terrain avec une énorme détermination, sous l’impulsion du nouveau quarterback titulaire, Jalen Hurts (17/30, 167 yards 1 TD, 109 yards au sol). Parfait pendant 30 minutes, Philadelphie a mené de 17 points contre des Saints complétements pris à la gorge. L’ancien quarterback d’Oklahoma a été très convaincant pour son premier match, devenant le deuxième lanceur de l’histoire avec 100 yards au sol pour sa première titularisation, le premier étant Lamar Jackson.

Les Saints ont du caractère et reviennent dans le match. Commence alors un mano a mano des plus passionnants, que les hommes de Sean Payton vont finalement perdre. Taysom Hill (28/38, 291 yards, 2 TD 1 INT, 33 yards au sol) et Alvin Kamara (94 yards, 1 TD) n’ont joué qu’une mi-temps, insuffisant pour battre une équipe qui a retrouvé une raison de gagner et un leader.

Philly est encore en course pour le titre de division, alors que les Saints reviennent sur terre avec cette défaite. Le retour de Drew Brees va faire du bien, et New Orleans pourra prouver dès la semaine prochaine que cette défaite n’est qu’un accident.

L’effet Jalen Hurts

Le premier quart temps démarre sur un fauwx rythme assez lent, et aucune des équipes ne parvient à ouvrir le score. Alors que les Eagles échouent en quatrième tentative, les Saints loupent un field goal par Will Lutz.

Mais Jalen Hurts dynamise son attaque, et tout le monde joue plus vite. Jalen Reagor (65 yards) fait honneur à son statut de premier tour de draft avec une réception longue distance, avant que le drive ne se conclut sur un touchdown d’Alshon Jeffery en 4e tentative. Les Eagles sont vivants, et cela fait longtemps que cela n’est pas arrivé (7-0).

Côté Saints, l’attaque est apathique. Taysom Hill n’est décisif ni au sol ni dans les airs, et même Alvin Kamara semble ne pas être sorti des vestiaires. Comme un symbole, c’est le coureur star qui laisse échapper un ballon finalement intercepté par Duke Riley. Les hommes de Sean Payton ne sont pas en place, et les Eagles engrangent les points (10-0). La défense de Philly, à l’inverse, montre de l’envie et de l’efficacité dans cette première mi-temps.

Et le calvaire ne fait que commencer pour la défense de Louisiane. Sur le drive suivant, Miles Sanders (136 yards, 2 TD) traverse le terrain pour un touchdown à la course de 82  yards. Totalement métamorphosé, Philly prend une avance de 17 points avant la mi-temps (17-0). Et encore, les Saints peuvent remercier le kicker des Eagles, qui a loupé un field goal de 22 yards qui aurait pu donner 3 points de plus.

Les Saints partent en croisade

Dos au mur, New Orleans revient des vestiaires avec de nouvelles ambitions et une mentalité plus positive. Dès le premier drive, l’attaque retrouve des couleurs et c’est Alvin Kamara qui débloque le compteur des hommes en or et blanc (17-7).

Les Saints sont transformés, et els défenseurs des Eagles partent les uns après les autres au vestiaire, comme Avante Maddox et Darius Slay, les deux cornerbacks titulaires. Et Taysom Hill en profite, en distribuant sur Michael Thomas (84 yards) et Emmanuel Sanders (48 yards, 1 TD). Ce dernier réussi une réception longue durée, pour ramener son équipe à 3 points (17-14). La machine est lancée, et les Saints ont récupéré le momentum.

Mais ce match est décidément singulier, et les dieux du football hésitent à choisir un champion. Alors que les Saints peuvent passer devant, la défense de Philly provoque le fumble de Taysom Hill. L’attaque retrouve alors de l’allant et Miles Sanders redonne une belle avance aux Eagles (24-14).

Une des principales raisons de cette domination de la défense des Eagles est la ligne, qui a martyrisé celle des Saints tout le match pour 5 sacks au total. Les Saints ont cependant l’occasion de revenir, profitant d’un fumble de Jalen Hurts pour marquer grâce à Jared Cook (37 yards, 1 TD), mais un onside kick loupé stoppera ce retour (24-21). Fin du match, et défaite rageante pour des Saints qu’y n’ont joué qu’une mi-temps. Réjouissance à Philadelphie, qui a enfin une victoire à célebrer.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR